Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

REPORTAGE : Embouteillages de trains dans les gares

31 Décembre 2005 , Rédigé par Libération Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Sale temps sur les rails toute la journée du 30 décembre  : Après des pluies verglaçantes, la présence de givre sur des caténaires a complètement stoppé la circulation des TGV entre Paris, la Bretagne et les Pays de Loire, entre 8 heures et 16 heures vendredi. «Tout ça pour trois flocons ? Mais c'est n'importe quoi, je dois traverser toute la France, moi !» A la gare Montparnasse, à Paris, les milliers d'aspirants voyageurs prenaient leur mal en patience, assiégeant les cafés et les bornes d'accueil.

Ils n'étaient pas les plus mal lotis : la gare du Mans (Sarthe) centralisait les blocages. Là-bas, 1 200 passagers en plein trajet attendaient le retour de l'alimentation électrique, que le froid avait interrompue, tandis que 700 autres voyageurs restaient coincés entre deux gares. Sur les rails de la Sarthe, deux personnes s'étaient suicidées dans la matinée.

Vers 16 heures, soulagement : les caténaires sont réparées, les réveillonneurs pourront s'amuser. Petit à petit, la gare du Mans s'est vidée. «Y a plus personne», soufflait une heure plus tard un porte-parole de la SNCF, la voix un peu fatiguée...

Grosses perturbations dans les gares à Paris, en Bretagne et dans les Pays de Loire liées aux températures négatives ce 30.12.2005...

NEWS : Après l'Allemagne, Bombardier remporte un nouveau contrat en Espagne

30 Décembre 2005 , Rédigé par Bombardier.com Publié dans #FLASH INFO

 ESPAGNE -  C'est décidément une fin d'année en fanfare pour Bombardier ! Un consortium composé du groupe canadien et de Patentes Talgo a reçu une commande des Chemins de fer d’État d’Espagne (RENFE) visant 30 trains à très grande vitesse AVE S-102. La valeur totale de ce contrat s’élève à environ 655 millions d’euros, et la part de Bombardier est d’environ 243 millions d’euros. Les livraisons s’étaleront d’août 2008 à décembre 2010.

Cette commande fait suite à une commande initiale de 16 trains passée par la RENFE en 2001. Une partie du parc original de ces trains à très grande vitesse fabriqués par le consortium Bombardier – Patentes Talgo est actuellement en service payant sur les corridors Madrid-Lerida et Madrid-Huesca. Cette nouvelle commande porte à 46 le nombre total de ces trains commandés par la RENFE et représente une valeur totale d’environ 994 millions d’euros, la part de Bombardier atteignant environ 381 millions d’euros.

Grâce à de nombreux tests effectués dans des tunnels de vent, le concept particulier des motrices AVE S-102 réduit les ondes de pression qui surviennent lorsqu’un train traverse un tunnel et diminue beaucoup les effets des vents latéraux. Bien qu’elle soit conçue pour une vitesse maximale de 330 km/h, la motrice AVE S-102 mise au point par Bombardier et Talgo a atteint la vitesse de 364 km/h au cours d’essais en décembre 2004, soit un record pour les chemins de fer espagnols.

Bombardier sera chargée de fabriquer la dynamique de marche, l’ensemble de l’équipement électrique de la motrice, y compris le système de propulsion fiable et éprouvé avec traction MITRAC 3000, le système de transmission avec convertisseur auxiliaire, ainsi que les bogies à très grande vitesse. Bombardier fera également l’assemblage final et les essais du matériel dont elle est responsable. Pour sa part, Talgo fabriquera les voitures-passagers.

La fabrication d’une partie importante du système de propulsion sera confiée à l’usine de Bombardier à Trápaga (Espagne). Après l’assemblage mécanique aux ateliers de la Talgo, l’assemblage des motrices se terminera à l’usine de Bombardier à Kassel (Allemagne) et aux ateliers de la RENFE à Málaga (Espagne). La fabrication des voitures-passagers et le couplage des trains terminés se feront à l’usine de la Talgo à Las Matas et au site de la RENFE à Málaga.

