Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

LA VIDEO DE LA SEMAINE : Les BB 75000, les nouvelles recrues de Fret SNCF

31 Août 2008 , Rédigé par Eric Publié dans #VIDEOS

 Une vidéo pour me faire plaisir cette semaine... je vous propose les images d'une BB 75000 à la tête d'un convoi de citernes ; vous savez bien, cette toute nouvelle locomotive de la SNCF qui est appelé à remplacer progressivement les motrices vieillissantes de type CC 72000....

Personnellement, une seule attente ; celle que cette locomotive soit très prochainement reproduite au HO dans les prochains mois. Mais comme ce n'est pas pour tout de suite (du moins, j'ai rien entendu dire en ce sens, chez Mehano, Piko ou ailleurs), restent au moins les images pour découvrir ou (redécouvrir) cette machine récente de la SNCF et aux lignes modernes qui ne sont pas sans rappeler celles des BB 27000 / 37000.

On se contente de ce que l'on a ! mais c'est déjà bien ainsi   ;-)

Bonne vidéo et à la semaine prochaine,

Eric

ACCIDENT : Un homme électrocuté au passage d'un train à Grenoble

31 Août 2008 , Rédigé par Le Dauphiné libéré Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Sapeurs-pompiers et Samu sont intervenus hier soir, juste avant minuit, à la gare de Grenoble. Un homme a été électrocuté par un arc électrique lors du passage d'un train. La victime a été transportée dans un état très préoccupant au CHU Michallon de Grenoble - La Tronche.

Les circonstances de cet accident n'étaient, hier soir, pas encore connues avec précision. Selon nos informations, la victime traversait les voies au moment du drame. Il a reçu une très importante décharge électrique lorsqu'un train est passé à quelques mètres de lui.

Plusieurs personnes l'accompagnaient à ce moment là. Elles n'ont pas été blessées, mais certaines, très choquées, ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers. Elles devraient fournir aux policiers, qui étaient aussi sur place hier soir, des informations essentielles afin de comprendre comment cet incident a pu arriver...

CONTRAT : Les CFF acquièrent 32 nouveaux trains régionaux à Stadler Rail

31 Août 2008 , Rédigé par Romandie.com Publié dans #ECONOMIE - FINANCE

 SUISSE - Les réseaux régionaux vaudois, tessinois et bâlois des CFF vont recevoir du nouveau matériel roulant dès 2010 : Les CFF ont décidé d'acquérir 32 trains automoteurs articulés de type "FLIRT" auprès de Stadler Rail à Bussnang (TG). A cet effet, le conseil d'administration des CFF a accordé un crédit de 418,6 millions de francs lors de sa dernière séance, indiquent les CFF dans un communiqué publié vendredi.

Depuis leur création il y a bientôt quatre ans, les trois réseaux régionaux concernés, le "RER" vaudois, le "TILO" au Tessin et le "Regio-S-Bahn" à Bâle se réjouissent d'une importante progression du nombre de voyageurs. D'entente avec les cantons, mandataires de l'offre du trafic régional, il a été décidé que 19 trains FLIRT sont destinés au RER vaudois, 11 au tessinois et 2 au bâlois.

Les véhicules les plus modernes du trafic régional des CFF seront mis en service pour la première fois dans la région de Lausanne, note encore l'ex-régie. Au Tessin, ils permettront de compléter l'offre en trafic transfrontalier des régions de Lugano, Varese (I), Côme (I), ainsi que pour la relation directe avec l'aéroport milanais de Malpensa. TILO possède déjà 19 trains FLIRT.

Enfin, deux rames FLIRT supplémentaires serviront au développement de l'offre du RER bâlois, sur la ligne S1 Bâle-Frick/Laufenbourg. Actuellement, 74 trains automoteurs articulés sont en service aux CFF.



Grosse commande de rames FLIRT en Suisse : Les réseaux régionaux vaudois, tessinois et bâlois des CFF ont décidé d'acquérir 32 trains automoteurs articulés pour renforcer leur flottes. ça roule pour Stadler Rail...

