Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

REVUE DE PRESSE : Le train à vapeur de Touraine craint pour sa survie

30 Novembre 2005 , Rédigé par Bertrand G. Publié dans #LE COURRIER DES LECTEURS

 Nombre d'internautes fidèles le savent déjà : plus qu'un simple Blog,  Passion-trains se veut être un site parlant du train en général, et du modélisme ferroviaire en particulier... mais on ne le dira jamais assez : cette tribune est avant tout la votre, et tous les commentaires et autres infos des passionnés sont les bienvenus... alors n'hésitez donc pas à vous exprimer !

 

Félicitations donc aujourd'hui à Bertrand G., premier internaute à nous avoir fait part d'un magnifique article ayant pour thème le train à vapeur de Touraine (TVT), et dont j'ai le plaisir aujourd'hui de publier l'article. Pour en prendre connaissance, rien de plus simple ! recopiez l'image au format .jpg ci-dessous sur votre disque dur,  et au besoin n'hésitez pas à l'agrandir pour lire le texte. 

 

Bertrand, encore un grand merci pour ton article... Et à très bientôt j'espère pour d'autres nouvelles !

 

Un grand merci à  Betrand qui est le premier internaute à nous faire part d'un article parlant du monde ferroviaire ! qui sera le prochain à s'exprimer ???

ACTU : La BEI finance le train à grande vitesse Malaga-Cordoue

30 Novembre 2005 , Rédigé par Europa Publié dans #ACTU

  ESPAGNE - La BEI a prêté 200 millions d’EUR à l’ADIF (Administrador de Infraestructuras Ferroviarias), le gestionnaire des infrastructures ferroviaires, pour la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse (AVE) entre Malaga et Cordoue.

D’une durée de 30 ans, ce prêt constitue la première tranche d’un financement de 1 milliard d’EUR et couvre 47 % du coût total du projet, tel qu’il a été estimé par les services de la Banque. M. Antonio González Marín, président de l’ADIF, et Mme Isabel Martín Castellá, Vice-Présidente de la BEI, ont signé hier le contrat de prêt à Malaga, en présence de la Ministre espagnole de l’infrastructure et des transports, Mme Magdalena Álvarez.

Il s’agit du troisième projet de train à grande vitesse que la BEI finance en Espagne. Elle a déjà financé la ligne à grande vitesse Séville-Madrid et finance actuellement la ligne Madrid-Barcelone-Figueres. Le projet concerne la conception et la construction d’une nouvelle ligne à grande vitesse d’une longueur de 155 km reliant les villes de Malaga et de Cordoue. Cette ligne comptera trois gares (Puente Genil, Antequera et Malaga), douze tunnels (30 km au total) et 36 viaducs. Les travaux devraient être achevés en 2007.

 

La ligne ferroviaire à grande vitesse Malaga-Cordoue permettra de réduire considérablement la durée des trajets entre la Costa del Sol et Madrid et, par ailleurs, d’accroître la mobilité en Andalousie, la région méridionale d’Espagne. À Cordoue, elle sera raccordée à la ligne à grande vitesse existante qui relie Séville à Madrid et, au-delà, Madrid à Barcelone et à la France.

 

Le projet contribuera à l’essor économique de l’Espagne et à l’intégration de la péninsule ibérique au reste de l’Europe. Faisant partie du réseau ferroviaire transeuropéen, le projet est l’un des trente RTE prioritaires identifiés par le Conseil européen des chefs d’État ou de gouvernement, et il est situé dans une région relevant de l’Objectif 1 (l’Andalousie). Le projet est cofinancé par le Fonds européen de développement régional.

 

Contruction d'une ligne ferroviaire à grande vitesse entre Malaga et Cordoue - La BEI accorde un prêt de 200 millions d'euros au gouvernement espagnol...

NEWS : Le TGV Rennes-Saint-Malo sur les rails...

30 Novembre 2005 , Rédigé par Région Bretagne Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Le 11 décembre 2005, le TGV entrera pour la première fois en gare de Saint-Malo !  Il reliera Paris à la cité corsaire en moins de trois heures, à raison de deux allers/retour directs par jour durant l'année et trois en juillet et août. Un gain de temps et de confort pour les voyageurs : ils ne changeront plus de train à Rennes et gagneront 25 minutes de trajet.

