Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

TRAVAUX : Pendant deux nuits, les rails SNCF ont été coupés, étirés et soudés à Bully-les-Mines

19 Août 2010 , Rédigé par Lavoixdunord.fr Publié dans #REPORTAGE

logo-sncf Logo-RFF.jpg FRANCE - Le 29 juillet dernier, trente-huit wagons d'un train transportant du charbon déraillaient, occasionnant de très gros dégâts sur 800 mètres de voies à la gare de Bully-les-Mines. Dimanche 8 août, soit après dix jours de travaux sans interruption, les trains pouvaient de nouveau passer par Bully-les-Mines. Sauf que leur vitesse était limitée à 40 km/h...

 

Il restait donc une toute dernière opération à accomplir pour que les convois ferroviaires puissent à nouveau circuler à vitesse normale (soit 100 km/h quand ils ne sont pas tenus de s'arrêter à la station bullygeoise). Depuis hier matin, les trains peuvent donc rouler à vitesse normale à Bully. Il n'y aura plus de travaux liés au déraillement.  Cette dernière phase des travaux a été menée dans les nuits de lundi à mardi et de mardi à hier, de 23 heures à 3 heures, par une vingtaine de personnes. Les agents ont d'abord sectionné les rails, pile au milieu du tronçon qui venait d'être changé. Les vis (on dit « tirefonds »), ont été desserrées. Un morceau de 3 cm a été découpé sur chaque rail. Des vérins hydrauliques les ont étirés jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'un écart de 2,3 cm entre eux. Il ne restait plus qu'à les souder avec de l'acier en fusion contenu dans un creuset, placé juste au-dessus des interstices.

 

Alors, pourquoi faire tout ça ? Jean-Philippe Pichet et Rodolphe Vanhoorde, d'Infrapôle Artois-Hainaut (une branche de la SNCF s'occupant des travaux), nous expliquaient le pourquoi du comment. Le métal, comme tout corps, se rétracte quand il fait froid et s'allonge quand il fait chaud. Grâce cette opération menée la nuit pour ne pas gêner le trafic ferroviaire (coupé pour des raisons de sécurité), les rails ne bougeront plus entre - 10° C et + 50° C et ce malgré l'absence de joints de dilatation. Reste LA question. Pourquoi plus aucun joint entre les rails qui donnaient aux voyages en train ce bruit caractéristique ? « Ça permet davantage de confort et moins d'entretien. »

  

 

Travaux sur la voie :. Depuis hier matin, les trains circulent de nouveau à vitesse normale à Bully-les-Mines. 800 mètres de voies à la gare étaient concernés par ces travaux...

Commenter cet article