Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

FINANCEMENT DES TRANSPORTS COLLECTIFS : Avenir Rail estime que "le statu quo n’est plus tenable"

28 Février 2009 , Rédigé par secteurpublic.fr Publié dans #LE SAVIEZ VOUS

  FRANCE - Les 2e Rencontres nationales d’Avenir Rail se sont tenues jeudi 26 février 2009 à Toulouse à l’hôtel de Région Midi-Pyrénées sur le thème « les défis du transport ferroviaire de demain », en présence notamment de Guillaume Pépy, président de la SNCF, Hubert Du Mesnil, président de RFF, Adrien Zeller, président de la Région Alsace, et onze vice-présidents de Région en charge des Transports.

A l'occasion de ces rencontres nationales, Martin Malvy, président d’Avenir Rail, a estimé que " les Régions (qui sont les actrices du renouveau du train de proximité depuis 10 ans dans notre pays)  sont aujourd’hui à la limite de l’effort qu’elles peuvent fournir".
"Les Régions consacrent 3,4 milliards d’euros par an (hors Ile-de-France) aux TER, investissement et fonctionnement confondus. Elles le font sans ressource propre affectée à cette mission essentielle pour la vie quotidienne de nos concitoyens. " a t'il ajouté.

"Avec une fréquentation des TER (et c’est un grand succès pour les Régions) qui a augmenté de 28% ces 5 dernières années, dont la SNCF nous dit qu’elle va encore quadrupler d’ici 2030 voire 2020, ce n’est plus tenable ! J’estime donc ", a poursuivi Martin Malvy, "qu’à l’instar des agglomérations, les Régions devraient bénéficier d’une ressource leur permettant d’accompagner ce formidable développement du rail. Qu’il s’agisse de la généralisation du versement transport ou d’une extension de la part régionale de la TIPP comme le préconise Adrien Zeller, président de la Région Alsace, peu importe : débattons-en, mais le statu quo n’est bientôt plus possible ".

 
Guillaume Pépy, président de la SNCF, s’est également réjoui des succès de la régionalisation des TER : " ils prouvent que le choix du développement du service public est payant ", a t-il déclaré, en estimant que l’effort fait par les Régions, et mis en œuvre par la SNCF, pour améliorer le service expliquait la croissance du nombre de voyageurs. " Quand une Région comme Midi-Pyrénées met en place le titre unique PASTEL, cela change tout. C’est à nous de simplifier les transports collectifs aux voyageurs pour leur faire faire le choix positif du train ".
 
Hubert du Mesnil a pour sa part souligné que Réseau Ferré de France, qu’il préside, est désormais pleinement impliquée dans la rénovation du réseau ferré national, rendue indispensable par la progression de 10% de l’offre de TER en France depuis 5 ans : " nous sommes fiers avec raison de la construction du réseau européen grande vitesse. Notre pays a eu tort en revanche, ces dernières décennies, de négliger son réseau national. Bousculés par le volontarisme des Régions, le mouvement est maintenant enclenché et je m’en réjouis ", a t-il conclu.



Le saviez vous ? Créée en avril 1994, Avenir Rail est un lieu de rencontre, de réflexion, d’échanges entre tous les acteurs concernés par l’évolution des modes de transports et notamment par le développement du mode ferroviaire. Elle regroupe les opérateurs, les gestionnaires d’infrastructures, les organismes professionnels, les conseils régionaux, les représentants des assemblées parlementaires et les associations d’élus concernés par ces questions.... plus d'infos sur le site de l'association en cliquant ici

Commenter cet article