Cette amélioration a été rendue possible par l’électrification de la ligne Rennes-Saint-Malo, et une première étape dans son action pour développer les transports ferroviaires. L'arrivée du TGV sur cet axe très fréquenté (1,2 millions de voyageurs par an) s'accompagnera d'une rénovation des gares sur tout le parcours et d'une refonte de la desserte TER en complémentarité du TGV, pour mieux répondre aux besoins des usagers

NEWS : ... Et une offre TER en complément

30 Novembre 2005 , Rédigé par Région Bretagne Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Sur cet axe très dynamique, le premier de Bretagne en terme de fréquentation (1,2 million de voyages par an, 12 000 déplacements par jour), la desserte du TER était inchangée sur Rennes-Saint-Malo depuis 1997 et sur Rennes-Montreuil depuis 1999 alors que les besoins et le nombre de déplacements ont beaucoup évolué ces dernières année, en particulier sur le périurbain de Rennes. Et la part de marché du train y est encore faible : 3% des trajets privés-loisirs et 10 % des trajets domicile-travail ou domicile-études seulement s'effectuent en TER.

 

L’objectif de la nouvelle offre régionale TER : répondre aux besoins des usagers du périurbain rennais, de Combourg, Dol-de-Bretagne et Saint-Malo pour les trajets domicile-travail comme les déplacements privés pour les loisirs. La nouvelle desserte reposera sur :

 

- le renforcement des circulations aux heures et périodes de pointe pour les voyageurs quotidiens

- le cadencement des horaires à heures fixes, pour améliorer la mémorisation des horaires et faciliter l'usage du train

- La possibilité d'aller retour dans la mi-journée vers Rennes et Saint-Malo pour les gares intermédiaire

- Un gain de 10 minutes sur le trajet Rennes-Saint-Malo

- La rénovation des gares

- La mise en service de nouveaux trains ZTER, en décembre 2005.

 

La nouvelle desserte des trains TER entre Rennes et Saint-Malo sera mise en service en décembre 2005 : plus de trains aux heures de pointe, des horaires à heures fixes... le rêve, quoi.

 

NEWS - Des DVD, des livres et autres jeux à bord des trains Corail Téoz

29 Novembre 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - A compter du 1er décembre, Corail élargit sa gamme de produits sur la ligne Paris à Clermont-Ferrand, à bord de ses trains Corail et Corail Téoz. En complément de l’offre de restauration ambulante , des DVD « à la séance », des livres et des jeux permettront de se divertir pendant leur voyage.

Pour les petits et les plus grands, un choix de classiques cinématographiques sera proposé tel que : la Forêt Enchantée, les Misérables, le Dernier Empereur etc… Concept original, ces films seront vendus sous forme de DVD dits « à la séance ». Contrairement à la location, ce type de DVD n’a pas à être restitué : le client achète le DVD qu’il pourra regarder dans le train, s’il dispose d’un lecteur DVD, ou à son domicile dans la limite de 8 heures après l’ouverture de la pochette.

Pour les férus de lecture, différents genres de livres (format livres de poche) seront proposés : policier, humoristique, conte ou science-fiction.

En proposant une offre encore plus variée, la SNCF (et son prestataire Chef Express France) souhaite faire progresser la qualité de vie à bord de ses trains, avec l’objectif de satisfaire toujours plus sa clientèle. Si cette expérience, menée sur 6 mois, s’avère concluante, le service sera étendu à d’autres liaisons Corail et Corail Téoz.

Cette offre ressemble pour beaucoup au service proposé sur l'ID-TGV, où Guillaume Pepy souhaitait rentabiliser le voyage low-cast par des services complémentaires multimédia et interactifs. Depuis la récente annonce de la SNCF de réintégrer l'ID-TGV, il est donc normal de voir la SNCF se lancer dans ce service dans les Corails, et peut-être bientôt dans les TGV et ex-ID-TGV...

"Non Monsieur je suis désolé, mais les films X ne sont plus disponibles à la vente..."


 

NEWS : La SNCB renforce la sécurité sur le rail et dans les gares

29 Novembre 2005 , Rédigé par SNCB.be Publié dans #FLASH INFO

 BELGIQUE - Le 1er décembre, les brigades de la SNCB-Holding en charge de la sécurité changent de nom et reçoivent de nouvelles compétences. Selon un porte-paroles de la SNCB, leurs capacités d’intervention s’en trouveront encore renforcées. Ceci illustre la volonté du Groupe SNCB d’offrir en permanence à ses clients un service de haute qualité, la sécurité des voyageurs et du personnel en étant la condition sine qua non.

