Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACTU : Ouverture des premiers points vélos ce printemps dans les gares belges

28 Février 2007 , Rédigé par Eric Publié dans #ACTU

 BELGIQUE - Dès cette année, huit grandes gares SNCB bénéficieront de points vélos. Leurs fonctions seront multiples: parking surveillé, location de vélos et même atelier de réparation. Les premiers points vélos ouvriront leurs portes après les vacances de Pâques à Bruxelles-Nord et à la gare centrale d'Anvers.

Le Ministre bruxellois Pascal Smet, la Ministre flamande Kathleen Van Brempt, les Secrétaires d'Etat fédéraux Els Van Weert, Bruno Tuybens et la SNCB- Holding unissent ainsi leurs forces afin de promouvoir l'usage du vélo combiné aux transports en commun et de créer de l'emploi dans le secteur de l'économie sociale. Les premiers points vélos ouvriront leurs portes après les vacances de Pâques à Bruxelles-Nord et à la gare centrale d'Anvers. Suivront les gares d'Anvers-Berchem, Gand-Saint-Pierre, Louvain, Bruges, Courtrai et Malines.

Ces points vélos se situeront dans ou à proximité des gares et rempliront diverses fonctions : surveillance et entretien des parkings vélos, location pour les navetteurs, les étudiants et les touristes, location de vélos d'entreprise et petit entretien. L'exploitation des points vélos sera confiée à des organisations socio-économiques. Un appel général (qui sera notamment publié dans le Moniteur belge) sera lancé aux associations qui pourront d'ailleurs se porter candidates auprès de la SNCB-Holding . Ces points vélos fourniront ainsi de l'emploi à des groupes cibles qui bénéficieront par la même occasion d'une formation supplémentaire. Par ailleurs, les autorités locales sont étroitement impliquées dans leur mise en oeuvre.

Les initiateurs du projet entendent d'une part mieux servir les usagers de la SNCB qui font du vélo également et d'autre part inciter davantage de monde à se rendre à la gare à vélo. De plus, la promotion de l'usage du vélo ne peut avoir qu'un effet positif sur l'environnement et pour la santé. Les points vélos seront accessibles – au minimum – du lundi au vendredi, de 7 à 19 heures. Une permanence le samedi et le dimanche ou des heures d'ouverture étendues pendant la semaine seront envisagées également.

Cette initiative est le fruit d'une collaboration entre les autorités fédérales, la Région bruxelloise, la Région flamande et la SNCB-Holding. Chaque année, le Ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet consacrera une enveloppe de 100.000 euros à l'exploitation du point vélos de Bruxelles-Nord. Le même montant sera prévu pour les points qui s'ouvriront ultérieurement à Bruxelles-Central, Bruxelles-Midi et dans une gare du Quartier européen. La Ministre flamande de la Mobilité et de l'Economie sociale Kathleen Van Brempt réserve quant à elle un budget de 200.000 euros pour la mise sur pied des points vélos dans 7 gares SNCB en Région flamande.

La Secrétaire d'Etat à l'Economie sociale et au Développement durable du Gouvernement fédéral Els Van Weert prévoit de son côté une subvention de départ de 125.000 euros pour les 8 points vélos, ainsi que l'affectation d'au moins une personne par point vélos, dans le cadre d'une convention "premier emploi". De plus, elle financera une étude de faisabilité relative à la création de points vélos en Wallonie. Le Ministre de tutelle de la SNCB Bruno Tuybens et la SNCB-holding mettent les locaux à disposition dans les gares. La SNCB consacrera un budget annuel de quelque 400.000 euros pour financer les prestations des exploitants dans les 8 gares. L'ouverture des 8 premières stations représente une première phase du projet. L'objectif est de créer d'autres points vélo dans les gares à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie.

 

Des vélos dans les gares chez nous voisins belges : en voilà une idée qui est bonne... Prochainement à la SNCF également ?

ACCIDENT : Tuée en descendant du train à Matabiau...

28 Février 2007 , Rédigé par 20 Minutes Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Une femme de 26 ans est décédée hier matin happée par le train de nuit Paris-Toulouse. Vers 7 h 10, la jeune mère de famille était descendue précipitamment du wagon avec son bébé dans les bras, avant de glisser sous les roues du train. Ce dernier se dirigeait vers une voie où il devait être nettoyé.

La victime, qui voyageait en famille, était restée dans le train avec son bébé pour se protéger du froid, avant de prendre une correspondance, a indiqué la sûreté départementale. Les premiers éléments de l'enqûete privilégient la thèse de l'accident.