TRAVAUX : Reprise du trafic lundi 1er septembre sur le réseau de l’Ouest Lyonnais

30 Août 2008 , Rédigé par Enviscope.com Publié dans #FLASH INFO

  FRANCE - Tous les travaux programmés cet été sur le réseau de l’Ouest Lyonnais ont été réalisés: terrassement de la future deuxième voie à Gorges-de-Loup ; renouvellement des rails, traverses et ballast, en gares de Lyon Saint-Paul, Ecully-la-Demi-Lune, Tassin, Charbonnières. Le terrassement de la future deuxième voie et déplacement de la voie actuelle, à Charpennay ont été réalisés. La plate-forme ferroviaire a été abaissée sous quatre ponts-route pour dégager le gabarit nécessaire à l’électrification de la ligne, à hauteur de Fleurieux-sur-l’Arbresle.

La poursuite du chantier nécessite d’interrompre quotidiennement la circulation des trains. Sur l’année 2008/2009, cette coupure a été programmée entre 9 h 30 et 16 h, en dehors des périodes de pointe du matin et du soir. Certains de ces travaux auront lieu la nuit entre 21 h et 5 h 30. Durant les vacances scolaires d’automne, la circulation sera totalement interrompue sur le réseau de l’Ouest Lyonnais . Un service de substitution en car est mis en place par la SNCF et la Région Rhône-Alpes. 

Puisque les trains circulent à nouveau à compter du 1er septembre, les riverains mais aussi les utilisateurs moins réguliers (piétons et/ou automobilistes) doivent retrouver leurs réflexes de prudence à l’approche des passages à niveau. RFF rappelle que la traversée de ces passages à niveau doit se faire dans le respect strict du code de la Route et de la signalisation ferroviaire. Il faut toujours ralentir à l’approche d’un passage à niveau, s’arrêter impérativement dès que le feu rouge clignote sans attendre l’abaissement des barrières. 

Les travaux sur le Réseau de l'Ouest lyonnais font partie d'un programme cofinancé par la Région, le Grand Lyon, le Département du Rhône, RFF, la SNCF qui doit développer jusqu'en 2003 une offre très renforcée.



Le trafic ferroviaire interrompu pendant neuf semaines sur le réseau de l'Ouest lyonnais pour moderniser les installations reprendra lundi 1er septembre. Les neuf semaines de coupure estivale des circulations ferroviaires sur les lignes Lyon-Brignais, Lyon-Sain Bel et Lyon-Lozanne ont permis au programme de modernisation de l’Ouest Lyonnais d’avancer à grands pas. A partir du lundi 1er septembre, les trains rouleront à nouveau, conformément au planning annoncé... de 5 h 30 à 9 h 30 et de 16 h à 21 h.

CONTRAT : Bombardier Transport obtient une commande de 94 millions d'euros en Turquie

30 Août 2008 , Rédigé par Bombardier.com Publié dans #ECONOMIE - FINANCE

 TURQUIE - Bombardier Transport a annoncé ce 29 aout qu’elle avait décroché un nouveau contrat pour fournir 30 véhicules légers sur rail à plancher haut BOMBARDIER FLEXITY à la municipalité métropolitaine de Bursa, en Turquie. La valeur de cette commande, qui comprend la livraison de pièces de rechange, s’élève à environ 94 millions d’euros. Ce contrat comprend également une option pour un maximum de 28 véhicules additionnels.

Bombardier fabriquera ces véhicules FLEXITY Swift dans son usine de Bautzen, tandis que les bogies proviendront de son usine de Siegen et l’équipement électrique, de l’usine de Mannheim, toutes situées en Allemagne. Les livraisons doivent commencer durant le second semestre de 2010.

« Cette nouvelle commande confirme notre position de premier fournisseur de solutions de tramways et de véhicules légers en Turquie », a dit Birol Altan, représentant principal de pays, Bombardier Transport Turquie. « Nous sommes fiers de fournir notre technologie réputée pour aider l’exploitant, BursaRay, à offrir un mode de transport à capacité élevée durable », a-t-il ajouté.

