Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

FOIRE/EXPOS : C'est en mars, et ça se passe près de chez vous...

26 Février 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS

4/3/06   bourse   Emmen (Nl)
organisée par le MSC Emmen
wijkcentrum d'Anloop
Nijkampenweg 71
10h - 15h
info : beurs@msc-emmen.nl
(0031) (0)6 13 60 25 17



4-5/3/06   expo bourse   Neumünster (De)
multimodélisme
Modellbau Schleswig-Holstein
Holstenhallen
Justus von Liebig Strasse 2-4
10h - 18h
info : (0049) (0)4 32 19 100


5/3/06   bourse   Roeser (Lu)
organisée par le MEC Reiserbann
maison communale
salle François Blouet
Grand'Rue 40
10h - 17h
info : mecr@mec-reiserbann.lu
(0352) 36 67 89



5/3/06   bourse   Monchecourt (Fr-59)
multicollections
organisée par le Tennis Club
salle Louis Griffon
9h - 18h
info : (0033) (0)3 27 80 80 17


5/3/06   bourse   Alkmaar (Nl)
multimodélisme
Sporthal De Meent
Terborchlaan 301
10h - 15h
info : eurospoor@eurospoor.nl
(0031) (0)2 99 64 03 54



5/3/06   bourse   Best (Nl)
organisée par De Bestse Verzamelaars
De Kadans
St Josefstraat 1
9h - 13h
info : m.vanhoutum@chello.nl
(0031) (0)4 02 55 00 41

attention : changement d'adresse


9-12/3/06   expo bourse   Sinsheim (De)
multimodélisme
Faszination Modellbau
organisée par P.E. Schall
Exhibition Centre Sinsheim
Neulandstrasse 30
9h - 18h
info : info@schall-messen.de
(0049) (0)7 26 16 89 204



11/3/06   bourse   Heinkenszand (Goes) (Nl)
organisée par la Zeeuwse Trein Model Ruilbeurzen
congrescentrum De Stenge
Stengeplein 1
10h - 15h30
info : (0031) (0)1 13 22 04 93
autoroute A58 sortie 5


11/3/06   bourse   Weert (Nl)
organisée par le MSVW
buurtcentrum Moesel
Christinalaan 25
10h - 15h
info : msvw@home.nl
(0031) (0)4 95 53 63 89



11-12/3/06   salon bourse   Zwolle (Nl)
multimodélisme
Wheels in Miniatuur
Ijsselhallen
Rieteweg 4
10h - 17h
info : jhheerdink@wanadoo.nl
(0031) (0)5 48 62 44 64

à dix minutes de la gare


12/3/06   bourse   Saint-Nicolas (Be-Vl)
organisée par le
Modeltreinclub Het Spoor
salle Den Hof
Hendrik Heymanplein (Grote Markt)
9h - 13h
info : hetspoor@pandora.be
052 48 00 07



12/3/06   bourse   Vilvorde (Be-Vl)
organisée par Hobby-Rail
salle Star
Nolet de Brauwerestraat 21
dans la cours des Kristelijk Ziekenfonds
9h - 13h
info : 09 220 32 61


12/3/06   bourse   La Mailleraye sur Seine (Fr-76)
multicollections
salle des fêtes
9h - 18h
info : enbqc@aol.com
(0033) (0) 2 35 37 12 94



12/3/06   bourse   Montigny-lès-Metz (Fr-57)
organisée par le Club de Trains Miniatures
espace Europa
rue de Pont-à-Mousson 75
9h - 18h
info : (0033) (0)3 87 31 45 26


17-19/3/06   salon   Bruxelles (Be-Bl)
multimodélisme
Modelma
Le salon du modélisme et de la maquette
Brussels Expo
Parc des Expositions du Heysel
vendredi 10h - 21h
autres jours 10h - 18h
info : modelma@cpexpo.com
02 741 61 74

métro station Heysel


nouveau
18/3/06   bourse   Mulhouse (Fr-68)
multicollections
organisée par le Club Mulhouse 1/43°
Parc des Expositions
rue Lefevre 120
9h30 - 17h
info : club-mulhouse-1-43@wanadoo.fr
(0033) (0)3 89 40 64 65



