Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

VOL DE CUIVRE : Près de 200 mètres de câbles SNCF volés hier sans le Nord - 8 personnes interpellées

13 Mars 2011 , Rédigé par nordeclair.fr Publié dans #FLASH INFO

Logo-RFF.jpg logo SNCF FRANCE - Cette fois-ci, les policiers ont retrouvé près de 200 mètres de câbles sectionnés. La Surveillance générale de la SNCF (Suge) les a alertés, dans la nuit de jeudi à vendredi vers 1 h, que des câbles venaient d'être coupés sur la ligne Lille-Valenciennes, au niveau de Lesquin. Sur place, plusieurs individus auraient pris la fuite. La police en interpellera un.Une demi-heure plus tard, rebelote du côté d'Hellemmes : sept individus, dont un mineur, seront interpellés. Des câbles SNCF seront retrouvés dans leur camion.

 

La SNCF estime à plus de 100 000 euros le préjudice causé à Lesquin. 100 000 euros qui incluent le coût des câbles volés, la remise en état de la voie, le retard engrangé pour les voyageurs susceptibles d'exiger un remboursement... Les techniciens ont mis plusieurs heures avant de remettre la voie en état. Ils ont fait en sorte qu'à 6 h du matin, heure de la première circulation, une reprise quasi normale puisse s'opérer. Les trains n'auraient eu, au final, que 5 à 7 minutes de retard. Et vers midi, l'ensemble des voies étaient réparées.

 

Face à la recrudescence des vols (398 dans la région Nord/Pas-de-Calais en 2010), des dispositifs ont été mis en place. Avec 2 700 kilomètres de voies ferrées dans la région, « on ne peut évidemment pas placer une personne tous les kilomètres pour assurer une surveillance », déclarait hier la SNCF...

 

Mais mi-février, on apprenait notamment qu'une convention avait été signée entre la SNCF et la gendarmerie, laquelle s'engageait à surveiller le réseau par hélicoptère. « On met aussi de plus en plus de clôtures pour empêcher certains accès aux voies. Les 150 agents de la Suge dans la région travaillent étroitement avec les services de police », expliquait encore la SNCF. Ces mesures seront-elles pour autant suffisantes ?

 

Une fois volés, les câbles sont brûlés. Le câble brûlé est racheté par les ferrailleurs environ 5 euros le kilo. Le cours du cuivre s'est d'ailleurs envolé depuis une année : il commencerait tout juste à redescendre. Pour les ferrailleurs du coin que nous avons interrogés, il n'y a pas de mystère : « S'il y a autant de vols, c'est aussi parce qu'il est facile, pour les voleurs, de revendre leur cuivre. 

 

 

Des kilomètres par-ci, des kilomètres par-là : le vol de câbles SNCF, prisés pour leur cuivre, est devenu fréquent, pour ne pas dire banal. Dans la nuit de jeudi à vendredi, huit personnes ont été interpellées. Gageons que leur séjour à l'ombre les fera réfléchir...

Commenter cet article