Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TRAINS TOURISTIQUES : Le train à vapeur de la Furka reprend vie

16 Août 2010 , Rédigé par lenouvelliste.ch Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS

logo-sbb.gif SUISSE - Voilà, nous y sommes enfin: la ligne sommitale de l'ancien train à vapeur de la Furka est complètement rétablie. Rappelons que la ligne quotidienne passe sous la montagne entre le Valais et Uri: c'est le fameux ferroutage de la Furka entre Oberwald et Realp. La première course officielle du train à vapeur avec voyageurs a eu lieu vendredi passé. Et tout s'est bien passé. Pourtant la pente est impressionnante à certains endroits. Mais la crémaillère remplit son rôle à la perfection.

 

Le client peut donc prendre son train à vapeur à la gare d'Oberwald, à côté du petit train rouge du chemin de fer Matterhorn Gotthard Bahn (MGB) et passer par le col. Mais attention, il s'agit d'une compagnie autonome de chemin de fer, celle du Train à vapeur de la Furka ou Dampfbahn Furka-Bergstrecke - DFB. Une compagnie presque entièrement bénévole. Le rétablissement des voies, des ponts et des tunnels s'est fait sur base volontaire. Ce sont également des bénévoles qui gèrent l'exploitation de la ligne.

 

Les premières croyants furent ceux qui ne lâchèrent jamais la ligne, même lorsque l'Etat décida de la fermer définitivement au début de la décennie 1980. Ils se mirent immédiatement à l'oeuvre. Première étape: récupérer les anciennes locomotives vendues au Vietnam dans les années 1940. Les contacts commencèrent dès 1986 et se conclurent en 1990 par l'expédition au Vietnam. Bruno Rütti fut l'un des «douze apôtres» qui partirent tout au nord du pays des Viets, à la frontière birmane. Les locomotives étaient en dépôt sur les voies dans une petite ville nommée Da Lat. Elles rouillaient tranquillement sous un climat tropical, entourées de végétation.

 

Bruno Rütti fait maintenant des expositions sur cette expédition. Il était à Gletsch, vendredi. L'une des photos, retravaillée par un peintre, démontre bien l'état de la locomotive en 1990 à Da Lat: «Nous sommes restés six semaines et demie, du 25 juillet au 10 septembre.» Six semaines et demie pour ramener six locomotives de 50 tonnes chacune à travers un Vietnam qui avait bien des ressemblances avec la Birmanie actuelle. De Da Lat, elles ont pris la direction de Tap Cham et de Phan Rang situés à une centaine de kilomètres au bord de la mer. De là, elles ont été acheminées jusqu'à Ho Chi Minh Ville (Saïgon), 250 kilomètres plus loin. Enfin, elles ont pris le bateau jusqu'à Hambourg et la Suisse. Au départ, on avait réussi à charger les locomotives sur des ponts de semi-remorques. Une fois, il a fallu renforcer un pont avec des poutrelles de chemin de fer pour faire passer les monstres.

 

Il faudrait un livre pour raconter la vie au Vietnam en 1990, les affres du transport, les tractations avec une administration compliquée, la chaleur, l'humidité. La plupart de ces hommes n'étaient jamais sortis de Suisse auparavant. Et les voilà ces locomotives, toutes pimpantes dans leur ancien milieu naturel de la Furka.

 

 

La ligne est maintenant terminée. Les convois voyageurs de la Furka passent d'Oberwald à Realp par le col. C'est une attraction unique en Europe. Avis aux amateurs de vapeur....

Commenter cet article