A l'origine nommé B-Security, le service interne de gardiennage du Groupe SNCB a été créé en 1999 au moment de la réforme des polices. Actuellement, ce service assure, entre autres tâches, la protection des personnes, la protection des bâtiments, des ateliers et du matériel roulant ainsi que l’assistance en cas d’accident ou de catastrophe. B-Security collabore activement avec les services de police,  principalement pour la mission de sécurité des voyageurs et du personnel. A partir du 1er décembre, cette dernière mission spécifique incombera désormais à Securail, toujours en étroite collaboration avec la Police.

Pour les voyageurs, cela signifie la présence sur le terrain d’anciens agents de B-Security qui au terme d’une formation spécifique, seront équipés de menottes et d’un spray incapacitant et arboreront désormais le logo Securail sur leur uniforme. Ceci devrait faire augmenter le sentiment de sécurité parmi les utilisateurs du rail. Il est évident que la présence de ces agents revêt avant tout un caractère préventif.

Pour les agents de Securail, cela signifie un renforcement de leurs capacités de contrôle : assermentés, ils seront investis de certaines compétences en matière judiciaire et moyennant une formation préalable, pourront faire usage, dans les cas extrêmes et à bon escient, de nouveaux moyens de protection et de défense.

 

Toutefois, B-Security ne disparaît pas au 1er décembre mais recentre ses activités sur le gardiennage, à savoir exclusivement la surveillance et la protection des installations du Groupe SNCB. Actuellement, le service interne de gardiennage est composé d’environ 320 agents. Vers le second semestre de l’année 2006, le service comptera environ 369 personnes : 294 agents ayant suivi des formations spécifiques pour exercer sur le terrain feront partie de Securail et septante-cinq agents composeront l’effectif de B-Security pour le gardiennage.  Pour ce faire, le Groupe SNCB recevra à partir de 2006 une dotation annuelle supplémentaire de 7,2 millions €,  ceci afin de compenser l’élargissement du cadre du service de sécurité interne supporté ces dernières années par l’entreprise de chemins de fer elle-même.

 

Ces différentes mesures récemment adoptées ont toujours pour objectif principal de renforcer davantage la sécurité réelle et le sentiment de sécurité dans les gares et dans les trains, à la fois pour les voyageurs et pour le personnel.

 
 
Le 1 décembre, B-sécurity cède le pas et s'eclipse au profit de Securail

FOIRES/EXPOS - C'est en décembre, et ça se passe près de chez vous....

27 Novembre 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS

nouveau
3/12/05   bourse   Poortugaal (Rotterdam) (Nl)
organisée par le MSC Spijkspoor
Delta Psychiatrisch Centrum
Albrandswaardsedijk 74
10h - 15h
info : Piet Timmers
(0031) (0)183 50 28 84



3-4/12/05   bourse   Montreux (CH)
multicollections
Bourse au jouets de Montreux
Grand Hôtel Suisse Majestic
avenue des Alpes 45
face à la gare
samedi 10h - 19h
dimanche 10h - 18h
info : Jürg Metzger
0041 (0)79 427 28 29



3-6/12/05   expo bourse   Munich (De)
Internationale Modellbahn-Ausstellung
Neue Messe München
9h - 18h
info : newsline@messe-muenchen.de
(0049) (0)89 94 92 07 20



4/12/05   bourse   Hoeselt (Be-Vl)
organisée par le Hoeseltse Treinclub
centre culturel Ter Kommen
Lindekapelstraat 7
9h - 13h
info : Danny Smets
089 51 46 44



4/12/05   bourse   Woluwé (Bruxelles) (Be-Bl)
multicollections
Bourse des collectionneurs
Shopping Center
rue Saint-Lambert 200
7h30 - 13h30
info : info@boursedescollectionneurs.be
02 771 20 45

métro ligne 1B station Roodebeek


4/12/05   bourse   Bonson (Fr-42)
multicollections
organisée par l'association
Chemin de Fer du Haut-Forez
complexe polyvalent
près de la gare
9h - 17h
info : (0033) (0)4 77 50 00 88


10/12/05   portes ouvertes bourse   Saint-Ghislain (Be-Wl)
organisées par le PFT/TSP
à l'abri-musée de Saint-Ghislain
10h - 17h
info : inform@pfttsp.be
065 45 74 12

l'abri-musée est sur le côté de la gare de Saint-Ghislain
autoroute E19 sortie 25


