Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

IMPRUDENCES : Des promeneurs risquent leur vie entre l'Estaque et Carry

30 Juin 2008 , Rédigé par La Provence.com Publié dans #ACTU

  FRANCE -  E pericolo sporgesi : Mais pas seulement. Il est tout aussi dangereux, sinon plus, d'emprunter à pied la voie ferrée sur la ligne de la Côte Bleue, de Marseille à Martigues et plus particulièrement entre l'Estaque et Carry-le-Rouet.

Avec l'arrivée des beaux jours, c'est reparti de plus belle. Les promeneurs, baigneurs et autres pêcheurs imprudents, circulant quelquefois en famille, se rendent dans les calanques ou au bord de mer en prenant le chemin le plus court : la voie ferrée. Le plus court, peut-être. Mais certainement le plus potentiellement risqué. Avec quelquefois des morts, "des drames de l'inutile", comme l'explique Olivier Bancel, le directeur régional infrastructure à la SNCF.

C'est précisément pour tenter de lutter contre ce type de phénomène, que la SNCF et Réseau Ferré de France ont décidé de tirer de nouveau le signal d'alarme en organisant une campagne de prévention, de sensibilisation et d'information sur le thème: "un coin de paradis, c'est encore mieux d'en profiter quand on est encore en vie…".

Pour Michel Croc, le directeur régional de RFF, c'est simple : "ces personnes ignorent trop souvent les dangers qui existent lorsqu'on circule au bord des voies. Un train arrive très vite et ne s'entend qu'au dernier moment. Il y a tous ces tunnels qui aggravent les risques. Et puis, il ne faut pas oublier le danger lié aux caténaires qui sont alimentées en 1 500 volts continus ou 25 000 volts alternatifs qui peuvent provoquer la mort par électrocution même à distance par temps humide".

Bien entendu, la SNCF et RFF investissent beaucoup pour lutter contre cette insécurité. En 2006, un mur de 220 mètres a ainsi été érigé le long de la voie du Rove et cette année, c'est un projet de 2 900 m qui est programmé. Sans parler de toutes ces clôtures rigides de 2,4 mètres, ces barbelés qui sont installés ici et là. La SNCF met également en place de nombreux panneaux d'interdiction et d'information le long des voies et dans les gares. Les équipes de la police ferroviaire sont aussi présentes que possible. Et la SNCF intervient régulièrement en milieu scolaire pour sensibiliser les jeunes.


 

Pois chiche à la place du cerveau : Sur la ligne de la Côte Bleue, entre l'Estaque et Carry-le-Rouet, des imprudents circulent sur les voies ferrées afin de se rendre plus vite dans les calanques... et risquent ainsi leur vie ! Les chiffres parlent d'eux même : Malgré les mesures prises, 11 accidents, dont 5 mortels, ont été recensés depuis 2003. Qu'on se le dise : pour profiter des calanques, c'est mieux d'être encore en vie....

STAGE : Avis aux jeunes en alternance - la SNCF recrute !

30 Juin 2008 , Rédigé par entreprise-sncf.com Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

 FRANCE - De la classe de 3ème au niveau Bac + 5, la SNCF accompagne des jeunes dans leur projet professionnel. Ils bénéficient d’un contrat d’alternance, que ce soit apprentissage ou professionnalisation, et sont rémunérés selon la législation en vigueur. En 2007, la SNCF a signé 2200 nouveaux contrats, elle en vise plus de 3300 en 2008.

Offrir un itinéraire d’insertion garantie vers le monde du travail, c’est en effet l’idée et la SNCF l’applique. Elle recrute en moyenne 70% des jeunes en alternance à l’issue de leur formation. Si la démarche vaut en particulier pour les métiers ferroviaires, elle permet aussi de préparer des diplômes dans d’autres domaines comme la comptabilité, la gestion et le commercial. 

La SNCF a son propre centre de formation d’apprentis (CFA). Environ 600 jeunes par an y préparent des diplômes qui vont du BEP au Bac Pro et au BTS de maintenance industrielle.




L'été, les vacances... mais aussi l'occasion de faire un stage en entreprise dans le cadre de ses études pour les plus jeunes d'entres nous. Alors pourquoi pas à la SNCF ? La SNCF compte 2 500 apprentis dans ses rangs, du niveau 3ème à Bac + 5, et veut faire mieux. Pour consulter les offres, une seule adresse : www.recrutement-sncf.com

NEWS : Il abandonne sa fourgonnette... sur la voie ferrée !