José Caparrós, représentant principal de pays, Espagne, Bombardier Transport, a commenté cette annonce : « Le choix par la RENFE de notre expérience et de notre technologie ferroviaire à très grande vitesse, la meilleure au monde, contribuera énormément au développement du système ferroviaire à grande vitesse en Espagne et ajoutera de la valeur à l’économie et aux progrès technologiques de ce pays. La décision de fabriquer une partie de nos produits aux installations du client à Málaga montre clairement notre engagement envers le marché espagnol et notre partenariat avec RENFE», a-t-il précisé.

À propos de cette commande, Edmund Schlummer, président, Locomotives, Bombardier Transport, a dit : « Cette nouvelle commande de 30 trains à très grande vitesse pour le réseau espagnol montre sans équivoque la supériorité de nos produits de pointe. Cette nouvelle commande confirme une fois de plus le rang de leader qu’occupe Bombardier parmi les fabricants de trains à très grande vitesse. »

Bombardier est le fabricant qui a réalisé le plus grand nombre de projets dans le domaine du transport ferroviaire à grande vitesse à l’échelle mondiale. Parmi ses réalisations figurent 20 véhicules interurbains et à grande vitesse différents, dont sept locomotives à grande vitesse distinctes. Bombardier a participé au développement de bon nombre des principaux systèmes de transport ferroviaire à grande vitesse au monde, y compris le système AVE 102 en Espagne, quatre TGV différents, la famille de trains ICE exploités en Allemagne et aux Pays-Bas, ainsi que les systèmes ETR 500 en Italie et Xinshisu en Chine.

Aujourd’hui, Bombardier est un acteur clé du secteur ferroviaire espagnol, employant plus de 500 personnes dans ses installations de Trápaga, Alcobendas, Madrid et Barcelone, et elle participe à certains des principaux projets ferroviaires du pays. Le train à très grande vitesse AVE 102 et la navette desservant l’aéroport Barajas de Madrid en sont deux exemples.

 

Et de 2 ! Après l'Allemagne, Bombardier reçoit une commande de 243 millions d’euros visant 30 autres trains à très grande vitesse pour l’Espagne ...

NEWS : Le Bâle-Paris bloqué en Haute-Saône

30 Décembre 2005 , Rédigé par L'Est Républicain Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - « Un problème technique (freins bloqués) lié au froid », telle est la seule information donnée par la direction régionale de la SNCF à Dijon à la suite de la « détresse » qui a frappé près de 600 voyageurs hier sur la ligne internationale 4.

Il était environ 10 h 15, hier, lorsque le train corail nème1042 en provenance de Bâle et à destination de Paris (arrivée programmée à 13 h 09) s'arrêta en pleine ligne près de Montureux-lès-Baulay.

Pendant près d'une heure et demie, les voyageurs restèrent immobilisés dans leurs wagons, où le système de chauffage restait en service. Une équipe technique de la SNCF était chargée de déterminer la raison de cette panne. Les freins étaient bloqués. D'autres équipes permettaient ensuite de déplacer, à faible allure, le convoi vers la gare la plus proche, celle de Jussey, où le train d'ordinaire ne s'arrête pas.

A Jussey, la gendarmerie assurait une assistance et une aide et la SNCF demandait à la Ville de Jussey de mettre une salle des fêtes à la disposition des voyageurs en détresse. Démarche finalement sans suite. En fait, la SNCF distribua des plateaux-repas à chacun de ses clients. Ceux qui ne purent être servis à Jussey le furent ensuite à Chalindrey.

Le redémarrage du convoi s'avérant impossible, les voyageurs étaient bientôt invités à monter dans l'un des dix autocars affrétés par la SNCF. Près de 150 personnes pouvaient profiter du premier train suiveur, en partance de Chalindrey à 14 h 27 avec arrivée prévue à Paris à 17 h 17. Cette première solution ne pouvait être généralisée, faute de places suffisantes pour tous.

