Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

Articles avec #le saviez vous tag

PONCTUALITE : Un quart des TGV n’arrivent pas à l’heure en France

10 Novembre 2011 , Rédigé par Leparisien.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

Logo-RFF.jpg  logo SNCF FRANCE - Cette année encore, le TGV s’affiche comme le moins ponctuel de tous les trains circulant sur le réseau ferré français ! 75,8% de ses rames arrivent « à l’heure », c’est-à-dire avec moins de cinq minutes d’écart avec l’horaire prévu, selon la nomenclature européenne en vigueur. Contre 90% pour les Transilien, 91,6% pour les TER et 84% pour les autres trains de voyageurs... Soit une amélioration globale de 2% par rapport à 2010.

 

« Les retards concernant les trains à grande vitesse, mais également tous les autres, ont pour origine des causes aussi diverses que les travaux, la défaillance du matériel ou du réseau, les actes de malveillance, les accidents, les intrusions ou encore les intempéries, explique Christophe Piednoel, le porte-parole de Réseau ferré de France (RFF). Simplement, les TGV circulent bien plus vite, et souvent sur de plus longues distances. Ce qui fait que la moindre variation de vitesse impacte de manière plus importante le trajet. Et donc les statistiques! »

 

RFF, chargé de l’entretien et du développement des rails, s’est appuyé sur une enquête réalisée au premier trimestre de cette année auprès de 4000 personnes. « A la lecture de cette étude, nous avons été surpris de l’écart observé entre la perception des voyageurs, sur les causes des retards, et la réalité, reprend-il. Par exemple, 43% d’entre eux estiment que ces retards sont plutôt dus à des actes de malveillance. Alors que, en fait, seuls 5% des retards sont à attribuer à des vols, des incivilités ou des destructions. » Idem avec les intempéries : elles n’impactent la ponctualité des trains que dans 4% des cas. Alors que les voyageurs pensent qu’elles sont à l’origine de près d’un tiers des retards !  

 

Plus globalement, la moitié des Français estime encore aujourd’hui que la fiabilité et la ponctualité des trains sont peu ou pas du tout satisfaisantes, selon une enquête Ifop réalisée au mois de juillet. RFF s’est donc fixé pour objectif d’améliorer la connaissance des voyageurs vis-à-vis du réseau. D’où la création d’un observatoire, accessible à tous sur Internet *, et qui fournira tous les trois mois des statistiques actualisées sur la ponctualité. Les Français sont fidèles au train : avec 1320 km parcourus chaque année en moyenne, ils se situent même à la quatrième place mondiale des utilisateurs. Une popularité qu’il convient d’entretenir.

 

controleur-tgv.jpg

 

Une étude réalisée pour Réseau ferré de France épingle le manque de ponctualité de ce train dont les retards sont dus à… sa grande vitesse. Dinguuuuuuue...Même Marcel n'en croit pas sa montre.

ASTUCE : Les billets de Congé Annuel SNCF, des billets à moitié prix !

7 Septembre 2011 , Rédigé par evous.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF FRANCE - Le billet de Congé Annuel, vous connaissez ? c'est un produit proposé par la SNCF pour vous faire bénéficier d’une réduction spéciale pour partir en vacances. Délivré une fois par an, ce billet permet à chacun de faire un voyage (aller et retour) d’au moins 200km au total. La réduction passe à 50% si vous payez au moins la moitié du billet en chèques vacances.

 

Qui peut en bénéficier ? Les salariés, les agents de la fonction publique, les travailleurs à domicile, les artisans et les exploitants agricoles (sous certaines conditions), les demandeurs d’emplois bénéficiant d’une allocation de chômage, les stagiaires de la formation professionnelle et les pré-retraités. Sur justificatifs, votre conjoint, vos enfants de moins de 21 ans, ou vos parents si vous êtes célibataire, peuvent en bénéficier, s’ils voyagent en même temps que vous.