30 Juin 2008 , Rédigé par laboussole74.com/ Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Inconscient : C'est sans doute en ces termes qu'il faut qualifier l'attitude du conducteur d'une fourgonnette,  vendredi dernier, en Haute-Savoie.Le chauffeur a tout simplement abandonné son véhicule sur un passage à niveau, avenue des Landiers à Chambéry.

Conséquence directe, Le véhicule a été heurté par un train et la circulation a été perturbée. Heureusement, aucune victime n'est à déplorer. L'automobiliste est activement recherché depuis ; Il serait en effet connu des services de police...

VOIR : "Un billet de train pour...", une série documentaire ferroviaire sur ARTE

29 Juin 2008 , Rédigé par Eric / Arte.com Publié dans #MEDIAS

 Avis aux amateurs : ARTE diffusera à partir de lundi soir "Un billet de train pour...", une nouvelle série de délicieux périples ferroviaires, à découvrir du 30 juin au vendredi 11 juillet à 20.15.

La chaine Franco-Allemande  vous propose pour ce premier opus de monter en voiture pour la Provence avec "Les trains des Pignes et des Merveilles". On y traversera la Provence au ralenti avec "le train des Merveilles", de Nice à Tende, puis celui des "Pignes", qui relie Nice à Digne.

D'où vient le surnom de cette ligne qui franchit vingt-cinq tunnels et une trentaine de ponts et viaducs ? Est-ce parce que le train roule si lentement qu'on pourrait le suivre en ramassant les pommes de pin le long de la voie ? Ou parce que celles-ci servaient autrefois à alimenter la locomotive à vapeur ? réponse demain soir, à 20:15 ! Ce train de sénateur permet en tout cas d'admirer la variété et la beauté des paysages, tout au long d'un parcours de 150 km qui culmine à 1 022 m d'altitude.

Alors, intéressé(e) ?  tous à vos tablettes pour ne pas manquer ce nouveau rendez-vous quotidien...
 



A vos télés, magnétoscopes ou enregistreurs de salon demain soir : ARTE vous porpose une serie de documentaires cours. Retransmission quotidienne à 20:15, pendant le journal télévisé sur TF1 ou france 2 ; Troquez les nouvelles sur les misères du monde pour un voyage en train dépaysant : vous gagnerez au change !

INVESTISSEMENTS : La RATP lance un appel d'offres de 600 millions pour la ligne A du RER

29 Juin 2008 , Rédigé par Challenges.fr Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - La RATP a annoncé, vendredi 27, juin qu'elle allait lancer un appel d'offres pour l'acquisition de 30 trains à 2 étages pour la ligne du RER A. Le montant de l'opération s'élève à 600 millions d'euros. Elle précise, dans son communiqué, qu'elle va aussi "proposer une convention au Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) sur la base d'un partage (du financement ndlr) à 50/50, tel qu'annoncé par Jean-Paul Huchon".

Fin mai, le président socialiste du Stif avait confirmé que le syndicat financerait la moitié de la modernisation de cette ligne saturée, après l'annonce par le président Nicolas Sarkozy que l'Etat financerait l'autre moitié.

Les nouveaux RER disposeront de portes plus larges que les classiques, et offriront "une capacité de 50% supérieure à celui des trains actuels (2.500 places au lieu de 1.700 places)", précise la Régie. Sur l'ensemble de la ligne du RER A, la capacité sera supérieure de 30%.

La première livraison est attendue pour fin 2010. Une tranche complémentaire permettra le renouvellement de l'ensemble du matériel roulant entre 2013 et 2017. Le mois dernier, Nicolas Sarkozy a annoncé que la RATP, dont l'Etat est l'actionnaire unique, "mettrait la moitié du financement de la modernisation du RER A", soit "entre 250 et 300 millions d'euros" sur un montant total "de 500 millions".



La RATP lance un appel d'offres de 600 millions pour la ligne A du RER : La modernisation de cette ligne saturée sera financée à 50/50 par le Syndicat des transports d'Ile-de-France et par l'Etat...

LA VIDEO DE LA SEMAINE : Du train, encore du train... toujours du train !

29 Juin 2008 , Rédigé par Eric Publié dans #VIDEOS

 Une vidéo comme je les aime, cette semaine.... du train, encore du train, toujours du train ! Que du bonheur !

et ça circule sévère sue ce tronçon, comme vous pourrez vous en appercevoir : des TGV... des trains Corail... des autorails... Même les trains de fret sont de la partie pour faire de cette vidéo un bon moment, quoi que toujours trop court, c'est bien là le seul problème !

