Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

REPORTAGE : 4 000 km de caténaires gérés et surveillés depuis Pagny-Sur-Moselle

28 Janvier 2006 , Rédigé par RFF Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Réseau Ferré de France mettra en service, lundi 30 janvier 2006, le central sous-station Est France de Pagny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle). Sa mission sera de gérer et surveiller les installations électriques à haute tension alimentant les caténaires pour la traction des trains sur l’ensemble des lignes ferroviaires du grand Est de la France.

Cet équipement, installé dans un bâtiment neuf construit le long des voies ferrées à Pagny-sur-Moselle, supervisera à terme l'alimentation en électricité de 4 000 km de caténaires équipant les lignes électrifiées de l’Est, ainsi que la totalité de la ligne à grande vitesse Est européenne en cours de construction.

Le central sous-station de Pagny-sur-Moselle sera le plus important équipement de ce type en France, tant par le nombre de postes de traction électrique exploités (environ 260) que par l’ampleur de la zone géographique couverte. À l'intérieur de sa salle de commande de 300 m2, et face à un tableau de contrôle optique de 18 mètres de long sur 4 mètres de haut, 16 agents régulateurs de la SNCF, travaillant en 3/8, auront pour mission de gérer, surveiller et assurer en permanence le fonctionnement du système électrique fournissant l'énergie aux trains.

Après plus de six mois d'essais intenses réalisés par l'Établissement Équipement SNCF de Nancy/Bar-le-Duc, sous la maîtrise d’ouvrage de Réseau Ferré de France, le nouveau central sous-station remplacera à compter du 30 janvier prochain celui de Nancy datant des années 1960. A partir du printemps et jusqu’à la fin de l’année, il prendra progressivement en charge les installations de la LGV Est européenne pour les phases d’essai préalables à la mise en service commerciale de la ligne nouvelle. En juin 2006, il se substituera au central sous-station de Metz, et remplacera partiellement les centraux de Strasbourg en septembre 2006 et de Paris-Est en septembre 2007.

Réseau Ferré de France a investi 8 millions d'euros dans la construction et l'équipement du central sous-station Est France de Pagny-sur-Moselle pour les besoins des lignes classiques.

  

Mise en service  le lundi 30 janvier 2006 du central sous-station Est France de Pagny-sur-Moselle (Meurthe-et-Moselle) -  le projet avance un peu plus chaque jour...

ACTU : Vers la construction d'un réseau à grande vitesse dans les pays du sud-est de l'Europe ?

28 Janvier 2006 , Rédigé par xinhuanet.com Publié dans #ACTU

    EUROPE - Les ministres des Transports des pays d'Europe du sud-est ont convenu lors d'une réunion vendredi à Athènes de construire un réseau de transports ferroviaires à  grande vitesse, a rapporté Macedonian Information Agency (Mia). 

 

Les ministres des Transports d'Albanie, de Bosnie-Herzégovine,  de Bulgarie, de Croatie, de Grèce, de Macédoine, de Moldavie, de  Roumanie, de Serbie-Monténégro, et de Turquie, ont convenu qu'un  système de transport efficace était essentiel pour le progrès  économique et social de l'Europe du sud-est.

 

Le ministre grec des Transports Mihalis Liapis a indiqué que la déclaration conjointe de cette réunion prévoyait qu'un réseau  ferroviaire reliant les capitales de la région serait construit  d'ici 2020.

 

Ce réseau ferroviaire, qui s'inscrit dans le cadre du Processus de coopération pour l'Europe du sud-est, sera composé de 16 axes.  "Le réseau offrira des connexions ferroviaires plus rapides, de  meilleure qualité et plus compétitives pour les connexion entre  les centres urbains et commerciaux, pour le transport de passagers et les services de frêt", selon la déclaration.