18/3/06   bourse   Houten (Nl)
multimodélisme
Euretco-Expo-Center
zone industrielle Doornkaade
Meidoornkade 28
10h - 15h
info : modelspoorbeurs@hobmamodelbouw.nl
(0031) (0)3 06 01 34 00

autoroute A27 sortie 29
navettes depuis la gare


18-19/3/06   salon bourse   Cambrai (Fr-59)
multimodélisme
Exporama
organisé par l'association Trains Miniatures du Cambrésis
Palais des Grottes
rue d'Alsace 31
samedi 13h - 19h
dimanche 9h - 18h
info : Alain Dubremetz
(0033) (0)3 27 83 65 91



18-19/3/06   expo   Forbach (Fr-57)
Expo-Train
organisée par le Le p'tit train de l'est
hôtel de ville
10h - 18h
heures sous réserve
info : F6JBV@wanadoo.fr


18-19/3/06   expo bourse   La Montagne (Nantes) (Fr-44)
multimodélisme
organisée par le Rail Modélisme Montagnard
salles Jules Brassens et gymnase Jules Ladoumègue
rue de la Gaudinière
samedi 14h - 18h
dimanche 9h - 17h
info : Claude Lerosier
(0033) (0)2 40 65 57 70



18-19/3/06   expo   Lipsheim (Strasbourg) (Fr-67)
multimodélisme
organisée par l'AFAMF
centre socioculturel
samedi 14h - 19h
dimanche 10h - 18h
info : Dany Burkhardt
(0033) (0)3 88 64 01 44



18-19/3/06   expo   Nottingham (UK)
East Midlands Model Railway Exhibition
Harvey Hadden Sports Centre
Bilborough Park
10h - 17h
info : Peter Lrigby


19/3/06   bourse   Woluwé (Bruxelles) (Be-Bl)
multicollections
Bourse des collectionneurs
Shopping Center
rue Saint-Lambert 200
7h30 - 13h30
info : info@boursedescollectionneurs.be
02 771 20 45

métro ligne 1B station Roodebeek


25-26/3/06   salon   Bourgbarré (Rennes) (Fr-35)
multimodélisme
Salon du modélisme
organisé par les parents d'élèves
de l'école privée l'Arche de Noé
salle des sports et salle polyvalente
route de Chanteloup
samedi 14h - 18h
dimanche 10h - 18h
info : smbe@tiscali.fr


25-26/3/06   événements   dans tous les Pays-Bas (Nl)
Landelijke Modelspoordagen
(journées nationales du ferromodèlisme)
organisés par la Nederlandse Modelspoor Federatie


25-26/3/06   expo bourse   Uden (Nl)
Udense Modelspoordagen
organisée par NedTrak
Tenniscentrum
Hockeyweg 1
10h - 17h
info : info@nedtrak.nl


26/3/06   bourse   Schalkwijk (Haarlem) (Nl)
multimodélisme
Spaarnehal
Fie Carelsenplein 1
10h - 15h
info : eurospoor@eurospoor.nl
(0031) (0)2 99 64 03 54

accès via le centre commercial


28/3-2/4/06   expo   Lens (Fr-62)
organisée par l'Association Ferroviaire des Cheminots de l'Artois
galerie du Colisée
rue de Paris
10h - 18h
heures sous réserve

EN BREF : La DB en Bourse , une décision attendue... avant l'automne

24 Février 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #LES BREVES

 ALLEMAGNE - Le gouvernement allemand prendra « avant l’automne » une décision sur l’entrée en Bourse de la Deutsche Bahn, a annoncé, le 15 février, le ministre des Transports, Wolfgang Tiefensee.

Outre une amélioration nécessaire des résultats, un important point de controverse reste le périmètre de la société : le groupe entier ou uniquement les activités de transport ? Le point reste encore en suspens...

 

Hartmut Mehdorn, patron de la DB, au téléphone avec Wolfang Tiefensee, ministre des Transports :

- " Alors !?  tu privatises ou pas ?"