Cette vidéo sera la dernière avant plusieurs semaines, vacances d'été oblige... Alors profitez en bien bien ! et rendez vous en Août pour une nouvelle vidéo !

;-)

Eric

 

AFFLUENCE : Jamais autant de personnes n'ont pris le train en 6 mois aux CFF

29 Juin 2008 , Rédigé par Edicom.ch Publié dans #CHIFFRES

 SUISSE Les CFF enregistrent un nouveau record en terme de passagers : jamais autant de personnes n'ont pris le train en l'espace de six mois. Par rapport aux six premiers mois de 2007, la hausse est de 5% environ, indique le chef des CFF Andreas Meyer dans le "Sonntag".

L'EURO 2008 n'a pas joué un rôle déterminant dans ce record, ajoute-t-il. Les CFF transportent en effet chaque jour 900'000 passagers. Pour le championnat d'Europe, un million de personnes supplémentaires ont pris le train. Les CFF prévoient toujours plus de trains spéciaux, également en dehors des grands événements, pour décharger les convois habituels. Et "ils investissent dans du nouveau matériel roulant", afin de développer l'offre, explique M. Meyer.

Jusqu'en 2030, plus de 11 milliards de francs suisses devraient être investis dans le matériel roulant pour les liaisons longues distances. Dans le trafic régional, 8 milliards sont prévus pour la flotte de véhicules.

Ls CFF ont attribué une commande pour environ un milliard de francs suisses au fabricant de matériel roulant Stadler Rail. L'entreprise du conseiller national UDC Peter Spuhler leur livrera 50 nouveaux wagons à deux étages pour le réseau zurichois. Le contrat inclut par ailleurs des options pour la construction de plus de 100 convois supplémentaires, a précisé la porte-parole de Stadler Rail, confirmant une information de la "NZZ am Sonntag".

Le groupe de Peter Spuhler a participé à l'appel d'offre concernant la 3e génération de compositions à deux étages pour la S-Bahn de Zurich. Il l'a emporté sur ses concurrents Siemens/Bombardier et Alstom. Les CFF avaient indiqué que la livraison des nouveaux wagons devraient intervenir à partir de 2010 au plus tôt.
 

Affluence record dans les gares suisses depuis 6 mois.... et l'Euro 2008 n'y serait pas pour grand chose. Conséquence : plus de 11 milliards de francs suisses devraient être investis dans le matériel roulant pour les liaisons longues distances. Dans le trafic régional, 8 milliards sont prévus pour la flotte de véhicules. Une affaire qui roule...

INVESTISSEMENTS : 627,5 millions de plus pour le Transilien

28 Juin 2008 , Rédigé par Le Parisien.fr Publié dans #FLASH INFO

   FRANCE - Une enveloppe supplémentaire de 627,5 millions d'euros va être débloquée par la SNCF et le STIF (syndicat des transports d'Ile-de-France) pour améliorer la qualité du service proposé aux voyageurs en Ile-de-France.  Ce plan, associant également RFF (Réseau ferré de France), sera présenté au conseil d'administration du STIF le 9 juillet. Il complètera les engagements figurant déjà dans le contrat STIF-SNCF pour les années 2008-2011.

Selon le protocole qui va être conclu, les trains à deux étages les plus anciens des lignes C et D du RER vont être rénovés pour un montant de 75 millions d'euros et la rénovation d'autres rames à deux niveaux va être achevée pour un montant de 120 millions. La livraison du Francilien pourrait également être accélérée, pour porter à 40 le rythme de livraison annuel, au lieu de 30 actuellement. Le STIF prendra à sa charge 50% de ces investissements.

Cette rénovation va s'accompagner de l'installation d'un système de vidéoprotection embarqué et d'un système d'information voyageurs annonçant les gares de façon visuelle et sonore. Ces systèmes seront ajoutés à des rames déjà rénovées une première fois, dans la cadre du programme «NAT». 

La SNCF va par ailleurs apporter une contribution de 50 millions par an sur deux ans pour «fiabiliser» les infrastructures et améliorer la régularité des trains. Une enveloppe de 100 millions d'euros servira à restructurer les gares de banlieue (50% payé par le STIF) et une autre de 120 millions permettra de moderniser les gares parisiennes de la ligne C du RER, dont 100 millions pour les cinq gares les plus fréquentées (25% payé par le STIF). Les conditions d'accès aux gares vont être également améliorées, une enveloppe de 80 millions étant prévue pour les gares (50% payé par le STIF).