Les autres voyageurs pouvaient monter en gare de Chalindrey dans le train partant à 16 h 11, avec arrivée programmée à 18 h 46. Pour eux, le retard à l'arrivée serait de cinq heures et demie.

Hier soir, la SNCF priait la clientèle de « bien vouloir accepter ses excuses pour les désagréments occasionnés ». Environ 25 personnes, finalement, ont préféré, depuis Jussey, rebrousser chemin vers Vesoul (et éventuellement Belfort et Montbéliard), après avoir compris que la correspondance qu'ils avaient prévue à Paris devenait impossible.

Le froid est mis en cause pour expliquer cette panne. Froid ou pas, les habitués de la ligne Paris-Bâle savent pertinemment que les avaries, les pannes et les retards se multiplient pendant toute l'année, y compris en été. Le plus souvent, c'est la vétusté des matériels qui est responsable : la ligne n'étant pas électrifiée d'un bout à l'autre, de vieilles machines Diesel circulent entre Chalindrey et Belfort.

Ces jours derniers, les défenseurs de la ligne Bâle-Paris, qui intéresse tout le Nord Franche-Comté, avaient pu croire à une pérennité de la ligne internationale, étant donné les propos rassurants donnés par le président Gallois au président Raymond Forni de la Région Franche-Comté.

Comme ont pu l'éprouver hier les voyageurs en détresse, la survie de cette ligne internationale passe, en toutes saisons, par sa modernisation...

Grand moment de méditation pour Louis Gallois, le président de la SNCF : "L'hiver, il fait froid... et les trains n'avancent pas."

ACTU : Un nouveau pas pour la libre circulation des trains en Europe

30 Décembre 2005 , Rédigé par communique-de-presse.com Publié dans #ACTU

EUROPE - La Commission européenne a adopté le 28 décembre deux Spécifications Techniques d’Interopérabilité (sous la forme d’une Décision et d’un Règlement) du système ferroviaire conventionnel transeuropéen qui permettront aux trains de circuler plus librement à travers toute l'Europe. Ces spécifications portent sur le bruit émis par le matériel roulant et les applications télématiques pour le fret.

« Ces règles vont contribuer à la création d’un espace ferroviaire d’une dimension véritablement européenne pour les lignes conventionnelles. C’est essentiel pour promouvoir le transport ferroviaire de marchandises, moins polluant et plus économe en énergie», a déclaré Jacques Barrot, Vice-président de la Commission européenne en charge des transports. « Avec les limites de bruit, il s’agit aussi de tenir compte des populations riveraines », a-t-il ajouté.

Tout nouvel équipement ou matériel ferroviaire destiné au réseau conventionnel devra donc respecter ces spécifications techniques communes à l’ensemble des États membres de l’Union européenne.

La Décision fixe, pour la première fois, des limites au bruit émis par le matériel roulant circulant dans l’Union. Ces limites restrictives, qui devront être révisées régulièrement pour tenir compte du progrès technique, contribueront à réduire les nuisances sonores subies par les riverains et à renforcer un peu plus l’avantage environnemental du transport ferroviaire par rapport à ses concurrents.

Le Règlement porte sur les applications télématiques pour le fret et devrait aboutir à une interconnexion efficace des systèmes d'information et de communication des différents gestionnaires d'infrastructures et exploitants ferroviaires. Ceci est un élément essentiel de la qualité des services ferroviaires, en particulier sur le marché en plein développement du transport international de marchandises. L’application de ce Règlement permettra aussi d’améliorer la productivité du secteur ferroviaire grâce à une meilleure utilisation du matériel roulant et des infrastructures.

D’autres spécifications techniques visant à réaliser l’interopérabilité du système ferroviaire transeuropéen conventionnel sont en cours d’élaboration, de même que la révision des premières spécifications techniques d’interopérabilité concernant le système ferroviaire transeuropéen à grande vitesse.

Un nouveau pas pour la libre circulation des trains sur le réseau conventionnel transeuropéen vient d'être franchi...

