Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACTU : Réduction des trains Corail : le premier ministre s'en mèle...

26 Août 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #ACTU

 FRANCE - C'est décidément le grand feuilleton de l'été... plus fort que "Zodiaque" et "Dolmen"  réunis, voici un  nouvel épisode de la nouvelle Sitcom qui déchaîne les passions depuis plusieurs semaines : "Corail - Je t'aime, mais tu me coûtes trop cher"...

Dans le dernier opus de cette saga sans fin, une nouvel acteur en la personne du premier ministre Dominique de Villepin entre désormais en scène. Dans une lettre adressée jeudi soir aux présidents de régions socialistes réunis en Congrès à  La Rochelle, Il a notamment rappelé qu'"aucune fermeture de ligne n'a jamais été envisagée" mais que, je cite, "des aménagements de la fréquence des trains (les rames Corail) sont aujourd'hui à  l'étude lorsqu'il apparaît qu'ils sont réellement et depuis plusieurs années très peu fréquentés".

Mouais... pas très convaincante, la prestation du jeune premier... et vu la qualité de son texte, on sait pas encore trop dans quel camp le classer ; avec Guillaume "JR " Pepy, alias le directeur général de la SNCF, ou avec Didier "Bobby" Le Reste, secrétaire général de la CGT-cheminots ? La réponse des présidents des régions, elle en tout cas, ne s'est pas faite attendre, et ces derniers ont adressé, jeudi soir, un télégramme au Premier ministre pour lui demander "le maintien de tous les trains Corail", menacés par des réductions de dessertes envisagées par la SNCF. Bref, la série s'enlise... rivalités, passions, intérêts... tous les ingrédients vraiment nécessaires pour passer en première partie de soirée le samedi sur TF1 !

Mais il en faut plus pour décourager notre premier ministre fraîchement nommé, et notre nouvelle  star relance l'intrigue en ajoutant : "La SNCF a engagé depuis 2004 des discussions avec les régions concernant l'adaptation des liaisons ferroviaires interrégionales. Cette année, les discussions ont porté sur trois liaisons Corail, qui présentent un déficit d'exploitation de plus de la moitié de leur chiffre d'affaire. Aujourd'hui, nous sommes confrontés à  une double exigence : l'impératif de modernisation des lignes ferroviaires, auquel vous savez que les TER apportent une réponse appropriée, et l'exigence de service public, à  laquelle je suis fermement attaché"

Alors bon ok c'est clair, la série prend un nouveau tournant. Reste à savoir comment cela évoluera dans les prochains épisodes ! Si Dominique de Villepin a souhaité  que le dialogue avec la SNCF puisse aboutir rapidement et qu'il a en ce sens demandé au ministre de l'Equipement et des Transports, Dominique Perben, ainsi qu'à  Christian Estrosi, ministre délégué à  l'Aménagement du Territoire, de travailler "en étroite concertation" avec les présidents des régions et avec la SNCF, rien ne dit aujourd'hui que les usagers qui empruntent ces lignes chaque jour seront toujours en mesure de prendre le train dans les prochains mois plutôt que leur voiture pour se déplacer.

"Partant de la réalité des choses, nous devons avancer dans un esprit constructif", a demandé le Premier ministre... l'homme, il est vrai,  est coutûmier des belles phrases, et manie le verbe d'une façon...  très politicienne (et c'est normal : c'est son métier !). Alors Je sais pas pour vous, mais pour moi, ça sent encore le psychodrame à la fin, ce "soap opéra"... Vous ne trouvez pas ?

Cooooo-raiiiiiiiiiiiiiiiil, ton univers impitoyaaaaaaaaa-haaaableuuuh... (Tsouin-Tsouin)

Commenter cet article