Grego Peters, président, Véhicules légers sur rail, Bombardier Transport, a dit : « Ce type de véhicule est fondé sur notre concept FLEXITY fiable, techniquement éprouvé et conforme aux normes les plus strictes en matière de sécurité, de confort des passagers et de facilité de maintenance. Cette nouvelle commande pour Bursa poursuit le succès de la gamme FLEXITY Swift, dont 813 véhicules au total ont été commandés à ce jour. »

Ces véhicules circuleront sur le réseau de rail léger existant à Bursa et sur de nouvelles voies de prolongement. Mesurant 28 mètres de long et 2,65 m de large, ces nouveaux véhicules légers sur rail bidirectionnels sont fondés sur la solution FLEXITY Swift présentée récemment à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. Ils peuvent transporter un maximum de 287 passagers, dont 60 assis, et leur intérieur climatisé comprend de spacieuses aires multifonctions pour le plus grand confort des usagers. Ces véhicules sont également dotés du système de contrôle et de propulsion BOMBARDIER MITRAC, qui garantit leur fonctionnement fiable et en douceur de même que le niveau d’efficacité énergétique le plus élevé.

Les solutions de transport léger sur rail de Bombardier sont déjà en service payant dans plusieurs villes du monde, dont Istanbul et Izmir (Turquie), Stockholm (Suède), Cologne (Allemagne), Minneapolis (U.S.A) et Rotterdam (Pays-Bas).



Nouveau contrat pour les canadiens de Bombardier, cette fois-ci en Turquie. Le constructeur ferroviaire fournira 30 véhicules légers sur rail à plancher haut BOMBARDIER FLEXITY à la municipalité métropolitaine de Bursa. Coût du contrat : environ 94 millions d’euros...

TRAVAUX : La double voie SNCF entre Béthune et Don-Sainghin entre en service ce lundi

30 Août 2008 , Rédigé par Lavoixdunord.fr Publié dans #ACTU

 FRANCE - « Enfin ! », vont pouvoir scander les 4 000 passagers quotidiens de la voie SNCF Béthune - Don-Sainghin. Si le nombre de trains doit rester inchangé pendant le mois de septembre, la double voie va néanmoins entrer en service dès ce lundi, en même temps que seront réappliqués les horaires scolaires. Une mise en route en douceur qui apportera quelques premiers avantages : le trafic devrait être plus fluide et donc plus régulier.

Mais le chantier d'envergure, débuté en septembre 2005, va se poursuivre comme prévu jusqu'à la mi-décembre avec l'électrification des voies. Dernière tranche de lourds travaux durant lesquels ont été posés 45 km de rails (la nouvelle voie en compte 22), 40 000 traverses de béton, 50 000 tonnes de ballast et 1 000 poteaux pour supporter 45 km de caténaire... Le tout, rappelons-le, pour un coût total de 86 millions d'euros, que se partagent l'État, le conseil régional et Réseau Ferré de France.

Les passagers de la ligne Béthune-Don pourront désormais attendre patiemment la mise en vigueur du nouveau service TER promise pour le 14 décembre, qui offrira un renforcement de la desserte - la SNCF parle de quatre trains par heure aux périodes de pointe. Le temps de se familiariser, pour certains usagers, avec des gares présentant désormais deux quais entre Béthune et Don : Marquilles, Salomé, La Bassée, Cuinchy et Beuvry. Chaque quai correspondant à un sens de circulation, le passage d'un quai à l'autre se fera ainsi au moyen d'un passage souterrain avec ascenseurs (pour les personnes à mobilité réduite) en gare de La Bassée, d'un passage à niveau situé à l'extrémité des quais pour les gares de Marquillies, Salomé et Cuinchy ou d'un passage planchéié protégé par un système de pictogramme pour la gare de Beuvry.



Mise en service lundi d'une double voie sur l'axe SNCF Béthune - Don-Sainghin : Une bonne nouvelle qui devrait réjouir 4.000 usagers, même si les travaux,débuté en septembre 2005, devraient se poursuivre comme prévu jusqu'à la mi-décembre avec l'électrification des voies.