NEWS : Environ 4.500 policiers et gendarmes à Paris pour la Saint-Sylvestre

30 Décembre 2005 , Rédigé par Associated Press Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - La préfecture de police de Paris annonce mercredi qu'environ 4.500 policiers seront mobilisés à Paris à l'occasion du réveillon de fin d'année avec notamment 250 équipages motorisés qui patrouilleront dans l'ensemble des vingt arrondissements de la capitale.

Pour renforcer ce dispositif, le préfet Pierre Mutz a fait appel aux militaires et aux unités mobiles de la Réserve nationale. Des consignes de fermeté ont été données "pour dissuader et réprimer tous actes de violence qui viendraient gâcher l'esprit de fête devant prévaloir tout au long de la soirée dans la capitale".

Afin d'éviter les embouteillages, la préfecture rappelle que les transports en commun seront gratuits sur l'ensemble du réseau francilien RATP et SNCF à partir du 31 décembre à 17h jusqu'au 1er janvier midi.

Ainsi, six lignes de métro (1, 2, 4, 6, 9, 14) et les lignes A et B du RER fonctionneront sans aucune interruption de trafic, avec des fréquences variant selon les lignes de 2 minutes à 5 minutes pour le métro et de 15 à 30 minutes pour le RER. Les principales stations, permettant les correspondances, seront desservies par ce service exceptionnel de 1h15 à 5h30 du matin.

Sur la ligne du RER C, le trafic sera interrompu selon les horaires habituels entre la gare d'Austerlitz et les Invalides. Le service sera assuré toute la nuit sur les autres tronçons avec l'ensemble des gares desservies à une fréquence de 30 minutes à deux heures suivant la destination.

Sur la ligne du RER D, le trafic sera interrompu selon les horaires habituels entre la gare du Nord et la gare de Lyon. Le service sera assuré toute la nuit sur les autres tronçons avec l'ensemble des gares desservies (sauf quelques gares en secteur Sud) à une fréquence de 30 minutes à deux heures suivant la destination.

Sur la ligne du RER E, le trafic sera interrompu selon les horaires habituels entre les stations Haussmann/Saint-Lazare et Magenta. Le service sera assuré toute la nuit sur les autres tronçons mais les départs seront réalisés à partir de Gare de l'Est banlieue. Toutes les gares seront desservies à une fréquence de 30 minutes à deux heures suivant la destination.

Mobilisation des foces de l'ordre à l'occasion du réveillon  - 4.500 policiers et genndarmes seront mobilisés à Paris

FOIRE/EXPOS : C'est en janvier, et ça se passe près de chez vous...

29 Décembre 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS


7/1/06   bourse   Joure (Nl)
Party Zalencentrum 't Haske
Vegelinsweg 20
10h - 15h
info : eurospoor@eurospoor.nl
(0031) (0)2 99 64 03 54



7-8/1/06   salon   Saint-Nicolas lez Arras (Fr-62)
salon européen de la maquette ferroviaire
organisée par le Rail Club Médiolanais
salle polyvalente Bonne Humeur
samedi 12h - 18h
dimanche 10h - 17h
info : Christian Lecendre
(0033) (0)3 21 55 73 67



7-8/1/06   expo bourse   Lingen (De)
multimodélisme
Emsland Modellbau
Emslandhallen
Lindenstrasse 24a
10h - 18h
info : (0049) (0)5 91 91 2 95 0


7-8/1/06   salon bourse   Pont Château (Fr-44)
multicollections
organisée par EMT Savenay
salle de l’hippodrome du Calvaire
samedi 10h - 19h
dimanche 10h - 18h
info : espace.maquettes.trains@wanadoo.fr
(0033) (0)2 40 58 47 33



8/1/06   bourse   Vilvorde (Be-Vl)
organisée par Hobby-Rail
salle Star
Nolet de Brauwerestraat 21
dans la cours des Kristelijk Ziekenfonds
9h - 13h
info : 09 220 32 61