- " Mmmm Je sais pas... je réfléchis... à combien déjà  tu m'a dit que l'action pourrait monter ?"

EN BREF : Le directeur des CFF démissionne

24 Février 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #LES BREVES

 SUISSE - Le directeur des CFF Benedikt Weibel a annoncé à Berne sa démission pour la fin de l'année.

 

M. Weibel, âgé de 59 ans, prend sa retraite anticipée. Il est entré en fonction en janvier 1993. le nom de son successeur n'es pas encore connu...

Benedikt Weibel sur le départ : " encore 2 heures et je me casse à Berlin voir mon pote Hartmut Mehdorn de la DB qui m'a proposé un job de consultant à mi-temps..."

EN BREF : Lisbonne freine les projets TGV

24 Février 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #LES BREVES

 PORTUGAL - « Mégalomane » et « irresponsable » : selon le ministre portugais des Travaux publics, le projet de TGV entre l’Espagne et le Portugal prévoyant quatre liaisons directes entre les deux pays n'est pas réaliste.

La construction des premiers tronçons devait débuter en 2006. Le gouvernement entend cependant le limiter aux deux lignes prioritaires Lisbonne - Madrid et Lisbonne - Porto - Vigo...

 

Mário Lino, le ministre portugais des travaux publics et des transports - "je ne claquerai pas un rond pour le TGV ! Même si Hartmut Mehdorn me le demande "

COUP DE COEUR : La gare de Colmar accessible à tous

24 Février 2006 , Rédigé par Eric Publié dans #FLASH INFO

 FRANCE - Réseau Ferré de France va améliorer l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite en gare de Colmar. L’opération fait l’objet d‘une convention de financement d’un montant global de 2 millions d’euros.

 

Les travaux qui débuteront en août 2006 consistent à créer trois ascenseurs permettant l’accès aux quais depuis le passage souterrain existant et à relever la voie afin de faciliter la montée dans les trains depuis le quai n° 2.

La construction des ascenseurs est financée pour 1/3 par RFF, 1/3 par l’Agence française de financement des infrastructures de transport et 1/3 par la Région et la Ville de Colmar. Les travaux de mise à niveau des quais sont financés par la région Alsace et la ville de Colmar.

Après Strasbourg et Mulhouse, Colmar sera ainsi la 3ème gare alsacienne à bénéficier d’une amélioration significative de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Ces travaux s’insèrent dans le projet d’aménagement global du secteur de la gare destiné à préparer l’arrivée du TGV Est européen en juin 2007.

 

La gare de Colmar accessible aux personnes à mobilité réduite courant 2006 - Un exemple à suivre !

 

CHIFFRES : Des investissements pour le corridor IV ferroviaire européen en Roumanie

24 Février 2006 , Rédigé par Roumanie.com Publié dans #CHIFFRES

 ROUMANIE - La branche sud du corridor IV ferroviaire européen nécessitera des investissements d’un montant d’environ 2,5 milliards d’euros, le coût total s’élevant à environ sept milliards d’euros, selon les données rendues publiques par le ministère roumain des Transports, du Bâtiment et du Tourisme (MTCT).

La branche sud comporte le tracé Arad-Timisoara-Drobeta Turnu Severin-Craiova-Calafat, les travaux devant être finalisés ainsi : la voie ferrée Craiova-Calafat, 108 km, avec un coût estimé de 538 millions d’euros, le délai d’exécution est 2010 ; Arad-Drobeta Turnu Serverin - 267 km, avec un coût estimé de 1,11 milliard d’euros, le délai de finalisation 2015. Le tronçon Drobeta Turnu Severin-Craiova a 114 km, coûtera 739 millions d’euros et sera finalisé en 2015.

La branche nord du corridor IV ferroviaire européen qui aura une longueur de 686 km, sera finalisé en 2014, et son coût est estimé à 4,5 milliards d’euros : Curtici-Arad-Simeria-Sighisoara-Brasov-Predeal-Campina-Ploiesti-Bucarest-Fetesti-Constanta.