10/12/05   bourse   Epalinges (Lausanne) (CH)
multicollections
organisée par Ferro-Epal
grande salle
place de la Croix Blanche
9h - 16h
info : (0041) (0)2 16 53 07 23


10/12/05   bourse   Amstelveen Zuid (Nl)
Amstelveen College
Startbaan 12
10h - 15h
info : eurospoor@eurospoor.nl
(0031) (0)299 64 03 54

depuis Amsterdam tram rapide 51 arrêt Marme


10/12/05   expo bourse   Dordrecht (Nl)
multimodélisme
organisée par les
Verzamelaars van de Drecht & Merwestreek
Sporthal Reeland
Halmaheiraplein 35
ancien terain Emma/ODS
9h30 - 15h
info : gspoor@kabelfoon.nl
(0031) (0)182 53 80 86



11/12/05   bourse   Binche
multimodélisme
Athenée Royal
place des Droits de l'Homme
9h - 14h
info : 064 33 85 78


11/12/05   bourse   Merksem (Anvers) (Be-Vl)
organisée par l'ATA
Fort de Merksem
Fortsteenweg
9h - 13h
voir site de l'événement
info : Danny Gielen
03 644 96 44

accès par le tram 3


11/12/05   bourse   Best (Nl)
organisée par De Bestse Verzamelaars
Prinsenhof
Hoofdstraat 43
9h - 13h
info : m.vanhoutum@chello.nl
(0031) (0)4 02 55 00 41



17/12/05   bourse   Houten (Nl)
multimodélisme
Euretco-Expo-Center
zone industrielle Doornkaade
Meidoornkade 28
10h - 15h
info : modelspoorbeurs@hobmamodelbouw.nl
(0031) (0)3 06 01 34 00

autoroute A27 sortie 29
navettes depuis la gare


11/12/05   bourse   Koog aan de Zaan (Nl)
Buurthuis De Vuister
Molenwerf 44
10h - 15h
info : eurospoor@eurospoor.nl
(0031) (0)299 64 03 54



18/12/05   bourse   Lomme (Lille) (Fr-59)
multimodélisme
Maison des Enfants
avenue de Dunkerque 796
quartier de Lomme-Bourg
9h - 17h
info : (0033) (0)3 20 93 04 12
métro ligne 2 station Maison des Enfants
 

NEWS : Trafic ferroviaire peu perturbé en Suisse malgré la neige

27 Novembre 2005 , Rédigé par CFF.ch Publié dans #FLASH INFO

 SUISSE - L'arrivée en force de l'hiver en Suisse a provoqué quelques perturbations sur le réseau ferroviaire des CFF tôt ce 25 novembre au matin. Ce sont surtout dans la région lausannoise, en Valais et sur la ligne du Pied du Jura que les fortes chutes de neige et la bise glaciale ont provoqué des dérangements aux aiguillages.

En règle générale, le trafic ferroviaire s'est déroulé sans grandes perturbations, malgré quelques retards sur les lignes Lausanne–Genève, du Valais du Pied du Jura. En outre, quelques trains régionaux ont dû être supprimés.

En Suisse alémanique, seule la région de Brugg AG a été touchée par les intempéries hivernales.

Mobilisation des forces vives aux CFF - Même Tobias et son balai sont de la partie pour dégager les voies ! (© photo CFF)

REPORTAGE : La rénovation de la gare de Bruxelles-Central

27 Novembre 2005 , Rédigé par SNCB.be Publié dans #REPORTAGE

 BELGIQUE - Idéalement située au cœur de la capitale belge, la gare de Bruxelles-central a été dessinée par l’architecte Victor Horta. Les travaux de son édification ont débuté en 1937 puis ont subit un retard suite au second conflit mondial. Après le décès d’Horta en 1947, Maxime Brunfaut prend la direction des travaux. Edifiée sur plusieurs niveaux en raison du dénivelé séparant la ville haute de la ville basse, la « Halte Centrale » ouvre ses portes le 4 octobre 1952. Bâtie à l’origine pour recevoir 70 000 voyageurs par jour, elle accueille aujourd’hui chaque jour, en semaine, quelque 1150 trains et pas moins de 140 000 voyageurs, lui conférant son statut de numéro un au palmarès des gares belges les plus fréquentées.
 