 

Comment l’obtenir ? rien de plus simple, Il faut remplir un formulaire spécial que l’on peut retirer au guichet d’une gare SNCF ou dans une agence de voyages agréée. Ce formulaire doit être complété et signé par l’employeur pour les salariés. Les retraités et pensionnés, les demandeurs d’emploi et les travailleurs non salariés (artisans, agriculteurs…) doivent fournir une déclaration sur l’honneur.

 

Le billet annuel, le bon plan pour voyager pour pas cher ! Intéressé(e) ? Alors téléchargez vite votre formulaire de demande en cliquant ici

AUDIT : Bilan de la sécurité ferroviaire France/Royaume-Uni

3 Septembre 2011 , Rédigé par ifrap.org Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF logo-br-rouge.gif FRANCE / ROYAUME-UNI - Nous avions publié en août 2009 un article concernant la sécurité ferroviaire comparée des chemins de fer britanniques et français. Les chiffres des années 2007 et 2008 montraient que les chemins de fer britanniques étaient moins dangereux que les chemins de fer français. Nous avions aussi rappelé qu’en termes de sécurité rien n’est jamais acquis et que les meilleurs résultats peuvent être remis en cause à tout moment par les faits.

 

L’ERA (European Railway Agency) a publié au mois de juin 2011 son dernier rapport, « Railway Safety performance in the European countries ». Les derniers résultats disponibles sont ceux de 2009 et ils montrent la même tendance que précédemment, nos voisins britanniques affichent de bien meilleurs résultats que nous.

 

1 - Résultats globaux

Données 2009

Nb total d’accidents Nb de tués Nb de blessés
France 171 76 61
Royaume-Uni 104 53 15

 

 

2 - Ventilation par type d’accidents

Type d’accidents 2009

France UK
Collisions entre trains 7 17
Déraillement 14 12
Passage à niveau 49 16
Percussion par engin roulant 64 49
Incendie 16 6
Autres causes 21 4
Total 171 104

 

3 - Répartition par catégories de personnes :

Catégories personnes France UK
- Tués Blessés Tués Blessés
Passagers 7 1 14 2
Employés 1 1 3 3
Accidentés aux passages à niveau 36 22 13 2
Personnes non autorisées sur les voies 31 21 36 7
Autres cas 1 1 3 1
Total 76 61 53 15

 

Toutes les données sont de 2009 et sont extraites du document « Safety-Performance-Report-2011 » publié sur le site de l’ERA. Il est également intéressant de rappeler les caractéristiques des réseaux en France et au Royaume-Uni :

Réseaux comparés France UK
Longueur réseau commercial (kilomètres) 29.273 (RFF) 15.700(Network Rail)
Nombre de passages à niveau 18.459 (ERA) 6.802 (ERA)
Trafic total trains/jour 15.000 (RFF) -
Trafic voyageurs (million voyageurs/km 2009) (ERA) 95.000 52.765
Total trafic 2009 (million trains/km 2009) (ERA) 504.000 568.569

 

Données ERA ; RFF et Network Rail

 

Ces statistiques montrent que les résultats britanniques, bien meilleurs en termes de sécurité que les français en termes bruts, se creusent s’agissant des passages à niveau. En effet, il y a à peu près trois fois moins de passages à niveau chez nos voisins pour un réseau deux fois moins important, mais avec un trafic sensiblement supérieur sur le réseau britannique. Cela montre aussi qu’il n’y a pas qu’un « Service Public à la française » (c’est-à-dire un monopole public) qui puisse garantir un haut niveau de sécurité dans le domaine ferroviaire et que la privatisation ne peut plus être associée à un manque de sécurité.

 

En consultant la dernière table de ce même document on peut remarquer le nombre très élevé d’audits réalisés par les chemins de fer britanniques en 2009 (758), à comparer au dernier chiffre renseigné en France - 50 audits pour 2008 -. Un élément qui montre que la libéralisation associée à une culture du contrôle et de l’audit peut donner des résultats satisfaisants dans le cadre d’un service public.

