Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACTU : La SNCB va investir 4,7 milliards sur 3 ans

27 Septembre 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #ACTU

 BELGIQUE - Le conseil d'administration de la SNCB-Holding étudiera ce vendredi 30 septembre la proposition harmonisée du plan d'investissement 2005-2007 du groupe ferroviaire.

Sur la période 2005-2007, le groupe SNCB va en effet investir 4,789 milliards d'euros dont la répartition révèle une grande part à charge de la filiale «Infrastructures» Infrabel. D'après les auteurs de ce plan de financement, il a fallu opérer des arbitrages en raison notamment des contraintes budgétaires et techniques auxquelles il faut ajouter la contrainte de la clé de répartition régionale des investissements (60pc en Flandre, 40pc en Wallonie). Celles-ci les ont poussés à «réduire l'envergure de certains projets ou bien de les postposer ou de les étaler dans le temps».

Les Dotations publiques d'investissement (DPI, 2,671 milliards, 56 % du total) étant la source de financement la plus importante, le groupe SNCB rappelle au fédéral que leur réduction significative entraînerait des conséquences négatives importantes pour de nombreux projets. L'aide publique sera réduite si le produit des ventes de terrains transférés au Fonds d'infrastructures ferroviaires (FIF) n'atteint pas 300 millions d'euros fin 2007. D'après la SNCB, l'application de cette clause entraînerait une réduction de la DPI de 2007 (962,8 millions) de 34 millions.

Chacune des 3 sociétés composant le groupe a ses priorités. La filiale Infrabel tout d'abord (en charge du réseau) a inscrit des projets de plus de 3,3 milliards au budget 2005-2007 dont 917 millions d'euros pour les lignes TGV (Liège-frontière allemande, Bruxelles-Schaerbeek-Anvers-frontière hollandaise). Ici aussi des projets sont reportés à cause notamment de la clé de répartition régionale: chantier d'aménagement d'une 3e voie entre Bruges et Dudzele, limitation des adaptations de la ligne 29 à la seule gare de Tielen, aménagement d'infrastructures de gare à Bruxelles-Congrès, Bruxelles-Midi et à Liège-Palais. «Un programme moins ambitieux mais plus réaliste a été retenu pour le déploiement du GSM-R (téléphone portable) en région wallonne», note Infrabel.

Pour la SNCB elle même, il est question de l'acquisition de voitures double étage (au moins 90 voitures). Les premières livraisons devront intervenir début 2006. Il est aussi prévu l'achat de 80 automotrices électriques triples pour le RER à Bruxelles et de 3 rames TGV (60 millions d'euros) pour assurer la desserte Bruxelles-Amsterdam. La rénovation du matériel voyageurs est également à l'agenda. La sécurité et le transport marchandises ne sont pas oubliés. La société affectera 37 millions à la construction de deux nouveaux ateliers à Angleur et à Melle.

Enfin, la SNCB Holding envisage elle d'investir 284 millions d'euros sur les 3 ans au profit des voyageurs (meilleure information en gare et sur les quais, parkings à proximité des gares, confort dans les gares).

Certains projets d'amélioration de l'accueil de la clientèle en gares d'Arlon (façades), de Huy et Virton (rénovation), Bruxelles-nord (salle des guichets), Etterbeek, Hal (parcage des vélos), Termonde (reconstruction du bâtiment de la gare), Hasselt (aménagement des abords) et à Liedekerke (abords de la gare) sont ici aussi reportés. Environ 108 millions d'euros seront affectés à l'aménagement de parkings: Gand-Saint-Pierre, Bruges, Hasselt, Landen, Gembloux, Mons, St-Ghislain, Ans, Charleroi-sud, Huy. Des travaux de maintien de capacité sont aussi prévus (39 millions) ainsi que des aménagements d'infrastructures TGV (Liège-Guillemins, Anvers).

 

4,7 milliards d'euros pour la SNCB - Moi aussi y'en a vouloir des sous... 

Commenter cet article