Les coûts par tronçons seront distribués ainsi : Campina-Predeal - 48 km, 209 millions d’euros, délai de finalisation 2009 ; Predeal-Brasov - 26 km, 291 millions d’euros, délai de finalisation 2011 ; Curtici-Simeria - 184 km, 830 millions d’euros, délai de finalisation 2011, Brasov-Sighisoara - 128 km, 853 millions d’euros, délai de finalisation 2012.

Par ailleurs, les tronçons Sighisoara-Coslariu - 98 km (669 millions d’euros) et Coslariu-Simeria - 69 km (493 millions d’euros) seront respectivement finalisés en 2013 et en 2014.

Il est possible à présent de circuler avec une vitesse moyenne de 160 km/h seulement sur le tronçon Bucarest-Campina, qui a été réhabilité en 2004 avec environ 200 millions d’euros. À l’heure actuelle, la vitesse moyenne est de quelque 45 km/h pour l’actuelle structure ferroviaire, mais augmentera à 160 km/h d’ici 2015 lorsque seront finalisés les deux branches du corridor IV ferroviaire européen.

7 milliards d'euros pour réaliser les branches nord et sud du corridor IV ferroviaire européen en Roumanie.. "A vot' bon coeur, M'sieurs Dames..."

VU DANS LA PRESSE : Le Lyon-Tours percute un camion à un passage à niveau

23 Février 2006 , Rédigé par Bertrand G. / Eric Publié dans #LE COURRIER DES LECTEURS

 FRANCE - La presse en parle, et les lecteurs de Passion-Trains nous en informent : le train Lyon-Tours a percuté un camion hier soir à  un passage à niveau à hauteur de Thesée-la-Romaine (Loir et cher). fort heureusement, pas de blessé,  mais une circulation interrompue pendant près de 2 heures, et  les 170 passagers ont dû terminer leur voyage en car...un moindre mal pour un accident qui s'est produit alors que la rame roulait à 130 km/h !

Un grand merci à Bertand G., un de nos plus fidèles reporters, pour nous avoir communiqué cette info ; Si vous avez vous aussi connaissance d'un évément  se passant près de chez vous, n'hésitez pas à m'en faire part : je me ferai un devoir de la publier ! pour ce faire, une seule adresse Email : passion-trains@hotmail.fr

 

Une rame percute un camion dans le Loir-et-Cher : 2 heures d'interruption de trafic et 170 passagers envoyés aux fraises.... Comme Bertrand G; signalez l'actu ferroviaire sur Passion-trains !

CHIFFRES : Plus de 173 millions d'usagers pour la SNCB en 2005

23 Février 2006 , Rédigé par La Libre Belgique Publié dans #CHIFFRES

 BELGIQUE - Belle performance pour l'opérateur SNCB pour sa première année de vie. Né de la scission de l'ex-entreprise ferroviaire en 3 entités (une holding chapeautant deux filiales: l'opérateur SNCB et le gestionnaire d'infrastructure, Infrabel), il a transporté 173,4 millions de voyageurs en 2005, en hausse de 5% par rapport à 2004. D'après les dirigeants, il s'agit d'un nouveau record, car en 10 ans, la fréquentation des trains a augmenté de 30%: 133,2 millions de passagers en 1995 et 139,9 millions en 2000. La hausse la plus spectaculaire concerne les cartes-trains. Elles ont été utilisées par environ 110 millions de voyageurs en 2005 et représentent 47% du chiffre d'affaires du trafic sur les lignes intérieures. En 2005, celui-ci a généré près de 450 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit une hausse de 11,2% par rapport à 2004.

Le trafic international n'est pas en reste : 217,5 millions d'euros en 2005 contre 204,9 millions en 2004 (+6,1%). Le chiffre d'affaires total estimé pour 2005 s'élève à 1,83 milliard d'euros. B-Cargo, la division marchandises de la SNCB, affiche un chiffre d'affaires total de 333 millions d'euros dont 300,1 millions à l'étranger (295,4 millions en 2004). Mais le tonnage transporté par kilomètre a diminué de 3,4% par rapport à 2004. C'est la bonne conjoncture qui explique ces bons résultats, car «l'industrie métallurgique est en recul et quelques entreprises de ce secteur dans la région liégeoise ont fermé leurs portes», dit la SNCB.

