Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TRANSPORT COMBINE : SNCF Geodis prend le contrôle de Lorry-Rail

20 Novembre 2010 , Rédigé par Lesechos.fr Publié dans #ECONOMIE - FINANCE

logo SNCF logo-cfl.jpg FRANCE / LUXEMBOURG - La SNCF poursuit ses acquisitions dans le transport combiné rail-route. Transports et Logistique Partenaires, filiale de SNCF Geodis (la branche Transports de marchandises et Logistique du groupe SNCF), a annoncé jeudi l'acquisition de titres détenus par la Caisse des Dépôts et Consignations et Vinci Concessions dans Lorry-Rail, portant ainsi sa participation dans la société de ferroutage de 12,5% à plus de 50%, aux côtés des Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL) et de la société Modalhor. «C'est une étape importante dans notre ambition de constituer un réseau français, puis européen, d'autoroutes ferroviaires»,  a déclaré Pierre Blayau, le directeur général de SNCF Geodis.

 

Créée en mars 2006,Lorry-Rail transporte actuellement sur l'autoroute ferroviaire, entre Perpignan et le Luxembourg, des semi-remorques non accompagnées (i.e : la remorque sans le tracteur) et des caisses mobiles ; la SNCF en assurant la traction. Cette liaison, longue de 1.050 kilomètres, permet de relier les plates-formes de transport combiné de Bettembourg et du Boulou.

 

Lancés fin 2007, les trafics de Lorry-Rail ont crû de manière régulière. L'entreprise prévoit de transporter, en 2010, 32.000 «unités» (semi-remorques ou caisses mobiles). Un rythme qui devrait plus que doubler en régime de croisière, avec un volume prévisionnel de 70.000 unités, soit 2.000 trains par an.  Ceci, dans l'attente du démarrage imminent des grands projets d'autoroutes ferroviaires concédés auxquels la SNCF et Lorry-Rail, seul ou en partenariat, se sont portés candidats. Ainsi, en 2009, ils ont répondu ensemble à pour la concession l'autoroute ferroviaire alpine. L'appel d'offres, lancé en octobre 2009 par l'Italie et la France, a reçu deux candidatures  : l'une d'un groupement constitué par la SNCF, Lorry-Rail et Opticapital, et la seconde d'un groupement réunissant l'italien Trenitalia, Sitaf et Autosped G. La liaison, annoncée pour le début de 2011 _ après achèvement des travaux du tunnel du Mont Cenis _ devrait générer en quelques années le report de la route vers la rail de 100.000 poids lourds par an, soit environ 10% du trafic routier annuel du tunnel de Fréjus.

 

Toujours à l'automne 2009, Lorry-Rail avait également soumissionné pour l'attribution de l'autoroute ferroviaire atlantique, un des projets phare du Grenelle de l'Environnement. A charge pour le futur concessionnaire de mettre en place et d'exploiter, sur un axe France-Espagne particulièrement saturé, un service de ferroutage entre le sud de l'Aquitaine, le sud de l'Île-de-France et le Nord-Pas-de-Calais à compter de 2011.

 

Pour la SNCF, la prise de contrôle de Lorry-Rail s‘inscrit dans le cadre de la création d‘une offre complète de transport combiné rail-route; une technique peu développée en France où le trafic atteint péniblement 10 milliards de tonnes-kilomètres, loin des niveaux affichés par l'Allemagne, par exemple. Mais les choses pourraient évoluer. En effet, à côté du transporteur ferroviaire «pur» mais en perte de vitesse qu'est Fret SNCF et de Naviland Cargo (spécialisée dans les trafics de trains complets entre les ports), SNCF Geodis a étoffé son offre en prenant le contrôle de Novatrans(transport combiné rail route) en juin 2009 et aujourd'hui de Lorry Rail (autoroute ferroviaire). De quoi offrir toute une palette de solutions alternatives, y compris aux clients de son pôle routier pur (Geodis Calberson, Geodis BM...). Lors d'un récent séminaire en Aquitaine, Pierre Blayau déclarait à propos du transport combiné  : «On met BM (Bourgey-Montreuil) dans la boucle du report modal. Son objectif  : faire 10 % de son chiffre d'affaires en transport combiné.». 

 

Prochaine étape  :l'éventuelle fusion de Novatrans et de Naviland Cargo à l'horizon 2012, si les synergies attendues de la constitution de cette offre «multimodale» la justifient.

 

 

Changement d'actionnariat à Lorry Rail : La branche Transports de marchandises et Logistique du groupe SNCF passe de 12,5% à plus de 50% au capital de la société de ferroutage. En ligne de mire, les concessions des futures autoroutes ferroviaires...

Commenter cet article