Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

GREVE : des syndicats contestent la mise en cause d'un conducteur du RER A

29 Mai 2009 , Rédigé par agefi.com Publié dans #FLASH INFO

FRANCE - Cinq syndicats de la RATP ont déposé jeudi une alarme sociale, préalable à tout préavis de grève, après qu'un conducteur du RER A eut été relevé de ses fonctions, le temps d'une enquête interne, parce que des passagers de son train étaient descendus lundi sur les voies.

Selon Sud-RATP, un RER A en direction de Boissy-Saint-Léger s'est trouvé lundi en fin d'après-midi stoppé entre Vincennes et Fontenay-sous-Bois en raison d'une avarie survenue sur un train le précédant, stationnant à l'entrée de Fontenay.

Plusieurs voyageurs ont signalé des malaises au bout de quelques minutes étant donné la chaleur dans les rames par ce jour de beau temps. Les portières ont été déverrouillées automatiquement et des passagers sont spontanément descendus sur les rails.

"Le mouvement est rapidement devenu incontrôlable", d'après le témoignage du conducteur, rapporté de source syndicale. Il a demandé l'interruption du trafic sur la ligne et les pompiers, les forces de l'ordre et des agents de la RATP sont intervenus. Une heure après environ, le trafic a pu reprendre. Le conducteur a été entendu sur cet incident mardi durant six heures, d'après les syndicats CGT, Sud, Unsa et FO.

La RATP a de son côté affirmé que le conducteur avait été entendu seulement 10 minutes mardi et qu'il avait refusé de répondre aux questions. Il a de nouveau été entendu jeudi. La RATP a aussi indiqué qu'une enquête était obligatoirement conduite après un tel incident, afin de vérifier que les procédures de sécurité ont été bien respectées. "Il est normal que le conducteur soit relevé en attendant", a déclaré un porte-parole à l'AFP sans autre précision.

Les syndicats voient dans l'audition et la suspension du conducteur des "méthodes managériales archaïques et inacceptables". Sud-RATP a en outre dénoncé le "plan d'amélioration" du trafic de la ligne A lancé en avril 2008 par la RATP pour accroître les cadences sur cette ligne, classée parmi les plus fréquentées au monde. Pour suivre ce plan, le conducteur a en effet quitté Vincennes alors que le train précédent avait déjà un problème matériel.



Cinq syndicats de la RATP ont déposé hier jeudi une alarme sociale après qu'un conducteur du RER A eut été relevé de ses fonctions, Raison de la sanction : ce dernier avait laissé des passagers de son train descendre du train les voies suite à une avarie technique. Pas sür cependant que les usagers ne soutiennent pour autant le mouvement...

Commenter cet article