8/1/06   bourse   Beuvry la Forêt (Fr-59)
multimodélisme
organisée par France-Autorails et
Chti Débrouillards Modélisme
salle des sports Albert Ricquier
complexe sportif
9h - 18h
info : france-autorails@wanadoo.fr
(0033) (0)3 20 92 96 77

accès par TER Lille-Valenciennes arrêt Landas
autoroute A1 sortie 19
autoroute A23 sortie 2


9-13/1/06   expo   Nantes (Fr-44)
organisée par le Cercle Atlantique du Zéro
Maison des Hommes et des Techniques
boulevard Léon Bureau 2bis
14h - 18h
info : bl_man@club-internet.fr


14/1/06   bourse   Heinkenszand (Goes) (Nl)
organisée par la Zeeuwse Trein Model Ruilbeurzen
congrescentrum De Stenge
Stengeplein 1
10h - 15h30
info : (0031) (0)1 13 22 04 93
autoroute A58 sortie 5


14-15/1/06   salon bourse   Saint-Amand les eaux (Fr-59)
Expo Rail
organisé par l'AAMCS
salle Alfred Lemaître
rue Henri Durre
samedi 14h - 18h
dimanche 10h - 18h
info : Pascal Messager
(0033) (0)6 65 66 04 97



15/1/06   bourse   Woluwé (Bruxelles) (Be-Bl)
multicollections
Bourse des collectionneurs
Shopping Center
rue Saint-Lambert 200
7h30 - 13h30
info : info@boursedescollectionneurs.be
02 771 20 45

métro ligne 1B station Roodebeek


15/1/06   bourse   Aveyzieux (Fr-42)
multicollections
salle des sports
9h - 17h
info : (0033) (0)4 77 30 45 88


15/1/06   bourse   Saint-Aquillin de Pacy (Fr-27)
multicollections
salle des fêtes
8h30 - 17h
info : (0033) (0)2 32 36 42 82


15/1/06   bourse   Onex (Genève) (CH)
multicollections
organisée par l'ATMO
salle communale
route de Chancy 133
10h - 16h
info : Dominique Durussel
(0041) (0)2 44 71 52 40



21-22/1/06   salon bourse   Fleurs (Fr-42)
multimodélisme
salle de l'Eden
10h - 18h
heures sous réserve
info : (0033) (0)6 08 78 05 45


21-22/1/06   salon bourse   Nîmes (Fr-30)
multimodélisme
organisé par 1515-org
Parc des Expositions de la Rocade
à côté du stade des Costières
9h30 - 18h
info : ORG1515@aol.com
(0033) (0)4 90 62 69 65



21-22/1/06   expo bourse   Rijswijk (Nl)
Nederlandse Modelspoor Dagen
Evenementenhal
Volmerlaan 12
10h - 17h
info : modelspoor@evenementenhalrijswijk.nl
(0031) (0)7 03 07 59 00

tram 17
autoroute A4 sortie 10


22/1/06   bourse   Louvain la Neuve (Ottignies) (Be-Wl)
multimodélisme
organisée par le comité des fêtes du lycée Martin V
lycée Martin V implantation des Bruyères
avenue des Arts 20
8h30 - 12h30
info : Michel Van Den Abbeele
02 652 21 48

accès piétons depuis la gare


22/1/06   salon   Bercy (Paris) (Fr-75)
multicollections
Festitoys
palais omnisports
salle Marcel Cerdan porte 28
9h - 17h
info : festitoys@club-internet.fr
(0033) (0)1 43 36 23 01



28/1/06   bourse   Palaiseau (Fr-91)
multimodélisme
organisée par l'AMF Palaiseau
salle Guy Vinet
place Salvador Allende 1
10h - 17h
info : Jean-Marie Richard
(0033) (0)1 60 14 01 82

accès RER B Palaiseau


28/1/06   bourse   Houten (Nl)
multimodélisme
Euretco-Expo-Center
zone industrielle Doornkaade
Meidoornkade 28
10h - 15h
info : modelspoorbeurs@hobmamodelbouw.nl
(0031) (0)3 06 01 34 00

autoroute A27 sortie 29
navettes depuis la gare


28-29/1/06   expo   Ransart (Charleroi) (Be-Wl)
multimodélisme
Pleins feux sur le maquettisme
organisée par les Fêlés du modélisme
annexe de la maison communale
rue Appaumée
près des serres communales et de l’aéroport
10h - 18h
info : Delphine Agnello
04 79 51 42 78