 

Une étude qui va détonner... la sécurité ferroviaire sur le réseau ferroviaire britannique, privatisé à mort, ne serait pas plus mauvaise qu'en France ; ça va jaser...

TUNNEL : De Paris à New York... en train, en 2030 !

2 Septembre 2011 , Rédigé par urbanews.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF logo-rzd-_russie_.jpgFRANCE / RUSSIE / ETATS-UNIS - Prendre un billet Gare de Lyon – Grand Central Station, via Moscou, devrait être une réalité à l’horizon 2030. Le Kremlin a donné son feu vert au projet de tunnel sous le détroit de Béring entre la Sibérie et l’Alaska, qui devrait coûter la bagatelle de 70 milliards d’euros dont 12 pour le seul tunnel.

 

Cette idée de relier les deux continents par un passage date de 1905 et du Tsar Nicolas II. Le projet fut abandonné à cause de la Première Guerre Mondiale et de la Révolution russe. Après l’éclatement de l’URSS l’idée avait refait surface mais les finances ne permettaient sa réalisation.

 

Ce tunnel sera deux fois plus long que celui sous la Manche, 100 kilomètres de galeries sont à creuser pour permettre aux trains de relier l’Asie et l’Amérique. La traversée du détroit de Béring sera alors plus rapide, plus sûre et moins onéreuse. Le tracé du tunnel passera au-dessous des Îles Diomède (Big Diomede et Little Diomede) appartenant à la Russie et aux États-Unis.

 

6000 kilomètres de nouvelles voies ferroviaires seront posées par les russes et les nord-américains pour connecter leurs pays respectifs par le rail. Il faut relier les villes de Ouelen (Russie) et Nome (USA) au réseau existant pour permettre l’accès au tunnel. Un investissement devra être fait pour moderniser certaines voies ferrées actuelles et prolonger le Transsibérien.

 

Les autorités comptent se servir de ce projet pour créer des réseaux énergétiques et de fibres optiques. Les prévisions tablent sur un tonnage annuel du trafic ferroviaire de marchandises égal à celui du Canal de Panama, les autorités russes prévoit que le tunnel représentera 3% du trafic mondial. S’ajoutera au transport de marchandises celui du pétrole, du gaz et de l’électricité, permettant d’avoir un retour sur investissement en 15 ans.

 

Le tunnel du détroit de Béring changera considérablement la donne dans les échanges et le trafic de marchandises au niveau mondial, notamment au niveau de l’énergie. Pour ceux qui pensent déjà à réserver un billet pour les vacances, prévoyez deux semaines de trajet, quand même (aller simple bien sûr).

 

 

Une idée insolite est qui ressemble à canulard, mais bon... pourquoi pas ? Le Kremlin a donné son feu vert au projet de tunnel sous le détroit de Béring entre la Sibérie et l’Alaska, qui devrait coûter la bagatelle de 70 milliards d’euros dont 12 pour le seul tunnel. En cette periode de crise économique, restera juste à trouver le financement du projet...

 

EMPLOIS : Ces jeunes diplômés qui intéressent la SNCF

1 Septembre 2011 , Rédigé par Challenges.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF FRANCE - La SNCF recrute à tour de bras et elle veut le faire savoir. En avril 2011, la compagnie ferroviaire a lancé une campagne de publicité, la première du genre, pour mettre en avant les emplois qu'elle propose (8.000 au total). Elle vient de relancer la seconde vague de cette campagne sur internet et dans certains journaux. Objectif : attirer, en priorité, des candidats aux métiers liés à la maintenance du matériel et des infrastructures.

