Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

REPORTAGE : Les trains roulent normalement dans le Hainaut

31 Octobre 2006 , Rédigé par Le soir.be Publié dans #REPORTAGE

 BELGIQUE - Les syndicats et la direction de la SNCB ont trouvé un consensus lundi, après cinq heures de réunion sur un texte comportant quatre axes, a-t-on appris lundi soir auprès de la porte-parole de l'entreprise, Leen Uyterhoeven. Les syndicats vont présenter le document à leur base dans les jours qui viennent.

Les partenaires sociaux ont paraphé un texte qui porte sur l'unité du groupe, la poursuite de la politique de recrutement - y compris de personnel semi-qualifié -, le maintien de l'activité ferroviaire au sein du groupe et les retombées des bons résultats financiers sur les rémunérations des agents. La porte-parole et les syndicats n'ont pas souhaité donner davantage de détails lundi soir.

Les syndicats présenteront le document à leur base dans les prochains jours. A la CGSP-Cheminots, ce sera déjà le cas dès ce mardi, a indiqué Jos Digneffe. Les autres syndicats n'étaient pas joignables lundi soir, peu avant 22 heures. Les syndicats avaient menacé la semaine dernière, dans l'attente de la "négociation de la dernière chance" qui a eu lieu lundi, de déposer un préavis de grève de 24 heures pour le 8 novembre. Si la base accepte le texte, il n'y aura naturellement pas de grève. Mais si le texte ne satisfait pas, alors il y aura un problème, a conclu M. Digneffe.

Les conducteurs et accompagnateurs de train d'Ath, Braine-le-Comte, La Louvière, Mons et Tournai ont débrayé, ce lundi matin, en front commun. Cette action perturbe environ 50 % du trafic ferroviaire, sur les lignes vers Bruxelles et sur la dorsale wallonne, a indiqué la SNCB.

Le mouvement de grève entamé lundi matin dans plusieurs dépôts de la SNCB a également touché la gare de Charleroi. Dans l'après-midi, 75% des trains ne roulaient pas et plus aucun ne démarrait de Charleroi-Sud. Dans le même temps, un seul train par heure pouvait encore arriver en gare de Charleroi, venant de Namur.

Les agents en grève dénoncent le manque d'effectifs, auquel s'ajoute, selon eux, une mauvaise planification des horaires de travail pour le mois de décembre. La SNCB précise pour sa part qu'un important processus de recrutement est en cours, avec une vision à long terme, mais il y a un délai pour tout cela, d'autant qu'il faut y intégrer la formation des nouveaux cheminots. Ce mardi, les trains roulent normalement sur tout le réseau.

 

Les accompagnateurs de trains et conducteurs de Mons, Ath, Tournai, Braine-le-Comte, La Louvière et Charleroi, entrés en grève lundi matin, ont fini par trouver un consensus après de longues heures de réunion avec la direction de la SNCB. Sur le rail, c'était la pagaille, lundi en Belgique...

Commenter cet article