Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

ACTU : Evolution du statut des conducteurs de train de voyageurs à la SBB/CFF

29 Septembre 2005 , Rédigé par Eric Publié dans #ACTU

 SUISSE - Alors qu'en France, on est encore à préparer la grève des transports du 04 octobre prochain sans trop se soucier des conséquences que cela aura pour les usagers, les partenaires sociaux des chemins de fer fédéraux suisses et les syndicats SEV, Transfair et VSLF ont pour leur part mené d'intenses négociations au cours de ces douze derniers mois en vue d'obtenir un nouveau profil de la profession des mécaniciens de locomotive Voyageurs. Et non seulement cela s'est bien passé, mais une solution a pu être trouvée ! Comme quoi, chercher mutuellement des solutions avant de déclencher bêtement une grève, ça peut aussi marcher...

Mais revenons sur cet accord : il correspond non seulement aux visions des partenaires, mais tient également compte des revendications de longue date du personnel des locomotives. Le 26 septembre dernier, les responsables de la SBB/CFF, du SEV, de transfair et du VSLF se sont donc rencontrés à Berne pour signer l'accord concerné. La conclusion réussie des négociations a même été scellée par une solide poignée de mains.

Le nouveau modèle contient pour chaque mécanicienne et chaque mécanicien de locomotive Voyageurs un profil de la profession uniforme, qui comprend quatre échelons de fonction. Aucun échelon de fonction n'existe dans le modèle actuel. La nouvelle règle tient compte des vœux du personnel des locomotives et des CFF tendant à proposer un profil clair de la profession  ainsi que des possibilités de faire carrière également hors du métier.

Pour les collaborateurs de la SBB/CFF, le nouveau modèle offre de nouvelles possibilités d'avancement et de promotion. Les échelons de fonction correspondent aux expériences et aux objectifs de chaque mécanicienne et mécanicien de locomotive. Les secteurs d'engagement (trafics international, grandes lignes et régional) de chaque mécanicienne et mécanicien de locomotive, ainsi que la diversité des véhicules, jouent un rôle central. De plus, l'accord permet de mettre en œuvre de nouveaux modèles de travail.

Enfin, la différenciation du profil de la profession des mécaniciennes et mécaniciens de locomotive garantit aussi, à moyen et à long terme, la compétitivité du personnel des locomotives de la SBB/CFF... Alors, les français, plus bêtes que les suisses ? manifestement, il faut le croire !  mais brandir une banderole est tellement plus facile que de chercher un compromis... c'est bien dommage !

Nouveau statut pour les conducteurs suisses - comme quoi, quand on recherche le dialogue... tout est possible !

Commenter cet article