 

Si l’entreprise ferroviaire se vante d’ouvrir son panel de recrutement à "plus de 100 métiers en contrat CDI" issus de différents secteurs, la campagne concerne en effet principalement les métiers liés à la maintenance de ses lignes. Et pour cause, la SNCF est contractuellement soumise par le propriétaire Réseaux Ferrés de France à l’entretien des voies ferrées. "L’embauche a toujours été un point essentiel pour la SNCF. Nous avons des besoins qui sont plus importants que d’autres", explique l'entreprise.

 

Dans les faits, ce sont 1.100 postes qui sont à remplir dans la maintenance du matériel, et autant dans celle des infrastructures. 800 autres candidats seront retenus pour la conduite des trains ou les métiers de service. Le reste concerne entre autres les commerciaux, les agents d’accueil et ceux de la sûreté. "Généralement, les gens ne pensent pas au métiers transverses de la SNCF", justifie la compagnie qui souhaite faire une pierre deux coups en montrant "les coulisses" de son fonctionnement.

 

En outre, la campagne, qui renvoie directement sur le site internet du groupe, joue sur les deux tableaux en interpellant le postulant et son client habituel : "Avec SNCF, on peut trouver des offres promo et aussi des offres d’emploi", annonce le groupe qui emploie 250.000 salariés.

 

 

Le groupe ferroviaire français vient de lancer la deuxième vague de sa campagne de communication destinée à pourvoir 8.000 postes sur 2011.  Intéressé(eà ? à vos CV !

SERVICE : En gare de la Ciotat, un service de conciergerie à votre écoute

28 Août 2011 , Rédigé par Laprovence.com Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF FRANCE - Vous prenez le train le matin à La Ciotat pour vous rendre à votre travail ? Alors le guichet mobile "Question de temps", installé dans le hall de la gare, n'a pas pu échapper à votre curiosité. Depuis début juillet, ce service de conciergerie s'est installé dans plusieurs gares du Sud-Est pour vous simplifier la vie en vous proposant toute une panoplie de services pour quelques euros seulement. Plus besoin de chercher un pressing à l'autre bout de la ville ou une bonne couturière, il se charge de tout pour vous. "Les demandes les plus courantes sont les retouches vestimentaires, le pressing, le repassage et lablanchisserie ou la cordonnerie, explique Michèle Guillard, directrice de cette société basée à Ollioules et qui emploie sept salariés. C'est en voyant un reportage à la télévision que j'ai appris que ce concept existait déjà dans certaines grandes villes mais surtout dans les grandes entreprises. Il y a un an et demi, j'ai rencontré la direction régionale "Gare et connexion" de la SNCF. Je leur ai expliqué à quel point les gares étaient des lieux stratégiques pour développer des services. Ils sont montrés très intéressés d'autant plus qu'ils recherchent toujours à en proposer davantage à leurs clients."

 

Depuis le 7 juillet dernier, une salariée de Question de temps prend en compte les demandes de voyageurs de 6h30 à 8h30 le matin et de 17h30 à 19h30, du lundi au vendredi. C'est le cas d'Hélène, une jeune femme qui prend le train tous les matins pour se rendre à son travail à Marseille. Elle serait intéressée par le service repassage dans un premier temps. Michèle Guillard lui explique qu'elle récupèrera ses affaires dans les 48h en général. Concernant les modalités de paiement, il y a deux possibilités : à la prestation ou par abonnement. Dans le premier cas, en prenant l'exemple d'un chemisier, elle paiera 1€ (conciergerie) + 2,20€ (prestatataire). Dans le second cas, par abonnement, elle paiera 3€pour le mois (conciergerie) + 2,20€ (prestatataire). "L'abonnement est vraiment plus intéressant, explique Michèle Guillard, mais les gens sont encore un peu réticents à s'engager. Ce service est encore récent." Ce qui marche bien aussi, c'est le service "panier fraîcheur" avec 4 ou 5 kg de légumes de saison : tomates, aubergines, poivrons et pastèques, entre autres, pour 7,50€. Les clients peuvent le commander du lundi au jeudi. Ensuite ils le récupèrent en fin de semaine, le vendredi soir.