28-29/1/06   salon bourse   Pont à Marcq (Fr-59)
Festirail
organisé par France-Autorails
salle des sports
rue de la gare
samedi 12h - 19h
dimanche 10h - 18h
info : france-autorails@laposte.net
(0033) (0)3 20 92 96 77

Pont à Marcq se trouve à 15 km au Sud de Lille
autoroute A1 sortie 19
autoroute A23 sortie 2


29/1/06   bourse   Orléans (Fr-45)
multimodélisme
organisée par Mini Auto 45
Parc de Expositions & Congrès
rue Robert Schumann
9h - 17h
info : (0033) (0)2 38 63 85 06
situé en en bordure de la RN 20 Sud
suivre les indications ZENITH
tram station ZENITH / Parc des Expositions


nouveau
29/1/06   bourse   Talange (Fr-57)
organisée par Talange sur les rails
centre socioculturel Maurice Baquet
9h30 - 17h
info : talange.rails@wanadoo.fr
(0033) (0)3 87 71 33 42

autoroute A31 sortie 36

ACTU : La DB commande 78 trains à Bombardier

29 Décembre 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #ACTU

 ALLEMAGNE - Bombardier, en consortium avec Alstom, a annoncé aujourd’hui avoir obtenu une commande de la Deutsche Bahn pour la fourniture de 78 rames automotrices ET 422 de quatre voitures pour le transport de banlieue.

La valeur totale du contrat, qui comprend une option pour 72 autres trains, est d’environ 343 millions d’euros, et la part de Bombardier s’élève à quelque 224 millions d’euros. Les livraisons doivent s’échelonner entre les mois de mars 2008 et octobre 2010.

Bombardier fabriquera l’équipement électrique pour les trains à son usine de Mannheim, tandis que les bogies seront fabriqués dans les installations de Bombardier à Siegen. De plus, Bombardier se chargera de l’assemblage final de 27 des 78 trains à son usine de Hennigsdorf. L’usine d’Alstom à Salzgitter en Allemagne sera responsable de la fourniture de 156 bogies avant et de 312 caisses, et de l’assemblage final de 51 trains.

La Deutsche Bahn compte mettre les trains en service sur le réseau ferroviaire de banlieue en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. « La décision de la Deutsche Bahn de commander ces trains reflète la grande confiance qu’ont nos clients dans nos produits, a déclaré Klaus Baur, président du Conseil, Bombardier. Cela s’ajoute à notre feuille de route dans la livraison d’importants produits de transport ferroviaire en Allemagne et ailleurs sur le continent européen. »

Les véhicules de la série ET 422 de Bombardier Transport appartiennent à la nouvelle génération de voitures électriques. De technologie moderne et de conception attrayante, les véhicules ET 422 satisfont les exigences les plus sévères relatives au respect de l’environnement. Des matériaux respectueux de l’environnement sont en effet utilisés dans leur fabrication. Les trains, qui peuvent atteindre une vitesse de 140 km/h, sont munis de portes électriques pivotantes et coulissantes, d’unités de climatisation et de systèmes modernes d’information-passagers visuels et sonores. Ils comprendront en outre une aire réservée aux personnes à mobilité réduite...

 

Exit, les vieilles rames de la DB en Rhénanie du Nord / Westphalie : L'opérateur ferroviaire allemand vient de passer commande de 78 nouvelles rames auprès du constructeur canadien Bombardier

REPORTAGE : On chauffe les aiguillages à la gare de Migennes

29 Décembre 2005 , Rédigé par L'Yonne Républicaine Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Les trains roulent sans problème et sans retard notable, mais 12 personnes, de la SNCF et de l’Equipement, étaient déjà sur le pont dans la nuit de mardi à mercredi à la gare de Laroche Migennes : « La veille ont avait reçu un bulletin d’alerte météo pour nous avertir que la neige allait tomber pendant la nuit, on a alors monté des équipes d’astreintes » expliquent les agents de la SNCF.