SECURITE : Le vandalisme en recul dans les trains suisses en 2006

28 Février 2007 , Rédigé par Edicom Publié dans #ACTU

 SUISSE - Les CFF ont enregistré un nouveau recul des actes de vandalisme en 2006. La facture finale sera inférieure aux 3,3 millions de francs déboursés en 2005, a indiqué Roland Binz, porte-parole de l'ex-régie, confirmant une information de la "Berner Zeitung".

Jusqu'en 2004, les CFF dépensaient encore entre 5 et 6 millions de francs par année pour réparer les dégâts. "La tendance se confirme donc", poursuit Roland Binz. Tout n'est pas rose pour autant: les graffitis posent encore de gros soucis, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des wagons.

Une bonne douzaine de tagueurs ont été pris en flagrant délit en 2006. Les CFF déposent alors systématiquement plainte pénale, et exigent le remboursement des dégâts causés, ce qui peut prendre des années à leurs auteurs, indique le porte-parole.

Selon les CFF, la chute du vandalisme s'explique par la présence accrue de la police ferroviaire ainsi que le recours à la surveillance vidéo.

 

... et c'est vrai qu'avec Starkette et Hutch sur le quais, ça doit  plutôt filer droit !

HI-TECH : En 2009, on captera bien dans le train

28 Février 2007 , Rédigé par Lci.fr Publié dans #TECHNOLOGIE

 FRANCE - Fin 2009, dans les trains, il faudra toujours veiller à la tranquillité des autres passagers. Mais au moins passerons-nous moins de temps à pester contre les coupures de communications : les opérateurs se sont engagés mardi à couvrir l'intégralité du réseau ferroviaire d'ici à deux ans et demi.

 

Cette promesse fait partie d'un accord passé entre Orange, SFR et Bouygues Télécom et le ministre délégué à l'Aménagement du territoire Christian Estrosi ainsi qu'avec la SNCF.Les opérateurs travailleront ainsi dès cette année à "améliorer la couverture et la qualité de service des liaisons ferroviaires nationales et internationales".

Plusieurs solutions techniques seront étudiées, comme la mise en place dans les trains d'équipements spécifiques avec la SNCF et le partage d'infrastructures avec RFF (Réseaux Ferrés de France).

 

Les opérateurs ont deux ans pour couvrir intégralement les lignes SNCF... Ils ont signé un accord en ce sens avec le minitre délégué à l'Aménagement au territoire.

EN BREF : Bombardier remporte un contrat de 43 ME en Suède pour des systèmes de contrôle ferroviaire

28 Février 2007 , Rédigé par Journaldunet.com Publié dans #LES BREVES

 SUEDE - Bombardier Transport vient d'obtenir un contrat pour l'installation en Suède d'un système de signalisation de dernière génération, ERTMS (European Rail Traffic Management System).

La commande de l'opérateur Banverket ressort à 43 Millions d'Euros et concerne 16 lignes régionales qui seront équipées entre 2008 et 2016. Le système sera produit par les usines de Bombardier situées à Göteborg et à Stockholm.

 

Bombardier remporte un contrat en Suède pour cette fois l'installation du système de signalisation de dernière génération ERTMS. Damned : les canadiens sont partout...

NEWS : Des travaux longue durée pour le TER Colomiers-Auch

28 Février 2007 , Rédigé par 20 Minutes Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Les centaines d'usagers de la ligne TER entre Colomiers et Auch savent désormais pourquoi ils ne pourront bientôt plus prendre le train. Lundi soir, la SNCF a dévoilé aux représentants de l'association "Il y a une vie après Colomiers" (Ivac) et de la région le calendrier des futurs travaux.

La ligne (une des plus importantes avec une centaine de TER tous les jours) sera fermée entre juillet et la mi-septembre. La SNCF a prévu de changer les 40 kilomètres de rails et les traverses, datant de plusieurs dizaines d'années, sur cette voie unique. Un service de bus de substitution sera mis en place entre les deux destinations via L'Isle Jourdain.

Le tracé et les horaires seront connus à la fin du mois de mars. Lors de cette réunion, la SNCF a annoncé l'embauche de dix-huit personnes en 2007 pour assurer la maintenance des TER.

NEWS : Eurotunnel pourrait obtenir environ 50 millions d'euros d'indemnisation

27 Février 2007 , Rédigé par Le point.fr Publié dans #FLASH INFO

 EUROTUNNEL - Bonne nouvelle pour l'opérateur ferroviaire du Transmanche : L'exploitant du tunnel sous la Manche a obtenu un arbitrage favorable dans une affaire qui l'opposait aux gouvernements français et britannique concernant les intrusions de migrants clandestins en provenance du centre de Sangatte entre 2000 et 2002.