 

Michèle Guillard se rappelle aussi quelques demandes de clients plus insolites auxquelles il a fallu répondre : nettoyer une maison quatre jours avant un mariage; un cadeau (un parfum) à trouver rapidement ou encore un animal à faire garder pendant une absence. "Nous avons plus d'une cinquantaine de services à proposer, mais autant que possible nous sommes à l'écoute du client pour toute leur demande." D'ailleurs, la directrice en profite pour lancer un appel: "Il nous manque des prestataires de services à La Ciotat. Contactez-nous."

 

Intéressé(e) ? Rens: 06 34 15 46 74ou 04 42 44 06 92 www.question-de-temps.net.

 

 

Nouveautée à la Ciotat : le guichet mobile "Question de temps", installé dans le hall de la gare depuis début juillet, ce service de conciergerie ambitionne de vous simplifier la vie en vous proposant toute une panoplie de services pour quelques euros seulement. Plus besoin de chercher un pressing à l'autre bout de la ville ou une bonne couturière, il se charge de tout pour vous ! (Le service escort girls, en revanche, n'est pas prévu...)

SITE WEB : Pour voyager en train dans l'Hexagone, laissez-vous aiguiller... par la Deutsche Bahn

24 Août 2011 , Rédigé par Lemonde.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF  logo DB FRANCE / ALLEMAGNE - Un voyage entre une ville de France et une capitale d'Europe ? Une excursion dans un village suisse desservi par une compagnie ferroviaire privée ? Un trajet en France entre deux gares éloignées et méconnues ? Pour ces demandes complexes, les voyageurs avertis ont délaissé Voyageurs-sncf.com, le site de l'agence de voyages qui appartient à la SNCF, pour Bahn.com, celui de la Deutsche Bahn (DB).

 

Les informations émanant de la compagnie allemande seraient, selon des habitués, plus lisibles, rapides et complètes. "Impossible de me passer de la DB pour les trajets avec plus d'une correspondance, sans parler des voyages en Europe !", s'enthousiasme Ludovic Bu, un Parisien qui se déplace souvent pour son travail.

 

Yann Ollivier, qui vit à Bruxelles, regrette le caractère franco-français de la SNCF. "Les allers Bruxelles-Paris doivent être retirés à une borne libre-service située sur le territoire français, alors que les Bruxelles-Cologne commandés par la DB peuvent être imprimés chez soi", constate-t-il.

 

Disponible en neuf langues, dont le français, Bahn.com fournit les horaires entre toutes les gares d'Europe, et même jusqu'à Vladivostok. A titre de comparaison, Tgv-europe.com, la version européenne de Voyages-sncf.com, consultable en cinq langues, préfère capitaliser sur la notoriété des lignes à grande vitesse.

 

Le site allemand séduit jusqu'à la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), qui promeut le transport des vélos en train. Bahn.com indique "des correspondances que le moteur de recherche de la SNCF n'est pas capable de trouver, ou que la SNCF cache délibérément", affirme la FUB.

 

Prenons un exemple de trajet incongru, de Belgrade (Serbie) à Cadix (Espagne). "Nous n'avons trouvé aucune proposition correspondant à vos souhaits", lit-on sur Voyages-sncf.com. La DB propose, pour sa part, les horaires (mais pas les prix) de cette expédition. Elle prendra au voyageur 48 heures, et le contraindra à quatre changements : à Vienne, Zurich, Barcelone et Madrid.

 

    La page d'accueil du site Bahn.com, plébiscité par les voyageurs.

 

Plus convivial : le site de la DB dame le pion à Voyages-sncf.com ; l'un trouve une réponse à vos questions les plus tordues, l'autre reste aux fraises....SNCF, peut, et doit VRAIMENT mieux faire !

