Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

Articles avec #chiffres tag

LE CHIFFRE DU JOUR : 5800

21 Février 2011 , Rédigé par leprogres.fr Publié dans #CHIFFRES

logo SNCF FRANCE - La SNCF Rhône-Alpes fait grise mine : « Pas une semaine sans qu’il y ait deux ou trois vols » assure son représentant. « En France, cela a causé 5 800 heures de retard pour nos trains en 2010. » Un coût financier et d’image, à l’heure où l’entreprise publique est attaquée sur la ponctualité.

 

Les voleurs s’en prennent à des câbles qui commandent les aiguillages, la signalisation, la traction des locomotives ou encore les passages à niveau. Alors la SNCF riposte : patrouilles renforcées, alarmes, videoprotection, détecteurs de mouvements et même « marquage » du cuivre pour pouvoir le retrouver chez un ferrailleur peu scrupuleux.

 

Enfin, ultime parade, l’entreprise travaille au remplacement du cuivre par de l’aluminium, et sur des ancrages de câbles qui casseraient net.

LE CHIFFRE DU JOUR : 60

20 Février 2011 , Rédigé par Lexpansion.com Publié dans #CHIFFRES

logo SNCF FRANCE - 60% des trains en retard aux heures de pointes : C'est en tous cas ce qu'affirme la CFDT cheminots, qui a réalisé sa propre enquête sur la ponctualité des trains de la SNCF.

 

Alors que la SNCF a avancé des chiffres de régularité allant jusqu'à 90%, la CFDT a réalisé sa propre enquête. Une centaine de cheminots ont relevé, du 24 janvier au 17 février, la régularité d'une vingtaine de lignes sur l'ensemble du territoire.  Selon cette étude, 69% des trains relevés ont enregistré un retard inférieur ou égal à cinq minutes et 31% un retard de plus de cinq minutes. Les petits retards (cinq minutes maximum) affectent 62,80% des Transiliens, 74,84% des TER, et 68,97% des TGV.

 

Près du tiers des retards (30,65%) sont imputables à l'entreprise: l'étude évoque notamment comme facteurs internes des problèmes sur la rame ou la locomotive, la mise en place tardive des rames ou une absence de personnel. Parmi les causes externes des retards, les cheminots pointent l'engorgement des voies et des gares en cul de sac, la réalisation de travaux, les problèmes de signalisation ou, à moindre titre, les actes de malveillance comme les vols de câble, les phénomènes climatiques et les suicides.

 

L'autre enseignement de cette étude est que près d'un train sur deux (47,10%) n'assure pas la qualité de service prévue à l'origine, dont un quart en raison d'un manque de voitures par rapport aux prévisions. Du coup, plus d'un voyageur sur quatre (27,14%) a réalisé son trajet debout et 10% ont raté leur correspondance.

 

La CFDT recommande "plus de souplesse" dans l'organisation de l'entreprise en revenant à une certaine polyvalence des agents de conduite.  Le syndicat réclame aussi une remise en état du réseau ferré, la sécurisation des installations et la création d'infrastructures afin d'éviter la saturation du trafic.

 

 

 

Selon la CFDT Cheminots, seulement un train sur trois (33,66%) arrive à l'heure aux heures de pointe, d'après un relevé effectué sur certaines lignes par les cheminots de la CFDT qui préconisent "plus de souplesse" dans l'organisation de la SNCF pour lutter contre ces retards. Certes... Et personnellement, je pense qu'en cessant les grèves à tout-va  à la SNCF, on pourrait encorre améliorer le score...

LE CHIFFRE DU JOUR : 28

6 Février 2011 , Rédigé par Ladepeche.fr Publié dans #CHIFFRES

Logo-RFF.jpg FRANCE - 28 milliards d'euros : c'est le taux d'endettement. actuel de RFF qui reconnaît être dans « une trajectoire financière pas très bonne. », du fait notamment des baisses de subventions d'État. Ce constat intervient à l'heure où se pose la question des financements, l'État étant moins que jamais en mesure de tout prendre à sa charge.