SALON : Le monde ferroviaire... sur une voie très internationale

29 Août 2008 , Rédigé par usinenouvelle.com Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS

 ALLEMAGNE - L'environnement est enfin une préoccupation de l'Europe. Une prise de conscience qui devrait favoriser le développement des modes de transport non polluants comme le train ou le tramway. L'industrie européenne ferroviaire est d'ailleurs dans une période faste comme le traduit l'euphorie qui entoure la prochaine édition d'InnoTrans, le salon international de référence pour les entreprises du secteur. Plus de 70 000 visiteurs professionnels venant des quatre coins de la planète devraient se précipiter autour des stands pour découvrir les technologies du secteur, les transports publics, les infrastructures ou la construction de tunnel.

Des innovations seront présentées comme l'AGV d'Alstom ou le train Talent 2 de Bombardier. Au total, 1 650 exposants devraient participer à cette manifestation, parmi lesquels la Deutsche Bahn, la SBB (Suisse), l'ÖBB (Autriche) et bien évidemment la SNCF.

A l'extérieur, la voie ferrée directement reliée aux halls du salon a été doublée pour être portée à 3 000 mètres. L'infrastructure du terrain extérieur est axée sur les utilisateurs et répond à une demande croissante pour les présentations de véhicules sur rails et de systèmes, soit les transports urbains, suburbains et régionaux, les grandes lignes et le fret. Et pour compléter leur formation avant de passer commandes, les visiteurs pourront se rendre à l'Inno- Trans Convention, avec des manifestations importantes comme le Forum du dialogue, l'European and Asian Rail Summit (EARS) ou l'International Tunnel Forum.
 


Le monde ferroviaire s'exposera du 23 au 26 septembre 2008 au salon Innotrans à Berlin. Organisé par Messe Berlin Gmbh. Intéressé(e) ? plus d'infos en cliquant ici

DERAILLEMENT : Un wagon de gaz déraille en pleine zone Seveso

29 Août 2008 , Rédigé par brest.maville.com/ Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Grosse frayeur, hier en fin de matinée à l'entrée de l'usine Imporgal, dans la zone industrielle portuaire de Brest : Une locomotive affrétée par la SNCF devait livrer à la société Imporgal, trois wagons remplis de butane. Les deux premiers sont livrés sans encombre. Pour le dernier, la machine s'enraye. Sur la ligne de fret, un problème de rail provoque le déraillement du wagon, rue Montjaret-de-Kerjégu, qui longe la voie ferrée.

Fort heureusement, deux roues seulement, se sont désaxées de quelques centimètres. Le wagon ne s'est pas retourné. « Nous roulions à faible vitesse, à 6 km/h », a expliqué l'un des deux chauffeurs, peu après l'incident. Les dégâts auraient pu être considérables. À bord : 45 tonnes de gaz, sans compter que l'incident a eu lieu en plein coeur d'une zone Seveso.

Les pompiers sécurisent alors les alentours. Les deux chauffeurs de la locomotive eux, sont priés de rester surveiller le wagon. Sandwich rosette, en guise de casse-croûte, les deux hommes prennent leur mal en patience. La remise sur rail n'est prévue que pour 16 h. « On va s'enraciner ici. Mais s'il y a un petit malin qui veut remplir son briquet avec la citerne, il vaut mieux veiller au grain ! »

À l'heure prévue, une équipe de la SNCF spécialement affrétée de Rennes arrive sur les lieux. Une douzaine de techniciens enfilent leur bleu de travail, pour une opération pas si courante. « On était déjà venu à Brest il y a quelques mois pour un wagon de céréales, précise l'un d'entre eux. Là, ça demande un peu plus de précautions... »

Finalement, après consultations des experts de la sécurité, la préfecture revoit à la baisse son analyse du risque. Elle renonce à mettre en place un périmètre de sécurité sur 300 m et faire évacuer la zone. « Il y a beaucoup d'entreprises dans le secteur, impossible de tout évacuer », explique un policier. Deux barrages, de part et d'autre de l'intervention, sont installés pour détourner la circulation.