SCANDALE : Une lettre anonyme dévoile un scandale sexuel à la RATP

24 Août 2011 , Rédigé par Lemonde.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo ratp FRANCE - Scandale à la parisienne : La direction de la Régie autonome des transports urbains (RATP) et le syndicat SUD ont saisi la justice à la suite de la diffusion d'une lettre anonyme dénonçant un scandale sexuel au sein de l'entreprise et mettant particulièrement en cause un ancien responsable syndical. Le courrier avait été envoyé fin juin au PDG de la RATP, Pierre Mongin, qui dit l'avoir transmis au parquet de Paris, a-t-on appris, mercredi 24 août, auprès de la direction, qui confirme une information du Point.fr.

 

La lettre met notamment en cause un ancien responsable de l'UNSA surnommé "le Roi". Elle évoque des "soirées" organisées dans des locaux de la RATP et avance que certains salariés ont dû se livrer à des prestations sexuelles en contrepartie d'un avancement. Une enquête interne a été diligentée par Franck Avice, chargé de l'inspection générale à la régie, a précisé le porte-parole de l'entreprise.

 

"Tout le monde était au courant, mais il n'y avait pas de preuves. Les victimes n'ont pas porté plainte parce qu'elles ont peur", a déclaré Olivier Cots, secrétaire de SUD-RATP, également destinataire de la lettre anonyme. D'après lui, l'ex-syndicaliste mis en cause dans cette lettre, qui lui a proposé les services d'une prostituée, "a bénéficié pendant des années de la complicité de son syndicat et de la direction".

 

SUD-RATP a déposé plainte contre X, en particulier pour proxénétisme, trafic d'influence, harcèlement moral et sexuel, mais cette démarche, avec constitution de partie civile, envoyée au doyen des juge d'instruction, Roger Le loire, a été jugée "irrecevable" par le parquet, car aucune plainte simple n'avait été préalablement déposée, comme l'exige la procédure judiciaire.

 

La personne visée, ainsi que l'un de ses adjoints, a été exclue de l'UNSA le 4 janvier, a précisé le secrétaire général de l'UNSA RATP, Thierry Babec. "Tout le monde se plaignait, mais personne n'osait rien faire. Ce monsieur était tout puissant, très soutenu par l'entreprise à tous niveaux", a-t-il ajouté. Le responsable de l'UNSA a appelé à la "prudence" dans cette affaire, estimant qu'il pourrait s'agir d'une "grosse manipulation syndicale".

 

De son côté, la CGT RATP, principal syndicat de l'entreprise, a jugé qu'il était "bien" que cette affaire soit rendue publique. "Au-delà du scandale sexuel, c'est tout un système qu'il faut condamner. C'était un système organisé qui a été mis en place qui faisait que les gens ne parlaient pas et ce syndicaliste faisait pression", a dit son porte-parole, Eric Nabet. La CGT a mis en cause la direction, l'accusant de le protéger : "La direction s'est servie de ce personnage pour avancer dans l'entreprise et il a été nommé au mois de juin à la maîtrise, c'est un retour d'ascenseur de la direction."

 

 

 

Promotion... banquette de métro à la RATP  : Une lettre anonyme dévoile un scandale sexuel à la régie... Y'a de la cuisse sous les pavés, moi je vous le dis !

ASTUCE : La botte secrète de la SNCF pour augmenter ses prix

24 Août 2011 , Rédigé par Challenges.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF FRANCE -  Le premier coup de semonce avait été réservé aux journalistes présents le 28 juillet, lors des résultats semestriels du groupe... David Azema, le directeur financier de la SNCF s’était félicité des bons taux de remplissage des trains. Et d’ajouter, l’air de rien : "Les clients viennent sans qu’on ait besoin de les attirer à coup de promotion". Coïncidence heureuse, trois jours plus tard, le dimanche 31 juillet, le décret sur la liberté tarifaire de la SNCF était publié au Journal Officiel dans le but "d’adapter l’encadrement des tarifs de la SNCF à la faveur de l’ouverture progressive à la concurrence du marché ferroviaire"

