Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

Articles avec #culture tag

DECO : Un bar du TGV Thalys Paris/Bruxelles/Amsterdam rend hommage aux pays traversés

23 Octobre 2011 , Rédigé par Leparisien.fr Publié dans #CULTURE

logothalys.gif THALYS - Le bar d'un des Thalys, TGV qui relient la France, à la Belgique, l'Allemagne et aux Pays-Bas, sera orné jusqu'au 31 décembre prochain d'une décoration imaginée par la designer néerlandaise Madelon Vriesendorp. Des personnages emblématiques de la culture populaire et de l'histoire de l'art de ces pays comme Babar, Tintin, le Bonhomme Michelin ou encore Vincent van Gogh, animeront l'espace détente.

 

Madelon Vriesendorp explique sa démarche artistique ainsi : "J'aimerais que toutes les générations de voyageurs se sentent concernées, quel que soit leur âge et leur pays, dans nos sociétés dont les frontières s'effacent à 300 km/h. Les connaisseurs pourront s'amuser à reconnaître de quels tableaux sont issus les fragments de paysage. Les érudits s'amuseront à discerner les différentes sources de la frise de nuages. Les enfants seront heureux de retrouver leurs personnages favoris et fiers d'identifier certaines références de leurs parents".

 

Cette oeuvre mobile de Madelon Vriesendorp sera accessible sur certains trajets reliant Paris à Amsterdam, via Bruxelles, Anvers, Rotterdam, Schipol et Amsterdam.

 

Madelon Vriesendorp a redécoré le bar d'une rame de Thalys

   

Décoratrice : Madelon Vriesendorp a redécoré le bar d'une rame de Thalys avec Des personnages emblématiques de la culture populaire et de l'histoire de l'art de ces pays comme Babar, Tintin, le Bonhomme Michelin ou encore Vincent van Gogh... c'est un style.

CHIFFRES : Hausse de 21% du trafic passagers d'Eurostar au 1er trimestre

14 Avril 2008 , Rédigé par Reuters Publié dans #CULTURE

 EUROSTAR - Eurostar, le train à grande vitesse qui relie la France et la Belgique à la Grande- Bretagne, annonce lundi une croissance de 21,3% du nombre de ses voyageurs pour les mois de janvier à mars 2008 par rapport à la même époque en 2007. Au cours de cette période, Eurostar a transporté 2,17 millions de voyageurs.

Simultanément, le chiffre d'affaires a connu une croissance de 25,2% atteignant ainsi 178,4 millions de sterling (223 millions d'euros environ) à la fin du premier trimestre, ajoute l'opérateur ferroviaire dans un communiqué. L'activité a bénéficié de l'inauguration de la nouvelle gare St Pancras International à Londres et de la mise en service de la ligne à grande vitesse sur la totalité du réseau britannique depuis novembre dernier, qui a permis de réduire la durée du trajet et d'améliorer la ponctualité (93,6%).

La SNCF, les chemins de fer belges SNCB et Eurostar UK (EUKL) au Royaume-Uni sont responsables de l'exploitation des services Eurostar sur leur territoire respectif. Au Royaume-Uni, la gestion d'EUKL est attribuée, depuis 1998 et jusqu'en 2010, à InterCapital and Regional Rail Ltd (ICRR). ICRR est un consortium comprenant National Express Group (40%), la SNCF (35%), la SNCB (15%) et British Airways (10%).
 


Une progression de 21,3% du nombre de ses voyageurs pour les mois de janvier à mars 2008 par rapport à la même époque en 2007 pour Eurostar, soit un total de 2,17 millions de voyageurs transporté sur le premier trismestre; le TGV Transmanche, une affaire qui roule...

SORTIR : Faites la fête pour le lancement commercial du TGV Est

11 Mai 2007 , Rédigé par entreprise-sncf.com Publié dans #CULTURE

logo-sncf.jpg FRANCE - La SNCF invite le grand public à fêter, les 9 et 10 juin 2007, le lancement commercial du TGV Est Européen. De nombreuses festivités auront lieu, à Strasbourg, au Jardin des Deux Rives, mais aussi dans une vingtaine de villes dont Paris, Reims, Metz, Nancy. Voici le programme :

 

Festivités du Jardin des Deux Rives (Strasbourg)

16 h 00 - le 9 juin : accès libre aux animations artistiques et interactives (studio radio « enregistrez votre annonce SNCF », cours de danse, hip-hop, yoga, jeu-parcours, photo en famille, atelier de mixage électro, arts du cirque, manipulation de marionnettes, cuisine, etc.).

19 h 00 : grand concert gratuit d’Olivia RUIZ

Les 9 et 10 juin : en plus des diverses animations, une motrice, une voiture de 1ère classe et une de 2nde classe du TGV EST EUROPEEN pourront être visitées. Une partie de la rame qui a battu en avril le record mondial de vitesse sur rail sera exposée.

 

Enfin, de nombreuses animations sont programmées dans les pavillons des 22 financeurs de l’arrivée du TGV Est Européen et des entreprises ferroviaires DB (Allemagne), CFF (Suisse) et CFL (Luxembourg).