 

Une vingtaine de projets de LGV doivent être lancés avant ou après 2020 en France. Multiplier les lignes relève de la quadrature du cercle à l'heure où l'entretien des voies se révèle déjà très compliqué.

 

 

Endetté jusqu'au cou :  RFF reconnaît être dans « une trajectoire financière pas très bonne. » (sic!), du fait notamment des baisses de subventions d'État. Et pendant ce temps, le réseau se dégrade... qui va payer la note ?

RESULTATS : Hausse de 26% du chiffre d'affaires 2010 d'Eurotunnel grâce aux acquisitions

20 Janvier 2011 , Rédigé par wk-transport-logistique.fr Publié dans #CHIFFRES

LogoEurotunnel t logo europorte GROUPE EUROTUNNEL - l'opérateur Transmanche a enregistré une hausse de 26% de son chiffre d'affaires en 2010 à 736,6 millions d'euros, grâce aux opérations de croissance externe réalisées dans le secteur du fret ferroviaire. A périmètre comparable, la progression s'élève à 9%.

 

En effet, Eurotunnel, via sa filiale Europorte, "a acquis quatre nouvelles filiales françaises le 30 novembre 2009, qui ont été consolidées à parti du 1er janvier 2010", précise un communiqué du groupe publié le 18 janvier 2011. Il s'agit de Europorte France, Europorte Link, Europorte Proximité et Socorail. A cela s'ajoute la société britannique GB Railfreight Limited (GBRf), rachetée le 28 mai 2010. En 2010, les opérateurs de fret ferroviaire ont ainsi généré un chiffre d'affaires de 97,7 millions d'euros.

 

Concernant les navettes Eurotunnel, qui ont généré 365,9 millions d'euros de revenus (+15%), tous les courants de trafic progressent. La palme revient aux navettes camions, dont le nombre augmente de 42% pour atteindre 1 089 051. Un net rebond qui lui permet d'atteindre "une part de marché de 38% en fin de période, affirme Eurotunnel". Côté passagers, le nombre de voitures gagne 11% à 2 125 259 et le nombre d'autocars atteint 56 507 (+4%).

 

La tonalité est nettement différente pour les trains de marchandises. Le trafic en tonnage perd 4%, à 1 128 079 tonnes. Le nombre de trains régresse quant à lui de 13% à 2 097. Selon Eurotunnel, "la hausse du nombre de trains de marchandises au premier trimestre a laissé place à un fort recul, notamment du fait de nombreuses grèves nationales". Le groupe estime néanmoins que "l'exercice a vu le lancement prometteur de nouvelles dessertes intermodales et l'organisation de trains complets".

 

 

 

Le fret routier, locomotive du groupe ? Le groupe Eurotunnel a vu son chiffre d'affaires croître de 26% en 2010 à 736,6 millions d'euros, grâce à de multiples acquisitions. Le nombre de navettes camions grimpe de 42%, alors que les trains de marchandises sont en repli.

RESULTATS : Le chiffre d'affaires d'Eurostar en hausse de 12%

16 Janvier 2011 , Rédigé par Challenges.fr Publié dans #CHIFFRES

logo Eurostar EUROSTAR - La compagnie ferroviaire transmanche Eurostar a annoncé, vendredi 14 janvier, avoir engrangé une hausse de son trafic et de ses recettes en 2010 grâce au redémarrage de la clientèle d'affaires et à un attrait grandissant du train par rapport à l'avion.

 

La filiale à 55% de la SNCF a fait état dans un communiqué d'une hausse de 12% de son chiffre d'affaires en 2010, à 760 millions de livres, soit environ 913 millions d'euros, pour un nombre de passagers en progression de 3%, à 9,5 millions. Ces performances sont en nette amélioration par rapport à l'exercice 2009, qui avait été plombé par la crise économique et financière, et s'était soldé par une progression de 1,7% de seulement du chiffre d'affaires de la compagnie.

 

Eurostar a expliqué l'accélération de son activité par la reprise des voyages d'affaires, qui ont nettement rebondi après avoir chuté durant la récession. Ce redémarrage explique la progression très soutenue du chiffre d'affaires (quatre fois plus importante que celle du trafic), cette catégorie de voyageurs étant beaucoup plus rentable que la clientèle de loisirs.