Pendant ce temps, un fourgon-pompe de pompiers est arrivé, en cas de pépin. Les employés de la SNCF s'activent. Ils posent tant bien que mal deux vérins, à l'arrière du wagon. Soulevé de quelques centimètres, le véhicule est remis sur de bons rails une heure après. La locomotive peut être mise en marche, direction un dépôt de la SNCF.

Reste à expliquer pourquoi les rails se sont écartés lors du passage du convoi, et ont, semble-t-il, repris leur forme initiale juste après le levage. « C'est étonnant et exceptionnel, explique-t-on à la SNCF. Nous allons mener une enquête. Et des travaux seront rapidement effectués. » La voie devrait redevenir utilisable d'ici jeudi prochain.

En attendant, Imporgal ne peut plus être livrée par voie ferrée (hier, le butane provenait d'un port normand). Pas d'inquiétude pour autant. Frédéric Thiollier, responsable sécurité de la société, précise : « On a suffisamment de produits pour approvisionner nos clients ».


Sueurs froides, hier sur le port de Brest. Les roues arrière d'un wagon-citerne de 45 tonnes de butane sont sorties des rails à 80 m d'Imporgal. Sans dégât, heureusement...

VANDALISME : Trafic SNCF interrompu à Thonon à la suite de jets de pierres

28 Août 2008 , Rédigé par laboussole74.com Publié dans #LES BREVES

 FRANCE - Le trafic SNCF a été interrompu mercredi en fin d'après-midi entre Annemasse et Evian à hauteur de Thonon à la suite de jets de pierres sur un isolateur électrique de la caténaire. Des transports de remplacement ont dû être mis en place.

Le trafic est redevenu normal vers 22 h 30. Selon le Dauphiné libéré, les auteurs de ces actes de malveillance seraient en fuite. La police a ouvert une enquête...

CONTRAT : Deutsche Bahn signe un contrat de 1 milliard de dollars au Qatar

28 Août 2008 , Rédigé par Lesechos.fr Publié dans #ECONOMIE - FINANCE

 ALLEMAGNE / QATAR - L'opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn, qui prépare son introduction en Bourse, a été sélectionné par le Qatar pour superviser la conception d'un réseau ferroviaire dans l'émirat. La valeur de ce contrat, signé hier avec l'entreprise publique Qatari Diar, s'élève à 1 milliard de dollars, selon le communiqué.

L'émirat du Qatar, dont la superficie n'est que de 11.500 kilomètres carrés environ, a prévu d'investir 3 milliards de dollars dans la réalisation d'une ligne ferroviaire à grande vitesse entre la capitale Doha et la ville voisine de Bahreïn, via ce qui devrait être l'un des plus long ponts du monde. Un projet de métro est également à l'étude. Cette liaison s'intégrerait dans un réseau plus vaste, qui reliera les principales métropoles de la région : Dubaï, Riyad, La Mecque, Abu Dhabi et Koweit City.

Outre le Qatar, Deustche Bahn a également postulé à l'appel d'offres en cours pour la construction d'un réseau ferroviaire de 1.100 kilomètres en Arabie saoudite, d'un montant d'environ 5 milliards de dollars. L'opérateur ferroviaire, qui espère lever prochainement au moins 5 milliards d'euros en Bourse, pourrait également accueillir des investisseurs de la région...



La DB fait dans l'exotisme et s'offre un contrat au Qatar, en attendant peut être-demain l'Arabie saoudite... Le marché a en effet du potentiel : et ce ne sont pas les pétro-dollars qui manquent pour attirer l'opérateur allemand...
"- Arhmed, tu vas en acheter, toi, des action s de la DB ?" 
"- Et comment Mouloud ! j'attend juste l'ouverture de la bourse de Francfort, et je vais niquer  Hartmut Mehdorn qui pense encore qu'il va rafler le pactole..."