Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

NUISANCES SONORES : La gare Saint-Jean de Bordeaux priée de mettre une sourdine

23 Octobre 2011 , Rédigé par Sudouest.fr / Guy D. Publié dans #INSOLITE

 Logo-RFF.jpg FRANCE - "Le plus dur à supporter ce n'est pas le message en lui-même, c'est le ding-dong !" Les riverains ont contacté la SNCF pour que celle-ci "baisse le son" à la gare Saint Jean de Bordeaux. «Je n'ai pas besoin d'aller à la gare pour connaître les horaires des trains. Je les connais tous par cœur. Je sais même lorsqu'il faut dégager les quais ou pousser les valises pour faciliter la fermeture des portes ! » Maryse Cheverou fait de l'humour mais cette histoire commence sérieusement à l'agacer.

 

Avec son mari Christian, elle habite une échoppe à 200 mètres de la gare Bordeaux Saint-Jean, côté Belcier. Depuis quatre mois, elle entend tous les messages diffusés dans la gare comme si elle était sur le quai. « Peut-être même plus nettement, car dans la gare ça résonne tellement que l'on ne comprend pas toujours ce qui est dit alors que d'ici… »

 

Tout cela parce que Gares et connections a changé la sonorisation de Bordeaux-Saint-Jean. Une sono « pour que tout le monde entende », selon la SNCF, « car de nombreux usagers ont fait part lors de sondages que les messages diffusés étaient souvent inaudibles ».  

 

Sous la verrière, ça passe encore. Aux abords des quais non couverts, ça devient insupportable. On entend les messages jusqu'à… 300 mètres à la ronde. Aux dires des riverains, la voix des hauts parleurs va même encore plus loin les jours de pluie ou lorsque le vent d'ouest souffle fort. « Le plus dur à supporter ce n'est pas le message en lui-même, précise Maryse Cheverou, c'est le ding-dong qui précède chaque annonce. Cette petite musique qui revient sans cesse devient à la longue insupportable. » Le jingle qui précède est effectivement plus fort et plus aigu que le reste. « Même les fenêtres fermées, on entend tout ! », note Radouane Maizi qui loge à 100 mètres de l'entrée de la gare côté Belcier. « Demandez-moi un horaire de train, je suis incollable », ironise-t-il lui aussi en racontant une anecdote : « Cet été, mon beau-père arrivait par le train de Marseille. Au lieu de perdre du temps sur le quai, j'ai tout simplement patienté à ma fenêtre. Dès que j'ai entendu le message, j'ai couru. »

 

Les riverains ont bien évidemment contacté la SNCF pour que celle-ci « baisse le son ». L'atelier Bains Douches qui défend les intérêts des habitants de Belcier est aussi intervenu. « Nous avons contacté Alain Moga, l'élu chargé du quartier, la SNCF et même Euratlantique », précise Anne Sallenave, présidente de l'association. « Tous nous ont dit qu'ils allaient intervenir. Nous sommes partis en vacances en pensant que ce serait réglé à la rentrée. Il n'en est rien ! C'est toujours aussi fort à l'extérieur et lorsque l'on traverse la gare par le souterrain, ça crie toujours dans les oreilles. »  

 

Contactée, la SNCF dit avoir pris en compte les doléances. « Des études sont en cours et des mesures seront prises pour réduire les nuisances. » Il serait impossible de varier les volumes sous la verrière, dans les souterrains, ou à l'extérieur. Ça ne peut être que le même partout et le réglage retenu à ce jour serait celui imposé dans toutes les gares de France.  

 

Les nuisances sonores : quelles solutions ?

 

Une histoire n'a pas fini de faire du bruit ! les annonces diffusées à la gare Saint Jean de Bordeaux commencent à barber les riverains qui jugent la sonorisation trop forte à la gare... dingue, ça, on ne s'entend plus causer dans les échoppes alentours... 

Commenter cet article