En matière de satisfaction, la SNCB est bien cotée (7,43/10). Mais la propreté, la fréquence et la ponctualité des trains obtiennent de moins bons scores (moyenne de 6,79/10 pour les trois). Le personnel de gare, les accompagnateurs de trains, le prix, l'accueil et les services en gare remportent la palme avec des cotes supérieures à 7.

Bruno Tuybens, secrétaire d'Etat aux entreprises publiques, a minimisé hier à la Chambre la mésentente entre les patrons des 3 entités. Il reconnaît l'existence de frictions, mais dit qu'elles sont indispensables «dans une période transitoire aussi importante que celle que connaît actuellement l'entreprise».

 

Plus de 173 millions d'usagers pour la SNCB en 2005, soit  une hausse de 5% par rapport à 2004. Les usagers sont néanmoins déçus par la propreté...

REPORTAGE : Suicides sur les rails de Bretagne

23 Février 2006 , Rédigé par Libération.fr Publié dans #REPORTAGE

 FRANCE - Sur le réseau ouest de la SNCF, les «accidents de personnes» se sont multipliés depuis quelques semaines : cette expression laconique, lâchée régulièrement dans les haut-parleurs des gares et dans les trains, forcément retardés, signale les suicides survenus sur les voies. Tous les chefs de gare tiennent un registre précis de ces «accidents de personnes», une dizaine est ainsi répertoriée ces deux derniers mois sur le TGV entre Laval et Quimper, 250 kilomètres à travers la Bretagne. «Il est clair que nous avons entre Laval et Quimper une forte conjonction actuellement», reconnaît le service de presse de la SNCF à Paris.

«Notre communication sur le sujet est forcément restreinte, il nous faut éviter d'afficher une quelconque exemplarité, continue cet interlocuteur. C'est certain, ces communiqués qui n'affichent que des retards peuvent paraître inhumains, mais avons-nous le choix ? Sur le réseau français, les causes de retard se divisent en deux : 50 % de notre faute, pour des aléas mécaniques, 50 % liées à des accidents de personnes.»

Pourtant, Quand elle peut faire quelque chose, la SNCF le fait : le 3 février, un homme prévient dans la matinée la gendarmerie d'Evron, en Mayenne : sa femme, dépressive, menace de se précipiter avec sa voiture sur un passage à niveau. L'alerte est lancée, à l'initiative de la préfecture sur l'ensemble du réseau ferré. Dix-huit trains de grande ligne, dont cinq TGV sont arrêtés, puis autorisés à repartir en «marche prudente» soit guère plus de 30 kilomètres/heure. Finalement la femme sera retrouvée à 13 h 30, saine et sauve, à 12 kilomètres de chez elle. René est contrôleur. Il enlève l'élastique de son petit agenda noir : des suicides, cet agent de la SNCF en a connu en 35 ans de service. Il les note. Ce qui le surprend aujourd'hui, c'est la jeunesse des désespérés.

«Fin novembre en gare de Quimper, un jeune homme est monté entre deux rames de TGV, il a touché les câbles ; son corps en feu a été précipité sur le quai, il n'était pas mort sur le coup : "La prochaine fois je me jetterai sous un train pour ne pas me rater", a-t-il lancé aux sauveteurs avant de sombrer dans le coma». A Laval, cette jeune fille recroquevillée sur le quai qui bondit au dernier moment sous le train qui est en plein freinage. Cette dame repérée sur la voie un jour, et qui revient le lendemain pour en finir. René a tout noté. «Aujourd'hui on a mis en place une cellule de soutien psychologique : si le chauffeur est trop choqué, la direction lui propose un remplaçant ; mais il y a trente ans on prenait moins de retard : un contrôleur restait sur place en attendant les gendarmes et les pompiers, mais le train repartait.»