Grands concerts gratuits le soir du 9 juin à :
  • Paris, sur le parvis de la gare de l’Est avec Louis BERTIGNAC
  • Reims, sur le parvis de la gare avec Axelle RED 
  • Metz avec FAUDEL et Patrick FIORI 
  • Nancy avec SANSEVERINO et Elisa TOVATI 

     

    Faites la fête grace au TGV Est : de nombreuses festivités auront lieu, à Strasbourg, au Jardin des Deux Rives, mais aussi dans une vingtaine de villes dont Paris, Reims, Metz, Nancy... à vous de choisir votre ville !

LE LIVRE DU JOUR : Affiches sur le rail – Les affiches ferroviaires en Belgique de 1833-1985

2 Janvier 2007 , Rédigé par SNCB.be Publié dans #CULTURE

 BELGIQUE - La SNCB-Holding, les éditions Lannoo et Les Éditions Racine publient le livre «Affiches sur le rail – Les affiches ferroviaires en Belgique 1833-1985». Cet ouvrage, rédigé par Pieter Neirinckx, traite des affiches ferroviaires en Belgique depuis les origines des chemins de fer en 1833 jusqu’à leur 150è anniversaire en 1985.

A travers l’histoire, l’affiche ferroviaire a illustré les grandes étapes de l’évolution des chemins de fer en Belgique. Elle a accompagné la naissance du tourisme et a favorisé son développement. Elle a aussi été le témoin de l’essor économique et social de notre pays au fil des années, invitant sans cesse à aller de l’avant. Elle a préfiguré le progrès, l’esthétique et l’harmonie. Le livre étudie l’affiche dans son rôle de témoin de l’histoire des chemins de fer.

L’ouvrage illustre et analyse un très large éventail d’affiches toutes plus évocatrices les unes que les autres. Il met bien en évidence les interrelations entre les affiches et le contexte socio-économique et culturel de chaque époque. L’on ne parle pas seulement ici des aspects graphiques, artistiques et techniques de l’affiche ferroviaire. Il s’agit également des thèmes abordés et de la manière dont ils sont traités. Le livre permet ainsi de visualiser les nombreux apports des chemins de fer à notre vie en société.

Le livre «Affiches sur le rail – Les affiches ferroviaires en Belgique 1833-1985» (format 270 x 230 mm; couverture cartonnée, broché et relié) compte 160 pages et comprend plus de 200 illustrations en couleurs. Il est désormais disponible en librairie au prix de 35,95 euros.

 

Témoins de leur époque, les affiches ferroviaires ont illustré les grandes étapes de l’évolution des chemins de fer en Belgique. Un ouvrage comprenant plus de 200 illustrations en couleur leur est consacré. Il analyse un très large éventail d’affiches de 1833 à 1985, en s’attachant à mettre en évidence les interrelations entre les affiches et le contexte socio-économique de chaque époque...

LE LIVRE DU JOUR : Dictionnaire amoureux des trains

21 Décembre 2006 , Rédigé par Le Figaro.fr Publié dans #CULTURE

 C'est le décor de tous les fantasmes, des mythes et des rêves aussi. Le train, qu'il nous emmène chez un cousin de province ou qu'il traverse la frontière, demeure le lieu d'émotions fortes. Belle idée donc que celle de consacrer un Dictionnaire amoureux à cette passion toute française. Et c'est un spécialiste qui nous sert de guide : Jean des Cars.

L'homme, historien de métier mais surtout passionné invétéré, a d'ailleurs consacré pas moins de quatre ouvrages à ce sujet (L'Orient-Express, Le Transsibérien, Les Trains des rois et des présidents, Le Train bleu et les grands express de la Riviera, tous chez Denoël, en collaboration avec Jean-Paul Caraccalla). Il ne cache pas sa « folie », et se décrit ainsi : « Je suis un obsédé du train. Un»ferrovipathe* qui n'a aucune intention de se soigner. » Ensuite, il nous raconte l'histoire de ces « tortillards », du Diesel, du TGV ou de la « La Bête humaine », dans une évocation toute personnelle et nostalgique des trains du monde entier depuis cent soixante-dix ans. Bien sûr, comme tout dictionnaire amoureux, le prisme choisi est celui des anecdotes, des petites histoires, des extraits de romans, des mots d'auteur...

De A comme Abri à Z comme Zaharoff (un trafiquant d'armes d'origine grecque, personnage habitué de l'Orient-Express), Jean des Cars prend visiblement plaisir à partager son goût et sa fascination pour ces trains qui ont bouleversé notre histoire. Sur près de 800 pages, il évoque la conquête de l'Ouest américain, le fastueux Orient-Express, l'incontournable Transsibérien, le record du TGV ou celui d'altitude (le Pékin-Lhassa à 5 072 mètres), les nombreux écrivains qui y ont puisé leur inspiration... Un superbe voyage.

 

En panne d'idée de cadeau de Noel pour un passionné de trains  ? Alors ne cherchez plus : Le Dictionnaire amoureux des trains de Jean des Cars est le bouquin qui vous faut... A vos librairies !