Dans une sentence du 30 janvier 2007 rendue publique le 23 février 2007, le Tribunal Arbitral ad hoc reconnaît le droit à une indemnisation pour Eurotunnel. Désormais le tribunal doit fixer un calendrier pour la deuxième phase de la procédure afin de déterminer le montant du préjudice et son indemnisation.

Eurotunnel estimait en 2004 ce préjudice, sur la période, à un montant total de 45 millions d’euros, répartis en 26 millions d’euros de dépenses de sûreté et 19 millions d’euros de pertes de revenus. A fin 2006, le préjudice total est estimé à environ 50 millions d’euros.

En 2006, l'exploitant du tunnel sous la Manche a réalisé un chiffre d'affaires de 830 millions d'euros.

 

Les gouvernements français et britannique pourraient être condamnés par le tribunal de La Haye à payer à Eurotunnel environ 50 millions d'euros d'indemnités pour le préjudice subis suite aux intrusions de migrants clandestins en provenance du centre de Sangatte entre 2000 et 2002... Tous les membres d'équipages qui ont connus cette periode vous le confirmeront : certaines nuits étaient pour le moins épiques...

ACTU : Hubert du Mesnil entre au conseil d'administration de RFF

27 Février 2007 , Rédigé par Latribune.fr Publié dans #ACTU

 FRANCE - La présidence de RFF, Réseau ferré de France, ne devrait plus rester trop longtemps vacante après le départ de Michel Boyon, nommé le 24 janvier à la tête du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Hubert du Mesnil, directeur général de RFF, a été nommé membre du conseil d'administration du gestionnaire du réseau ferré national en qualité de représentant de l'Etat, selon le Journal officiel.

Hubert du Mesnil a été nommé "en remplacement de M. Michel Boyon", précise le Journal officiel de samedi. Le conseil d'administration de RFF doit par ailleurs se réunir mardi pour désigner son nouveau président, précise pour sa part une porte-parole de RFF. Il faudra encore deux semaines avant que la nomination du président de RFF soit entérinée par décret du chef de l'Etat.

Hubert du Mesnil et Jean-Marc Delion, conseiller pour l'équipement et les transports au cabinet du Premier ministre, sont candidats à la présidence de RFF. Hubert Marie du Mesnil, directeur général de RFF depuis octobre 2005 et ancien directeur général d'Aéroports de Paris de 2001 à 2005, est âgé de 57 ans. Cet ingénieur général X-Ponts a fait une grande partie de sa carrière dans les ports, avant d'être nommé directeur des transports terrestres au ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement de 1995 à 2001. De par sa fonction actuelle et sa connaissance du secteur, il apparaît comme légitime pour succéder à Michel Boyon.

Autre candidat à ce poste fort prisé, Jean-Marc Delion, conseiller pour l'équipement et les transports au cabinet de Dominique de Villepin. Né en 1960, il a été responsable de la gestion et de l'épargne au sein de la COB puis de l'AMF après avoir été chef du bureau transports et équipement à la Direction du Budget. Sa nomination serait une belle promotion pour un homme de sa génération, bien que correspondant à un "recasage" de plus parmi les membres des cabinets du gouvernement.

 

So happy : Après le départ de Michel Boyon au CSA, le directeur général de RFF a été nommé membre du conseil d'administration du gestionnaire du réseau ferré national. Avec Jean-Marc Delio, Hubert du Mesnil est pressenti pour prendre la présidence de RFF.

ACTU : l'accident du train Virgin serait dû à une pièce manquante sur un aiguillage

27 Février 2007 , Rédigé par Tageblatt.lu Publié dans #ACTU

  ROYAUME-UNI - Le déraillement d'un train dans le nord-ouest de l'Angleterre, qui a fait vendredi soir un mort et cinq blessés graves, aurait été causé par l'absence d'un élément métallique crucial dans un aiguillage, selon un rapport d'enquête préliminaire publié lundi.

Le service d'enquête des accidents ferroviaires (RAIB) a confirmé lundi que ses premières recherches se concentraient sur une paire d'aiguillages située au sud de l'endroit où le train s'est arrêté. Son rapport préliminaire a précisé qu'une des trois traverses de métal qui maintiennent les rails à égale distance lorsqu'un aiguillage est actionné, manquaient tout comme des boulons et des écrous.

Il n'y a pas d'élément démontrant que les boulons ont été arrachés. Deux des traverses de métal ont été cassées, selon le rapport. Il n'y a en revanche pas d'élément indiquant que la signalisation, le pilotage du train ou l'état du train ont été des facteurs ayant contribué au déraillement, a-t-il ajouté.