 

Le Processus de coopération pour l'Europe du sud-est est une  structure de coopération régionale non-institutionnelle. Elle a  été créée en 1996, lors d'une réunion des ministres des Affaires  étrangères organisée par la Bulgarie, après l'apparition de  nouveaux pays dans les Balkans, dont l'objectif était de poser les fondations d'un nouveau forum de coopération.

Mihalis Liapis, le ministre grec des Transports - Pour une LGV dans les Balkans à l'horizon 2020

NEWS : Agressions verbales dans un TER Lyon-Valence et jets de pierres - trois mineurs mis en examen

28 Janvier 2006 , Rédigé par Associated Press Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE -  Trois mineurs ont été présentés vendredi devant un juge des enfants et mis en examen pour violences en réunion, dégradations en réunion et outrage à une personne chargée de mission de service public, a-t-on appris de source judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir insulté une contrôleuse et des voyageurs d'un TER Lyon-Valence mercredi soir et d'avoir jeté des pierres sur le train. Ils ont tous les trois été placés sous contrôle judiciaire en attendant d'être jugés.

Six autres mineurs, interpellés entre jeudi et vendredi, et qui ont eu un rôle secondaire dans ces incidents, "seront prochainement mis en examen et jugés rapidement", a précisé le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud.

Petit rappel des faits : Mercredi à 18h, neuf mineurs âgés de 13 à 17 ans sont montés à bord d'un TER à la gare de Lyon-Perrache. "Ils ont commencé à faire du chahut. La contrôleuse est intervenue et a été agressée verbalement. Un voyageur s'interposant également s'est pris un coup", ont précisé les gendarmes.

"Deux ou trois perturbateurs avaient bu. Il y a eu quelques échauffourées", a précisé Xavier Richaud.

Les fauteurs de troubles ont été évacués avec l'aide de plusieurs passagers vers 18h40 à la gare de Feyzin (Rhône). Ils ont lancé des pierres sur la rame, brisant une vitre, avant de prendre la fuite, a expliqué une porte-parole de la SNCF.

Sept patrouilles de gendarmes, soit 25 militaires au total, sont alors intervenues pour interroger les passagers et les rassurer. La contrôleuse a porté plainte jeudi pour agression verbale et la SNCF a porté plainte vendredi pour dégradation de matériel, a précisé la porte-parole de la SNCF.

"Ces faits ne sont pas graves, mais ils sont inacceptables (...) L'enquête de la gendarmerie a été très rapide et efficace", a indiqué Guillaume Ancel, directeur de cabinet régional de la SNCF avant d'ajouter qu'il ne fallait "pas en faire un événement dramatique".

Troubles dans un TER assurant la liaison Lyon-Valence : un passager agressé, un train dégradé, une contrôle insultée...bravo aux parents de ces  jeunes cons pour l'éducation qui leur a été donnée !

NEWS : La LGV Rome-Naples, c’est parti !

27 Janvier 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #FLASH INFO

 

 ITALIE - La relation Rome - Naples à grande vitesse a fait ses débuts commerciaux le 23 janvier dernier. La relation est assurée en 1 h 35 par quatre trains par jour (10h25, 18h25 au départ de Rome, 8h10, 16h10 au départ de Naples).

Le premier ETR 500 AV avait effectué le trajet le 21 décembre en 1h13, contre 1h14 au retour. Seuls des techniciens étaient présents à bord. L’inauguration, qui devait avoir lieu ce même jour, avait en effet été annulée suite à un incident survenu le 20 décembre en gare de Roccasecca.

 

Depuis, du 22 décembre au 22 janvier, 1 300 passagers ont pu effectuer le voyage gratuitement sur les deux trains mis en service...

Le trajet Rome - Naples en ETR  , c’est désormais possible en 1h35 !