 

La compagnie n'a pas chiffré l'impact sur ses comptes des intempéries en fin d'année dernière. De fortes chutes de neige, notamment dans le Nord de la France, avaient perturbé le trafic d'Eurostar, en provoquant une série de retards et d'annulations, sans atteindre toutefois le chaos de Noël 2009, lorsque des pannes de trains provoquées par la neige l'avaient forcée à suspendre totalement ses services durant plusieurs jours.

 

 

Eurostar a engrangé en 2010 une hausse de 3% de son trafic à 9,5 millions de passagers, et un bond de 12% de son chiffre d'affaires à 760 millions de livres (environ 913 millions d'euros). Pas mal, pour une compagnie dont les TGV n'en peuvent plus et qui craignent le froid...Pas étonnant, donc, que la DB s'intéresse au marché ; y'a du pognon à faire.

BUDGET : La Deutsche Bahn "sous-financées" ?

15 Janvier 2011 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #CHIFFRES

logo DB ALLEMAGNE - La DB, la compagnie allemande de chemins de fer Deutsche Bahn, et dont le patron devait s'expliquer lundi dernier devant les Etats régionaux après des défaillances en série, souffre de "sous-financement chronique", a déclaré le ministre des Transports de Saxe (est), Sven Morlok. "Il manque au moins un milliard d'euros pour soulager les problèmes les plus urgents", a-t-il dit sur la chaîne télévisée ZDF.

Le patron de Deutsche Bahn, Rüdiger Grube est convoqué lundi devant les 16 ministres des Transports des Etats régionaux allemands, pour s'expliquer sur les retards, annulations et défaillances qu'a connu le réseau ferroviaire allemand depuis le début de l'hiver. L'an dernier déjà, la neige et le froid avaient semé la pagaille sur les rails allemands, avec une mention toute particulière pour le réseau de trains de banlieue berlinois, par moments complètement paralysé.

Pour couronner le tout, Deutsche Bahn a refait parler d'elle cet été avec une série de pannes de climatisation dans ses trains à grande vitesse, où la température avait pu grimper jusqu'à 50 degrés dans les wagons. Dans ces conditions, plusieurs Länder (Etats régionaux) demandent à l'Etat fédéral allemand de renoncer au dividende annuel de 500 millions d'euros que va devoir lui verser Deutsche Bahn afin d'aider à combler le déficit budgétaire.

 

 

Les temps sont durs à la DB : il manquerait un milliard dans les caisses pour soulager les problèmes les plus urgents. A vot' bon coeur, m'sieur dames....

PONCTUALITE : Pas de vraies améliorations avant 2013 à la SNCB

11 Janvier 2011 , Rédigé par RTBF.be Publié dans #CHIFFRES

logo sncb BELGIQUE - Moins de 87% des trains sont arrivés avec un retard de moins de 6 minutes au terminus l'année dernière, selon les documents du gestionnaire du réseau Infrabel, ont indiqué mardi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad. En 2009, les chemins de fer avaient un taux de ponctualité de 88,9%.

 

Le matériel ferroviaire défectueux reste encore toujours l'une des causes principales des retards: un tiers y sont attribués. Le patron de la SNCB Marc Descheemaecker ne s'attend pas à une amélioration avant la fin 2013, au moment où le réseau ferroviaire sera revu. "Nous savons que la régularité n'est pas bonne et nous y travaillons. Les véritables grandes améliorations sont pour 2013. Jusque là nous nous contenterons de petites opérations là où nous le pouvons", expliquait mardi la SNCB.

DEDOMMAGEMENTS :Les CFF ont accordé 2,2 millions de francs suisses d'indemnités en 2010

9 Janvier 2011 , Rédigé par Romandie.com Publié dans #CHIFFRES

logo-sbb.gif SUISSE - Les retards coûtent de plus en plus cher aux CFF. Les dédommagements octroyés l'an dernier à la clientèle se sont montés à 2,2 millions de francs suisses, contre 1,6 million en 2009 et 1,5 million en 2008. Le phénomène traduit une extension des droits des usagers.