Le patron de Network Rail, propriétaire et gestionnaire des chemins de fer britanniques, a présenté des excuses. "Nous avons vraiment été accablés à la lecture de ce rapport", a déclaré John Armitt. "Je me sens responsable en tant que directeur exécutif de Network Rail. Je n'ai pas l'intention de fuir mes responsabilités", a-t-il ajouté.

Le train, un Pendolino de neuf voitures de la compagnie Virgin trains reliant Londres à Glasgow, transportait 115 personnes et a déraillé alors qu'il circulait à environ 145 km/h dans une région isolée du comté de Westmorland, entre Oxenholme et Tebay. Une femme de 84 ans et 22 personnes ont été hospitalisées, dont cinq dans un état grave. La police a qualifié de "miracle" le fait que l'accident n'a fait qu'un mort.

Les enquêteurs ont très rapidement porté leurs soupçons sur un aiguillage situé à 600 mètres de l'endroit où le train a terminé sa course, au bas d'un talus arboré d'une douzaine de mètres. Ce qui a entraîné la vérification de 700 aiguillages dimanche dans le pays.Le rapport définitif ne devrait être rendu public que dans plusieurs mois.

 

So sorry : John Armitt, Le patron de Network Rail, l'organisme propriétaire et gestionnaire des chemins de fer britanniques l'affirme : "Je n'ai pas l'intention de fuir mes responsabilités"

REPORTAGE : La SNCF rationalise la gestion de ses agents

27 Février 2007 , Rédigé par Le figaro.fr Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Retour à la normale hier sur les lignes de l'est de la France après les perturbations du week-end : La grève engagée par Sud-rail a été suivie par 71 % des contrôleurs selon le syndicat et 37 % selon la SNCF. À l'origine de ce mouvement : la grogne des contrôleurs de Champagne-Ardenne et d'Alsace-Lorraine qui voient d'un mauvais oeil l'arrivée d'un logiciel de gestion du personnel. Baptisé Alliance ASCT (Agents du service commercial train), il constitue le volet social du programme Alliance destiné à assurer un meilleur suivi du trafic ainsi qu'une meilleure information des voyageurs.

Appliqué à la gestion des contrôleurs, il conduit à une individualisation et à une rationalisation des emplois du temps. « Aujourd'hui, les emplois du temps sont gérés de façon collective et tout est organisé six mois à l'avance, explique Bénédicte Tilloy, responsable des trains à la SNCF. Le moindre grain de sable tel qu'une absence non prévue entraîne un gaspillage important. Il est en effet difficile de modifier des roulements et coûteux de faire venir un agent de la réserve. Toutes ces modifications nuisent à la qualité du service. »

 Avec le nouveau système, fourni par Sun Microsystems et développé par Accenture, chacun disposera d'un emploi du temps personnalisé en fonction de ses desiderata de formation, de sa vie familiale et de ses vacances. Il offrira aussi une plus grande équité de traitement entre les contrôleurs. « Cette nouvelle organisation mettra fin aux privilèges réservés aux anciens, se réjouit un délégué syndical. Il est évident qu'avec une boîte de chocolat ou une bonne bouteille, il est simple de se faire affecter sur des destinations sympas et de laisser les plus lointaines aux petits jeunes. »

Avec l'informatisation des ressources humaines, finis ces petits arrangements entre collègues. « Ces combines sont connues, commente Bénédicte Tilloy. Alliance permet justement de traiter tout le monde sur un pied d'égalité. » Le nouveau logiciel est testé depuis juin 2006 à Reims et depuis le 1er novembre à Metz, Nancy et Strasbourg, principaux foyers des grèves de la semaine dernière. Il doit être déployé dans toute la France d'ici à la fin 2008. Pour l'heure, l'accueil est prudent du côté de la CGT, qui représente 50 % des contrôleurs, et plutôt favorable à la CFDT et à la CFTC. Quant à Sud-rail, il dénonce « une détérioration des conditions de travail ». Le syndicat, qui représente 20 % des contrôleurs, a l'air bien décidé à monter au créneau. Selon nos informations, une réunion intersyndicale devrait être organisée le 5 mars pour discuter d'un appel à la grève nationale.

Ce nouveau système d'informatisation des ressources humaines offrira une plus grande équité de traitement entre les contrôleurs. <BR/>

Un nouveau logiciel pour la gestion du personnel a provoqué une grève dans l'Est ce week-end. Ce nouveau système d'informatisation des ressources humaines offrira une plus grande équité de traitement entre les contrôleurs, mais il est vu d'un mauvais par une partie des cheminots...