Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACCIDENT : Six blessés dans une collision entre un train et un bus à Ham-sur-Heure en Belgique

29 Novembre 2007 , Rédigé par Actu24.be Publié dans #REPORTAGE

logo-sncb.gif BELGIQUE - 7h22, mercredi matin. Gare d'Ham-sur-Heure. Le train omnibus de la ligne 132 Couvin-Charleroi fait retentir sa sirène. Et puis soudain, un vacarme assourdissant fait trembler tout le village. Le convoi vient en effet de percuter un petit car de ramassage scolaire sur le passage à niveau. Le bus transportait cinq enfants handicapés mentaux de 4 à 20 ans venant de l'Institut Médico-Pédagogique de Marcinelle, ainsi que leur accompagnatrice.

« Je suis sorti en pyjama de chez moi pour voir ce qu'il se passait », raconte Jean-Marie Hubert, un riverain. « J'ai vu le bus déchiqueté. Il y avait deux corps éjectés sur l'allée de la Charmille et des enfants qui se trouvaient dans l'épave criaient. Je me suis précipité dans l'autocar et j'ai sorti une petite fille trisomique en sang pour la ramener chez moi et la nettoyer. Elle avait des coupures partout au visage. Une autre jeune fille, un peu plus vieille, avait des éclats de verre dans le dos. Elle hurlait ». 

Selon les premiers éléments recueillis par les secours, le chauffeur du car s'est arrêté sur le chemin du Hameau pour charger des enfants. Afin de permettre un demi-tour plus aisé dans l'allée de la Charmille pour reprendre ensuite la route de Marcinelle, le conducteur avait arrêté son véhicule à proximité du passage à niveau. L'arrière du bus dépassait d'ailleurs sur les voies. 

N'a-t-il pas entendu la sonnerie ? N'a-t-il pas vu la (petite) barrière s'abaisser et sans doute heurter son toit ? Des questions auxquelles les forces de l'ordre ne pourront répondre qu'après son audition. Toujours est-il que le train a percuté le car à l'arrière, l'ouvrant comme une boîte de conserve et lui faisant effectuer une pirouette à 180 degrés au point que son avant a heurté lui aussi le convoi. Il a d'ailleurs été réduit en miettes jusqu‘au pare-brise. 

Suite au choc, l'accompagnatrice et un jeune handicapé de 20 ans ont été éjectés à une dizaine de mètres. Le bus, lui, a été projeté contre les rambardes en béton longeant l'Eau d'Heure. Plusieurs blocs ont été descellés mais par chance, le véhicule n'a pas plongé.

Avertis des faits, les secours se sont déployés. Trois SMUr et au moins cinq ambulances se sont rendues sur place, suivies des pompiers de Charleroi et des services de police. Sur les sept personnes qui se trouvaient dans le car, seul un enfant est sorti indemne. Il a immédiatement été récupéré par sa maman. Un autre petit handicapé, très légèrement touché, a quant à lui quitté l'hôpital en début de matinée. 

Pour le reste, on déplore deux blessés graves, à savoir l'accompagnatrice et le jeune déficient de 20 ans, victime d'un traumatisme crânien. Le chauffeur est également blessé. « Dans le train qui comptait quelque 90 passagers, tout le monde est indemne, y compris le conducteur », explique Véronique Piraux, chargée des relations publiques de la SNCB. « Ces voyageurs ont été transférés dans le convoi suivant. Le train accidenté étant immobilisé, le trafic a été réduit à une seule voie, ce qui a engendré des retards sur la ligne. Vu les dégâts, il devra sans doute être remorqué ».

Vu la gravité des faits, un périmètre de sécurité a été instauré. Le Parquet de Charleroi devait descendre sur les lieux.
 

 
La collision impliquant un minibus transportant des enfants handicapés et le train de la ligne 132 Charleroi-Couvin a fait six blessés dont deux graves. Deux personnes ont été éjectées à une dizaine de mètres du car sous la violence du choc...

Commenter cet article