Cet édifice remarquable fait depuis quelques années l’objet d’impressionnants travaux de rénovation afin de le restaurer et d’y améliorer l’accueil réservé à la clientèle toujours plus nombreuse. Mais plus qu’une simple rénovation, il s’agit véritablement de redonner à la gare d’Horta son cachet d’origine tout en accroissant sa capacité via le réaménagement complet de ses espaces dans le plus strict respect de l’œuvre du grand architecte bruxellois et les limites imposées par son classement en 1995.
 
En 2000, les travaux de restauration ont débuté en redonnant aux façades de la gare tout leur éclat d’antan. Faites de pierres bleues et de pierres de Gobertange, les façades ont été gommées et traitées pour lutter contre la pollution de l’air ayant affecté négativement le degré d’acidité du béton. Cette première partie des travaux de rénovation s’est achevée en 2002.
 
Dans un second temps, des travaux ont également débuté à l’intérieur même de la gare de Bruxelles-Central, et ce sont d’abord les guichets qui ont bénéficiés de ces travaux. Des guichets totalement modernisés accueillent désormais la clientèle et un nouveau Travel Centre est entré en fonction. Il est à la disposition des clients désirant acquérir des billets internationaux ou souhaitant obtenir des informations. L’un de ses guichets a été spécialement conçu pour accueillir les personnes à mobilité réduite.
 
Depuis 2004, le grand hall, qui a lui aussi fait l’objet de travaux de rénovation, offre un éclairage plus agréable, plus lumineux, et une installation de sonorisation performante. L’aménagement des commerces de part et d’autre du grand escalier a permis de dégager totalement les espaces du grand hall.
 
Au cours de la troisième partie des travaux, celle en passe de débuter et prévue pour s’achever dans le courant de l’année 2008, c’est l’entresol et les quais qui retiendront l’attention des architectes et entrepreneurs. Elément particulièrement remarquable de cette troisième partie, la nouvelle liaison entre la sortie Madeleine et le Mont des Arts (au pied des escaliers, non loin de la Bibliothèque royale).
 
Prévue pour durer un an, la première phase verra la réalisation de nombreuses nouveautés.L’actuel couloir donnant accès à la sortie menant vers l’église de la Madeleine sera ainsi déplacé et réimplanté au même niveau mais face au grand escalier, de part et d’autre de l’escalier donnant accès aux quais 3-4. Une toute nouvelle salle d’attente y sera aménagée. L’accès côté place de la Madeleine, perpendiculaire à ce premier couloir, sera mis hors service dès le 9 janvier prochain. Un nouveau couloir transversal y sera construit et prolongé en direction du Mont des Arts où un nouvel accès à la gare sera crée à hauteur du bâtiment « Dynastie » situé sur le boulevard de l’Impératrice (non loin du Palais des Congrès). A l’intersection de ces deux couloirs, qui seront bordés de commerces sur toute leur longueur, une majestueuse coupole en verre de 12 mètres de diamètre dispensera la lumière naturelle puisée en surface aux abords du Boulevard de l’Impératrice. Trois escaliers et trois escalators permettront de rejoindre chacun des quais directement depuis le nouveau couloir reliant les entrées Madeleine et Mont des Arts.
 
Au niveau des quais, d’importants travaux seront réalisés pour prolonger les quais 1-2 et 5-6 afin de leur permettre d’accueillir des trains présentant la composition maximale autorisée de 12 voitures voyageurs.
 
Au terme de ces douze prochains mois, entrées et couloirs ainsi créés seront rendus accessibles à la clientèle, les nouveaux commerces seront mis en location et la nouvelle salle d’attente ouvrira ses portes. Dès cet instant, les utilisateurs du train pourront rejoindre l’ensemble des quais, via les escaliers fixes, au départ du nouveau couloir Madeleine-Mont des Arts.
 
Au cours de la seconde phase, prévue elle aussi pour durer un an, les travaux viseront à rénover les commerces existants au niveau de l’entresol de la gare, de part et d’autre du grand escalier, ainsi que les toilettes et les deux accès vers la Rotonde actuellement en chantier. L’objectif poursuivi est clairement d’ouvrir les espaces afin de tirer un meilleur parti de toutes les surfaces que la gare a à offrir aux clients du Groupe SNCB. L’entrée située côté Putterie bénéficiera également des travaux puisqu’un accès direct à la salle des guichets, supprimé par le passé, y sera réaménagé.
 
L’ensemble des quais feront l’objet d’importants travaux de parachèvement : nouveau revêtement de sol « anti-glisse », nouvel éclairage plus efficace, rafraîchissement des plafonds, nouvel habillage pour les colonnes et nouveau revêtement pour les murs latéraux. Grâce à un travail par zone, les quais demeureront accessibles malgré les travaux qui y seront réalisés.
 