COUP DE COEUR : Quand le Slam fait un clin d'oeil au monde ferroviaire...

11 Avril 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #CULTURE

 Le Slam, vous en avez déjà entendu parlé ? non !? alors que je vous explique : Slamer,  c’est "claquer" les mots dans une fusion de poésie, de conte et de rap acoustique. Il se pratique à plusieurs, en présence d’un public participant. 

 

Slamer, c’est dire le monde et la société sans complexes, dans un souci de partage. Cette pratique poursuit un objectif ambitieux : revenir à l’essence de l’oralité et aux sources de la poésie. (Mazette, quel programme...)

 

Vous avez envie d'en savoir plus ? Alors petite parenthèse culturelle sur Passion-Trains avec "Les voyages en train", une véritable petite perle du genre  découverte il y a de cela quelques semaines sur France Info à la faveur d'un arrêt de travail du personnel... Et pour une fois, le programme musical habituel des jours de grève  n'avait rien d'insipide... Si si si... je vous assure ! Jugez en par vous même avec le texte suivant, c'est tout simplement savoureux !

 

"Les voyages en train"

Je crois que les histoires d’amour
C’est comme les voyages en train
Et quand je vois tous ces voyageurs
Parfois j’aimerais en être un
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare
Pourquoi tu crois qu’on flippe autant d’arriver en retard
Les trains démarrent souvent au moment où on s’y attend le moins
Et l’histoire d’amour t’emporte sous l’œil impuissant des témoins
Les témoins c’est tes potes qui te disent au revoir sur le quai
Et regardent le train s’éloigner avec un sourire inquiet
Toi aussi tu leur fais signe et t’imagines leur commentaire
Certains pensent que tu te plantes et que t’as pas les pieds sur terre
Chacun y va de son pronostique sur la durée du voyage
Pour la plupart le train va dérailler dès le premier orage
Le grand amour change forcément ton comportement
Dès le premier jour faut bien choisir ton compartiment
Siège couloir ou contre la vitre il faut trouver la bonne place
Tu choisis quoi une love story de première ou de seconde classe
Dans les premiers km tu n’as d’yeux que pour son visage
Tu calcules pas derrière la fenêtre le défilé des paysages
Tu te sens vivant, tu te sens léger et tu ne vois pas passer l’heure
T’es tellement bien que t’as presque envie d’embrasser le contrôleur
Mais la magie ne dure qu’un temps et ton histoire bat de l’aile
Toi tu dis que tu n’y es pour rien et c’est sa faute à elle
Le ronronnement du train te saoule et chaque virage t’écœure
Faut que tu te lèves, que tu marches, tu vas te dégourdir le cœur
Et le train ralentit et c’est déjà la fin de ton histoire
En plus t’es comme un con tes potes sont restés à l’autre gare
Tu dis au revoir à celle que t’appelleras désormais ton ex
Dans son agenda sur ton nom elle va passer un coup de tipex

C’est vrai que les histoires d’amour
C’est comme les voyages en train
Et quand je vois tous ces voyageurs
Parfois j’aimerais en être un
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare
Pourquoi tu crois qu’on flippe autant d’arriver en retard
Pour beaucoup la vie se résume à essayer de monter dans le train
A connaître ce qu’est l’amour et se découvrir plein d’entrain
Pour beaucoup l’objectif est d’arriver à la bonne heure
Pour réussir son voyage et avoir accès au bonheur
Il est facile de prendre un train
Autant faut il prendre le bon
Moi je suis monté dans deux trois rames
Mais c’était pas le bon wagon
Car les trains sont capricieux
Et certains sont inaccessibles
Et je ne crois pas tout le temps qu’avec la sncf c’est possible
Il y a ceux pour qui les trains sont toujours en grève
Et leurs histoires d’amour n’existent que dans leurs rêves
Et y’a ceux qui foncent dans le premier train sans faire attention
Mais forcément ils descendront déçus à la prochaine station
Celles qui flippent de s’engager parce qu'elles sont trop émotives
Pour elles c’est trop risqué de s’accrocher à la locomotive
Et y’a les aventuriers qu’enchaînent voyages sur voyages
Dès qu’une histoire est terminée, ils attaquent une autre page
Moi après mon seul vrai voyage j’ai souffert pendant des mois
On s’est quitté d’un commun accord mais elle était plus d’accord que moi
Depuis je traîne sur le quai je regarde les trains au départ
Y’a des portes qui s’ouvrent mais dans une gare je me sens à part
Il paraît que les voyages en train finissent mal en général
Si pour toi c’est le cas, accroche toi et garde le moral
Car une chose est certaine y’aura toujours un terminus
Maintenant tu es prévenu la prochaine fois tu prendras le bus

 

Bref, coup de coeur pour un très joli texte bien conçu, et clin d'oeil à Fabien, un jeune artiste qui lui gagnera à être connu...

 

Un artiste à suivre de très près : "Grand Corp Malade" alias Fabien, un artiste qui sait faire vibrer les mots. Ecoutez des extraits de "Midi 20" son dernier album en cliquant ici