NEWS : Le train Paris-Le Havre percute une voiture avec quatre hommes à bord, et ne fait aucun blessé

26 Janvier 2006 , Rédigé par Associated Press /Eric Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Palme de la bétise en Normandie : Quatre ouvriers à bord d'une voiture qui n'avait pas respecté l'arrêt au passage à niveau de Yerville (Seine-Maritime) sont sortis mercredi matin miraculeusement indemnes après avoir été percutés par le train Paris-Le Havre lancé à pleine vitesse, a-t-on appris auprès des gendarmes.

L'accident s'est produit vers 7h30 au passage à niveau situé sur la route nationale 29 à Yerville, quand une voiture avec quatre ouvriers à bord a doublé la file d'attente pour slalomer entre les barrières baissées.

C'est à ce moment qu'elle a été percutée à l'arrière par le train Corail. La voiture, dont l'arrière a complètement été détruit sous le choc, a été projetée à plus de quarante mètres du point d'impact.
Les quatre ouvriers en sont sortis avec seulement quelques égratignures. Les gendarmes de Yerville, qui se sont rendus sur place, parlaient "de véritable miracle après ce geste inconscient".

HI-TECH : Le billet de train électronique passe les Pyrénées

26 Janvier 2006 , Rédigé par 01net.com Publié dans #TECHNOLOGIE

 ESPAGNE - RENFE, la compagnie espagnole de chemin de fer, vient de lancer son service de dématérialisation des billets de train. Baptisé Tiknet, il est ouvert à toutes les réservations, pour les grandes lignes.

Une fois l'achat réalisé, le voyageur reçoit un fichier PDF qu'il devra imprimer lui-même. Il s'agit du système Secutix déjà exploité avec succès par la SNCF pour ses billets non échangeables/non remboursables depuis mars 2003. Inventé par société suisse Elca, ce ticket électronique est de plus en plus utilisé en Europe, notamment pour des spectacles ou des expositions vendues sur Internet.

 


"On avait d'abord pensé à le faire tenir sur  3 ramettes de papier, mais ça tenait pas dans le sac à main..."

 

ACTU : La direction de la SNCF propose +0,7% en deux fois sur 2006

26 Janvier 2006 , Rédigé par Tageblatt.lu / AFP Publié dans #ACTU

 FRANCE - La direction de la SNCF a fait une »première proposition» salariale pour 2006 d'environ 0,7% de hausse (+0,3% au 1er janvier, +0,4% au 1er avril), lors d'une table-ronde mercredi avec les syndicats, a-t-on appris auprès des deux parties.». La direction a confirmé les 0,3% au 1er janvier (2006) et a proposé 0,4% au 1er avril avec une table-ronde conclusive fin juin», a déclaré à l'AFP Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT-cheminots.
 
 
De son côté, la direction de la SNCF a indiqué à l'AFP avoir »proposé aux organisations syndicales, dans le cadre des mesures (salariales) générales, une revalorisation de 0,3% au 1er janvier et une de 0,4% appliquée au 1er avril, soit au total +0,7%».
 
 
La direction s'est aussi engagée sur des »mesures bas salaires» qui, selon FO, concernent »29.000 cheminots» et elle s'est déclarée »prête à revoir les syndicats en juin pour voir la possibilité d'un accord salarial 2006». Pour la CGT-cheminots, »ces propositions ne correspondent pas aux revendications syndicales, ni aux attentes et aux besoins des cheminots», même si celles concernant les bas salaires »donnent une petite dynamique», a déclaré M. Le Reste. Quant à la Fgaac (agents de conduite), elle a confirmé à l'AFP la »proposition de +0,4% au 1er avril, en plus de l'annonce de +0,3% au 1er janvier» 2006 acquise »par la grève de la Traction.»
 
 
Son secrétaire général, William La Rocca, a estimé que ces propositions constituaient »un acompte pour la construction d'un accord salarial mais l'écart est tellement important entre le taux d'inflation de 1,8% et ce chiffre de 0,7% que la tâche nous parait difficile», a souligné le responsable de la Fgaac.
 