D'autres mesures prévues d'ici 2011 concernent l'amélioration de l'information des voyageurs et de l'intermodalité. Au total, selon les engagements financiers qui devraient être pris, le STIF apportera 237 millions, la SNCF 330,5 millions et les collectivités 60 millions. S'agissant de RFF, les modalités financières seront définies dans le cadre du contrat en préparation avec le STIF.


627,5 millions d'euros va être débloquée par la SNCF et le STIF (syndicat des transports d'Ile-de-France) pour améliorer la qualité du service proposé aux voyageurs en Ile-de-France.  les trains à deux étages les plus anciens des lignes C et D du RER vont ainsi être rénovés pour un montant de 75 millions d'euros et la rénovation d'autres rames à deux niveaux va être achevée pour un montant de 120 millions... Les usagers devraient apprécier !

NEWS : L'axe ferroviaire du Gothard menacé par un piton rocheux

28 Juin 2008 , Rédigé par 24heures.ch Publié dans #FLASH INFO

 SUISSE - Un piton rocheux d'un volume de plus de 1500 mètres cubes menace de s'effondrer sur l'Axenstrasse et sur la ligne ferroviaire qui mène au Gothard ; Les autorités uranaises le feront donc sauter à la fin du mois de juillet.

Située près de Sisikon (UR) sur la rive est du lac Des Quatre- Cantons, la zone est sous surveillance depuis deux ans, mais de nouveaux éléments laissent penser que le piton pourrait s'effondrer cette année encore, a indiqué vendredi la direction des travaux publics uranaise.

Pour des raisons de sécurité, l'Axenstrasse, qui relie l'A4 à l'autoroute du Gothard, a d'ailleurs dû être fermée quelques heures dans la nuit de jeudi à vendredi. Depuis quelques semaines, cette route est équipée de feux qui passent au rouge lorsque les rochers bougent.

Si le piton venait à tomber, outre la route, la ligne CFF du Gothard et des lignes à haute tension pourraient être touchées par des blocs de roche. Il y a deux ans, des rochers s'étaient écrasés sur l'autoroute du Gothard à Gurtnellen (UR). Deux touristes avaient trouvé la mort. La falaise avaient dû être dynamitée.

Le piton qui menace de s'effondrer sur l'Axenstrasse est plus en retrait par rapport à la route que la falaise de Gurtnellen. Il n'est accessible qu'en hélicoptère. Le site doit être sécurisé pour protéger les ouvriers. C'est pourquoi, le dynamitage ne pourra avoir lieu que dans quelques semaines.

 


Mmmmm....Tombera ? tombera pas ? en tout cas, à la fin du mois, s'il n'a toujours pas bougé... il finira par sauter !

FRET : La ligne de fret ferroviaire rouvre entre Châteaudun et Lutz-en-Dunois

28 Juin 2008 , Rédigé par Intensite.net Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Le développement du fret ferroviaire est une priorité de Réseau ferré de France et le report modal du transport de marchandises de la route vers le rail est un enjeu majeur. Depuis 2007, la baisse du fret ferroviaire est enrayée et les perspectives pour 2008 permettent d’envisager une croissance.

Le silo céréalier de Lutz-en-Dunois assure l’expédition d’environ 80 à 100 000 tonnes de céréales par an, ce qui représente une moyenne de 2 trains complets par semaine. Les trains de marchandises transitaient jusqu’à présent par Patay et Voves en direction des Aubrais, la section Châteaudun – Lutz-en-Dunois n’étant pas utilisée en trafic commercial.

Pour pouvoir assurer par transport ferroviaire la campagne céréalière 2008, des aménagements de voie en gare de Châteaudun ont été effectués. Les travaux ont été réalisés dans des délais courts, depuis le 9 juin et jusqu’à aujourd’hui.

Le montant des travaux s’élève à 435.000 €. Le chantier est réalisé sous maîtrise d’ouvrage de Réseau ferré de France. Les études et la direction des travaux ont été confiées à la direction régionale infrastructure SNCF de Paris Rive-Gauche qui en assure la maîtrise d’ouvrage déléguée et la maîtrise d’oeuvre.
 


Réouverture  de la ligne de fret ferroviaire entre Châteaudun et Lutz-en-Dunois grace à la production céréalière ; en voilà une bonne nouvelle  !