Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ENQUETE : Train à Montauban - «Pas d'anomalies pour les locomotives»

30 Avril 2008 , Rédigé par la dépeche.fr Publié dans #ACTU

 FRANCE - Sous la pluie de ce dernier lundi d'avril, tout au bout des voies de la gare de triage de Montauban, une équipe de techniciens de Véolia arrivée de Paris s'affairait autour du convoi « défaillant ». Et pour la multinationale des transports, qui s'est lancée dans le fret ferroviaire depuis 2005 il y a énormément d'enjeux à rapidement identifier tous les dysfonctionnements. Qui ont vu un train tracté par deux motrices diesel et tirant 19 wagons traverser la gare de Villebourbon à plus de 60 km/h pour ne s'arrêter que 1 700 mètres après les quais. Après avoir sauté un carré (signal avec deux feux rouges) se trouvant 1 300 mètres avant l'entrée de cette même gare.

Sophie Geng responsable de la communication à Véolia transports nous apportait hier les premiers éléments de réponse dans l'enquête technique interne : « Les premiers éléments de l'enquête instruite ce lundi sur place semblent démontrer que les locomotives ne présentent pas d'anomalies de fonctionnement du système de freinage. Il a été également constaté que tous les dispositifs de frein du train étaient en position correcte.

Par ailleurs l'analyse de la boîte noire montre que le comportement du conducteur a été adapté et qu'il a respecté toutes les procédures réglementaires. La recherche de l'origine de l'insuffisance de freinage s'oriente maintenant vers une expertise pneumatique de la rame remorquée. » Et les gens de Véolia transports vont continuer leur mission sur place. Le train ne pouvant pour l'instant repartir vers sa destination finale la cimenterie Lafarge de Boussens (Haute-Garonne) où l'on recycle le laitier de cimenterie (scories de brûlage) contenu dans les 19 wagons.

En confidence chez cet opérateur privé qui emprunte les voies gérées par Réseau ferré de France (RFF) on fait remarquer vu l'ampleur prise par ces difficultés de freinage : « Des trains de la SNCF qui « brûlent » un carré il y en a au moins cent par an et on fait moins de bruit… autour de l'incident. Si tant est qu'il est rendu public. » D'autres réactions syndicales sont intervenues hier notamment de Sud-Rail qui parle de « dégradation de la sécurité », tandis que les cheminots CGT de Montauban soulignent le professionnalisme de l'aiguilleur qui évita le pire.



Concernant le train de Fret Veolia qui a eu quelques des problèmes de freinage, les premiers éléments de l'enquête semblent démontrer que les locomotives impliquées dans l'incident ne présentent pas d'anomalies de fonctionnement du système de freinage, que tous les dispositifs de frein du train étaient en position correcte et que le comportement du conducteur a été adapté puisqu'il a respecté toutes les procédures réglementaires. Pas de bol pour les syndicats à la SNCF qui espéraient bien tirer à boulets rouge sur cette entreprise ferroviaire sous prétexte qu'elle était privée.... Il faudra donc trouver autre chose. En attendant, la recherche de l'origine de l'insuffisance de freinage s'oriente désormais vers une expertise pneumatique de la rame remorquée...

Commenter cet article

glop 07/05/2008 18:21

Des trains sncf de fret qui mettent 3000m au lieu de 1300m pour s'arrêter j'en vois quand même pas beaucoup...heureusement. peut être une boulette dans la CG...Les syndicats de cheminots s'étaient en leur temps exprimer sur les accidents ferroviaires qui avaient touché la SNCF (Flaujac, argenton, melun, issy, gare de lyon et plus récemment gare de l'Est, versailles RG etc...). A noter que les syndicats de cheminots s'expriment aussi au nom de leurs syndiqués dans les entreprises ferroviaires privées...