 

"L'introduction il y a un an de normes internationales se reflète dans le paiement des dédommagements par les CFF", a indiqué dimanche à l'ATS Renzo Cicillini, porte-parole de l'ex-régie fédérale, confirmant une information du "SonntagsBlick". La hausse de près d'un tiers en 2010 montre une protection accrue des clients.

 

Le phénomène s'explique entre autres par l'impact de la disparition depuis un an de la coentreprise Cisalpino entre les CFF et la compagnie italienne Trenitalia. Les dédommagements dus aux retards rencontrés par les trains Cisalpino sont désormais à la charge des deux anciens partenaires. La somme de 2,2 millions de francs suisses pour l'an dernier concerne aussi bien le trafic international que national, précisent les CFF. Elle couvre les indemnités pour la perte de bagages, les frais de taxis, les nuitées hôtelières en cas d'hébergement forcé ainsi que les divers bons de compensation. Les seuls dédommagements touchant aux retards intervenus pour les trains internationaux a coûté quelque 700.000 francs suisses aux CFF en 2010, selon Renzo Cicillini. Au total, pas moins de 20.000 demandes d'usagers ont été déposées. La part revenant à l'ex-régie n'est en revanche pas encore clairement établie.

 

Certains montants sont en effet pris en charge dans le cadre des partenariats internationaux par d'autres opérateurs. Ils sont financés via une partie du prix des billets depuis l'entrée en vigueur il y a un an, y compris pour les clients suisses, de normes dans ce domaine au sein de l'Union européenne. Ces normes ne sont toutefois pas valables pour le trafic indigène. Ici, les CFF sont tenus fondamentalement d'acheminer les passagers à leur lieu de destination au plus tard avec le dernier train de la journée.

 

Les CFF sont libérés de toute obligation de dédommagement dans les cas touchant aux accidents et aux grèves. Les situations impliquant des intempéries entrent également dans cette catégorie.

 

 

2,2 millions de francs suisses de dédommagement en 2010 : les CFF font sauter la banque ! Raison de la flambée : L'introduction il y a un an de normes internationales, plus protectrices pour les usagers. Va falloir payer...

PERTES : Les grèves d'octobre ont coûté 150 millions d'euros à la SNCF

24 Novembre 2010 , Rédigé par money-invest.com Publié dans #CHIFFRES

logo SNCF FRANCE - Les grèves d'octobre sur la réforme des retraites ont coûté 150 millions d'euros à la SNCF, a indiqué mardi son président, Guillaume Pepy, devant des députés.

 

Manque à gagner et coûts supplémentaires ont affecté le groupe public à hauteur de 200 millions d'euros, a précisé Guillaume Pepy devant la commission du Développement durable de l'Assemblée nationale, mais cette somme est ramenée à 150 millions si l'on retranche ce que la SNCF n'a "pas dépensé" (droits de circulation des trains, retenues sur salaires...).

 

La SNCF avait indiqué fin octobre que les effets de la grève pèseraient sur ses comptes du quatrième trimestre.

CHIFFRES : Vers un bénéfice record à la Deutsche Bahn

3 Novembre 2010 , Rédigé par Lefigaro.fr Publié dans #CHIFFRES

logo DB ALLEMAGNE - La DB enregistrerait un bénéfice record au courd des neuf premiers mois de l'année, selon des documents de l'entreprise que Reuters a pu se procurer.

 

Le chiffre d'affaires a augmenté à 24,6 milliards d'euros entre janvier et septembre, et le bénéfice avant impôts et intérêts (EBIT) s'est établi à 1,3 milliard d'euros.

 

Deutsche Bahn devrait être en mesure de réaliser un exercice annuel supérieur à ses objectifs. L'EBIT, attendu à 1,7 milliard d'euros, pourrait atteindre 2,0 milliards d'euros et battre le record de 2008.

 

 

La DB fait péter les chiffres : Le chiffre d'affaires aurait d'ores et déjà augmenté à 24,6 milliards d'euros entre janvier et septembre, et le bénéfice avant impôts et intérêts se serait lui établi à 1,3 milliard d'euros. Pas mal... Z'avez pas une ou deux petites pièces pour Fret SNCF, siouplait ?