 

A la clé, un changement sans précédent. Désormais, il n’y aura plus de période de pointe ou de période normale : le tarif le plus bas sera le prem’s, le plus élevé celui de la 2nde classe plein tarif en période de pointe actuelle (la 1ère restant hors contrôle de l’Etat : depuis 1983, la SNCF fixe les tarifs qu’elle veut dans cette classe dédiée prioritairement à la clientèle affaires).

 

Quel est l’intérêt de la SNCF ? Avoir un éventail beaucoup, beaucoup plus large de prix. Jusqu’ici, lorsqu’un train était en période normale, les prix ne pouvaient pas aller au-delà du plafond de la 2e classe plein tarif période normale, même quand la demande était forte. Et, lorsqu’un train était en période de pointe, les prix ne pouvaient pas être en-deçà du tarif le plus bas possible fixé pour une 2e classe période de pointe, même quand la demande était très faible.

 

En effet, la SNCF devait fixer un an à l’avance dans quelle catégorie allait rouler chaque train – qui en période de pointe, qui en période normale -. Pas tout à fait du doigt mouillé, mais presque. Avec une marge d’erreurs élevée : 10% des trains en période de pointe sont remplis à peine à 50% aujourd’hui.

 

Même s’il est délicat d’accuser la SNCF de vouloir ainsi augmenter en douce le panier moyen de ses clients, il est évident qu’elle s’en donne au moins les moyens. A tout le moins, ce nouveau cahier des charges va considérablement l’aider à mieux remplir ses trains, selon les très commodes règles du yield management, et à attendre avec une plus grande sérénité la concurrence qui, de fait, semble de moins en moins pressée d’arriver.

 

Pour donner des preuves de sa bonne foi, la SNCF s’engage désormais à vendre 50% de ses billets à un prix inférieur ou égal à celui des billets 2nde classe période normale plein tarif actuelle. Les associations de consommateurs, FNAUT (fédération nationale des associations d’usagers des transports) en tête, doivent maintenant être formellement consultées. Ensuite, l’Etat pourra prendre un arrêté, et le décret entrera en application, vraisemblablement au cours de l’automne.

 

 

 

Au coeur de l'été, un décret a discrètement été publié au Journal officiel. Il permet à la SNCF d'être nettement plus libre que par le passé pour décider de sa politique tarifaire. Et hop ! ni vu -ni connu, je t'embrouille...

SNCF : Pourquoi Nicolas Sarkozy ne se déplace pas en train

14 Juillet 2011 , Rédigé par Ladepeche.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

logo SNCF FRANCE - Interrogé sur France Inter quant à un éventuel désamour pour le train de la part de Nicolas Sarkozy qui effectue l'essentiel de ses trajets en avion, le patron de la SNCF a expliqué qu'au contraire, M. Sarkozy lui avait "plusieurs fois demandé ou proposé de prendre le train".

 

Le chef de l'Etat ne prend pas le train car une réglementation vieille de 60 ans impose dans ce cas de faire garder tous les ponts du réseau ferroviaire, a indiqué Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF. "Quand il prend l'avion, les mesures de sécurité sont très simples à prendre. Quand il prend le train, la réglementation, c'est qu'il faut que chaque pont soit gardé par la gendarmerie", a-t-il expliqué. "Donc on ne le souhaite pas vraiment parce que cela entraînerait une mobilisation de forces de police extraordinaire", a ajouté M. Pepy.

 

 

VIP : pour cause de sécurité, Nicolas Sarkozy ne prend pas train.... la mobilisation des forces de sécurité couterait trop cher au contribuable. Et c'est tout à l'honneur du président : la France est assez endettée comme cela, il en sait quelque chose...