« Laroche Migennes est une gare stratégique car c’est à partir de là qu’il y a bon nombre de bifurcations. On a par conséquent beaucoup d’appareils d’aiguillages ». Et c’est bien là le point sensible des chemins de fer. La neige et même le verglas sur les rails n’empêchent par un train de circuler.

En revanche, les systèmes d’aiguillages pour orienter les trains, doivent pouvoir bouger sans difficultés et ne pas être bloqués par de la neige ou du verglas. Sitôt que les agents ont vu que la neige tenait, ils ont mis en route les « réchauffeurs d’aiguillages ». Il s’agit d’un système de rampes à gaz alimentées par des bouteilles ou raccordées au gaz de ville, qui permettent de faire fondre la neige et la glace pour dégager les aiguilles.

Ils ont ensuite nettoyé les quais pour les voyageurs, en répandant des granulés. Pas question d’utiliser en effet à la SNCF du sel qui oxyderait les câblages électriques.

De nombreuses personnes inquiètes ont appelé le numéro «situations perturbées» (03.86.92.77.17) mis en place par la SNCF pour connaître l’état du trafic : « On les rassure en leur disant que les trains circulent normalement. Il faudrait vraiment des intempéries très importantes pour gêner leur circulation. En fait on rencontre souvent plus de problèmes l’automne avec la chute des feuilles qu’il faut dégager ».

Première offensive sérieuse de l'hiver dans l'Ouest  - "Chauffe marcel, chauffe..."

COUP DE COEUR : Janvier = mois des soldes à la SNCB

29 Décembre 2005 , Rédigé par SNCB.be Publié dans #FLASH INFO

 BELGIQUE - Décidément, la SNCB n'en finit plus d'enchainer les offres promotionnelles pour valoriser le train : Ceux qui chercheront pendant le mois de janvier les meilleures soldes pourront faire encore plus d’économies grâce aux chemins de fer belges. A l’occasion des soldes du 3 janvier 2006 au 31 janvier 2006, l'opérateur belge offre en effet un billet promotionnel à tous ses clients : le billet bonnes affaires.

Le billet bonnes affaires est uniquement en vente en ligne et coûte 6,00 EUR pour un billet aller retour en 2e classe et 9,00 EUR pour un billet 1e classe. Ce prix forfaitaire est valable pour toutes les destinations en Belgique, hors points frontière et à condition qu'on voyage après 9h01 en semaine.

Un prix aussi intéressant donne tout de suite l’envie de prendre le train pour aller faire du shopping. Alors envie d'une virée en belgique à moindre cout ?  Commencez vos soldes on line et les files et les problèmes de parking feront de suite partie du passé...

NEWS : les TGV sont ralentis sur la ligne Paris-Lyon-Marseille-Montpellier

29 Décembre 2005 , Rédigé par Associated Press Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - La neige provoque des retards d'une à deux heures dans les deux sens sur la ligne TGV Paris-Lyon-Marseille-Montpellier, a annoncé mercredi après-midi la direction de la SNCF. Les TGV ont été ralentis sur la totalité de la ligne par mesure de précaution.

Les fortes chutes de neige sur la région Bourgogne et dans le Rhône ont entraîné la formation de blocs qui peuvent endommager le train et/ou être projetés contre un autre train, a-t-on précisé au service de presse. Par mesure de précaution, les trains circulent à une vitesse de 60km/h en moyenne "afin d'éviter les projections", précise la SNCF dans son communiqué.

Malgré les conditions de circulation difficiles, l'ensemble du trafic est maintenu, indique la SNCF.
Les intempéries n'ont pas provoqué de ralentissements sur les autres lignes TGV de l'Hexagone.

perturbations dans le trafic TGV sur la ligne Paris-Lyon-Marseille-Montpellier  - Des blocs de glace à l'origine des ralentissements