Au cours de la troisième phase devant durer un peu moins de six mois, un nouveau faux plafond sera installé à l’entresol et l’entrée Madeleine sera finalisée. On travaillera également à la seconde partie de l’entrée située côté Putterie.
 
Enfin, la quatrième et dernière phase d’une durée d’un peu plus de trois mois visera le parachèvement du revêtement de sol du nouveau couloir Madeleine-Mont des Arts et du couloir central. C’est également à l’issue de cette dernière phase que les trois nouveaux escalators vers les quais, situés dans ces deux couloirs, entreront en fonction. Cette troisième partie des travaux, qui prendra fin dans le courant de l’année 2008, nécessitera un investissement estimé à 22,5 millions d’euros à charge de la SNCB-Holding (11,5 mio €),  d’Infrabel (9 mio €), et de Beliris, l’accord de coopération entre l’Etat et la Région de Bruxelles-Capitale (2 mio €), portant à un total de 33 millions d’euros l’ensemble des investissements réalisés pour rénover, dans le strict respect de l’œuvre, la gare imaginée et dessinée par Horta. A la fin de ce chantier, courant 2008, la signalétique de la gare sera entièrement revue pour assurer une parfaite lisibilité des espaces de la « nouvelle » gare de Bruxelles-Central.
 
Afin de renforcer l’accessibilité de la gare de Bruxelles-Central aux personnes à mobilité réduite ou malvoyantes, divers aménagements ont été prévus. Aujourd’hui déjà, des ascenseurs leur permettent de rejoindre les quais. Le projet prévoit maintenant l’installation dans l’entresol et sur les quais d’un revêtement doté de zones podo-tactiles ainsi que l’utilisation de matériaux clairs facilitant les déplacements des personnes malvoyantes.
 
A l’issue de cette vaste entreprise de rénovation, les clients pourront s’approprier de nouveaux espaces et se réapproprier les espaces existants qui, outre leur modernisation, proposeront bien des améliorations en terme de sécurité, de lisibilité et d’accessibilité. En effet, débarrassée de recoins, dotée de caméras de surveillance et accessible depuis de nouvelles entrées, permettant une meilleure répartition des flux de voyageurs aux heures de pointe, la gare de Bruxelles-Central présentera un tout nouveau visage.
 
Ses quais seront équipés de nouveaux éclairages qui dispenseront une luminosité plus puissante tantôt sur toute leur longueur, aux heures de pointe, tantôt sur une partie seulement, permettant un meilleur contrôle social et un regroupement des voyageurs aux heures où la gare est moins fréquentée.
 
Du nouveau mobilier et le recours à des matériaux de couleur claire et anti-graffitis pour les quais, les sols, les colonnes et les murs permettront également d’œuvrer en faveur du renforcement du sentiment de sécurité auprès des voyageurs. En outre, une nouvelle sonorisation, bien plus efficace (un haut-parleur tous les 7 mètres contre tous les 20 ou 30 mètres actuellement) et permettant une diffusion ciblée des messages par quai, sera installée. Pour accroître le confort d’écoute et réduire dans le même temps les nuisances sonores générées par le passage des trains, des panneaux acoustiques seront disposés près des rails sur toute la longueur des quais afin d’absorber et de limiter les bruits produits au contact entre les roues des trains et les rails.

Bruxelles-Central s'offre un lifting - Eh oui, c'est bien une gare ! difficile de s'imaginer que juste en dessous de ce bâtiment triangulaire, il y a six voies et un défilé ininterrompu de trains...

SORTIR : Vente aux enchères de trains miniatures à Elbeuf

26 Novembre 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS

 Avis aux amateurs : le 3 décembre à 11h à l'hôtel des ventes d'Elbeuf (76500) aura lieu une vente aux enchères publiques de trains électriques HO JOUEF, LIMA, ROCO, HORNBY, FLEISCHMANN RMA JEP RIVAROSSI d'environ 120 lots avec environ 80 motrices, beaucoup sont à l'état neuf avec boîte.

Intéressé(e)s ? alors réservez votre journée !

Lieu de vente :
Hôtel des ventes de la Seine
85 rue des Martyrs
76500 Elbeuf
Plus d'info sur le site : INTERENCHERES.COM

Vente aux enchère à Elbeuf ce 03/12 - soyez les premiers, il n'y en aura pas pour tout le monde...