 
Pour la CFTC, Bernard Aubin, secrétaire général adjoint a estimé que »cette augmentation de 0,7% est largement insuffisante surtout par rapport à l'affichage des bénéfices annoncés ostensiblement par la direction.»
 
 
Enfin, FO-cheminots a jugé »insuffisantes, ces premières propositions salariales», mercredi dans un communiqué. En 2005, la direction de la SNCF et trois syndicats de cheminots (CFDT, Unsa et Fgaac) sur huit, avaient signé un accord salarial sur la base d'une hausse générale des salaires de 1,8%.

Didier Le Reste, Secrétaire général de la CGT cheminots - " +0,7 % !? Beuuuuuuuuuh! c'est pas assez : on veut plus ! "

INFO TRAFIC : (encore une) Grève de 24 heures en Italie

25 Janvier 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #FLASH INFO

 ITALIE - Une grève du personnel des FS influencera pendant 24 heures le trafic ferroviaire en Italie et entre la Suisse et l’Italie dès jeudi 26 janvier à 21h00. Seuls quelques trains circuleront en trafic international.

La grève du personnel des chemins de fer italiens, qui durera jusqu’à vendredi 27 janvier à 21h00, touchera tout le réseau ferroviaire italien ainsi que certains trains internationaux. En Suisse, les trains en direction de l’Italie circuleront selon l’horaire officiel jusqu’aux gares frontières de Brigue et de Chiasso.

En Italie, il faut s’attendre à de nombreux retards et à des suppressions de trains....

"Maaaaa qué Marcello, c'est encore lè bordel - pour aller en Suisse,  c'est cuit"

NEWS : Palmarès 2005 des transports - la Région Limousin récompensée

25 Janvier 2006 , Rédigé par region-limousin.fr Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - La palme du matériel ferroviaire a été remise à la Région Limousin ce mardi 17 janvier 2006 à Paris.

Etabli par le magazine « Villes et Transports » (La Vie du Rail), le palmarès des TER récompense les efforts faits par les Régions pour développer le rail. Cette palme témoigne de l’implication de la Région Limousin, financière mais aussi technique et humaine, pour améliorer l’accès des citoyens aux transports régionaux.

En Limousin, en 2006, des matériels neufs seront encore livrés : 12 rames AGC "Autorail Grande Capacité". Chaque rame, de 133 places, est constituée de 3 voitures. Ce matériel est bi-mode, c’est-à-dire qu’il peut circuler aussi bien sur les lignes électrifiées que non électrifiées.

En 2007, le parc de matériel sera complètement modernisé pour offrir aux voyageurs une meilleure qualité de service. En 10 ans, la Région Limousin aura donc consacré 105 millions d’euros au renouvellement des rames régionales...

Remise de la palme du matériel ferroviaire : la Région Limousin remporte le titre !

CHIFFRES : Réseau ferré de France passe dans le vert pour la première fois

25 Janvier 2006 , Rédigé par Le Moniteur Exprert Publié dans #CHIFFRES

 FRANCE - Le gestionnaire public des infrastructures ferroviaires françaises, RFF, affichera pour la première fois depuis sa création en 1997 un résultat d'exploitation positif en 2005, de 200 millions d'euros.

Ce résultat est dû essentiellement au passage aux nouvelles normes IFRS et à la baisse de la valeur des amortissements, a précisé à l'AFP le directeur financier Patrick Persuy, lors de la cérémonie des voeux de RFF.

Par ailleurs RFF estime avoir en 2005 "au moins stabilisé" sa dette, à un peu moins de 27 milliards d'euros, a ajouté M. Persuy. Les résultats annuels doivent être publié le 6 avril."Tenir cette dette est nouveau pour RFF, malgré les investissements dans le ferroviaire", a-t-il souligné.

 

RFF compte présenter en mars ses propositions sur le renouvellement du réseau ferré, a d'autre part indiqué M. Boyon. Le ministère a réclamé ce plan d'action pour l'amélioration du réseau ferré français à la SNCF et à RFF.