Désormais les «accidents de personnes» occasionnent au moins deux heures de retard, le temps pour requérir le magistrat qui fera ensuite le constat. «J'en ai eu un en montant sur Paris samedi, j'en ai un autre encore ce mercredi, quatre jours après», raconte cette Lorientaise rencontrée au bar du TGV Paris-Quimper le 31 janvier. Ce jour-là, un suicide, intervenu dans l'après midi près du Mans, avait paralysé le trafic, cinq TGV ont été détournés sur Nantes, et le trafic vers Paris n'a repris que vers 20 heures. Dans le cours d'une une série macabre fin janvier, le 5 de ce mois, une femme se jette d'un pont, à 200 mètres à peine en amont de la gare de Noyal-sur-Vilaine, là où un adolescent s'est jeté sous le TGV, le jour de Noël. Une histoire terrible : Alexandre, lycéen de 17 ans, discute en fin d'après midi avec trois amis sur le quai. «Il leur a dit qu'il voulait se tuer, ils n'ont rien pu faire, il s'est balancé sous le train», raconte la maire de cette commune de 4 800 habitants du nord de Rennes. Sa mère était dans ce train et ne sera prévenue qu'à l'arrivée à Montparnasse de la raison de son retard.

La petite gare de Noyal-sur-Vilaine est fermée. Elle abrite désormais un théâtre : «le petit TNB» (Théâtre national de Brecé). Ses rideaux noirs tirés face à la vitrine illuminée des pompes funèbres, de l'autre côté de la place, donnent à ce lieu un côté lugubre. Les trains balancent leurs quatre cents tonnes dans cette coulée, juste en contrebas des lotissements, leur souffle vous parvient encore alors qu'ils sont à 200 mètres, au bout de cette ligne droite que bordent les deux guérites qui servent de salle d'attente. «Nous avons fait des plantations au sud, nous attendons un accord avec la SNCF pour planter l'ancien dépôt au nord, explique madame la maire. Nous y mettrons des grillages, mais vous savez, on ne peut rien faire de plus pour sécuriser les voies. D'ailleurs, nous n'avons connu ici que des morts volontaires, jamais d'accident.»

 

Recrudescence de suicides par le rail en région Ouest - un phénomène qui touche l'ensemble du réseau TGV, et particulièrement la ligne Paris-Quimper...

SORTIR : Conférence sur le TGV du futur

22 Février 2006 , Rédigé par metrofrance.com Publié dans #LOISIRS-FOIRES-EXPOS

 FRANCE - Mieux comprendre - et donc mieux utiliser - les objets techniques de notre quotidien, c'est ce que permettent les conférences (mensuelles) "Qu'en savez-vous vraiment ?", organisées par le Conservatoire national des arts et métiers et le magazine La Recherche .

Demain, Nicolas Castres Saint-Martin, vice-président R&D et engineering d'Alstom Transport, et Louis-Marie Cléon, directeur scientifique et technique de la SNCF, parleront du TGV du futur. "Le premier objectif, explique ce dernier, est de rouler à 350 km/h. A cette vitesse, Bordeaux sera à 2 heures de Paris et Toulouse à 3 heures. On y ajoutera également beaucoup de technologie. Malgré la plus grande vitesse, le voyageur ne ressentira pas plus de vibrations et n'entendra pas plus de bruit que dans les TGV actuels, mais on va surtout améliorer de façon sensible les services à bord : liaisons Internet haut débit, ambiances lumineuses, toilettes (le point noir actuel)..." Et l'augmentation de la vitesse impliquera une modification de la forme avant, plus aérodynamique.

'Rendez-vous donc jeudi 23 février, à 18 h 30, au musée des Arts et Métiers, 60, rue Réaumur, IIIe. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Inscriptions au 01-53-01-82-70 ou conferences : arts-et-metiers.net
 

Mieux comprendre objets techniques de notre quotidien - une conférence ayant pour thème le TGV du futur aura lieu ce 23 février à Paris IIIe. Un rendez-vous à ne pas manquer !