Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PASSION-TRAINS

DECLARATIONS : Por Guillaume Pepy, « La ligne Avignon-Carpentras est vraiment décidée »

5 Décembre 2010 , Rédigé par Ledauphine.com Publié dans #INTERVIEW

logo SNCF FRANCE - Le président de la SNCF, Guillaume Pépy, a entamé un tour de France des métropoles régionales. Hier à Marseille, entre une rencontre avec les cadres de l’entreprise publique, une autre avec les organisations syndicales et un échange avec les chefs d’entreprise, il a balayé les grands dossiers de Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Morceaux choisis.

 

GREVES : « Je pense que les syndicats sont conscients que la part conflictuelle [dans les annulations de trains NDLR.] est trop importante (...) On ne peut pas réclamer plus de service public avec autant de conflits (...) La moyenne est de 10 trains supprimés par jour sur 700 mais ce chiffre peut monter à 30 ou 40 (...) 9% de trains supprimés en moyenne, c’est trop. »

 

UNE RÉGION DIFFICILE : « Paca est une des régions les plus difficiles avec un historique de conflictualité élevée. Elle compte une seule artère côtière sans itinéraire bis possible. 40 % des km sont à voie unique et le diesel représente 45 % du trafic. C’est un réseau dans son jus. »

 

INFORMATION : « L’information des voyageurs va être améliorée en situation d’aléa. D’ici mars, toutes les gares auront des afficheurs en temps réel. Les abonnés seront prévenus par SMS ou courriel, et en temps de crise, des volontaires de l’information [des cadres, NDLR] iront au-devant des clients. »

 

AVIGNON-CARPENTRAS : « La virgule est vraiment décidée, le débat public est en cours. L’ouverture est prévue en 2014 avec un objectif de 3 à 4000 voyageurs/jour. »

 

PARIS-BRIANÇON : « Jai deux militants assidus de cette ligne, un de chaque côté, P.B-R et Joël Giraud. Qu’ils se rassurent, le 13 décembre, je signe avec le ministre des Transports Thierry Mariani l’inscription de cette ligne dans le cadre de la convention des trains d’équilibre des territoires. Ce train sera donc pérennisé. En revanche, pas question de remettre des couchettes pour des questions de sécurité. »

 

LA FRAUDE : « La lutte contre la fraude et l’insécurité vont de pair. Le taux de fraude sur les TER de Paca est de 15 % contre 5 à 7 % au plan national. Un accueil à l’embarquement [contrôle des billets NDLR] sur les TGV va être mis en place à Marseille, 14 emplois supplémentaires vont y être affectés. »

 

OULX-PARIS : « Il n’y a aucune politique hostile de notre part. »

 

LGV ET MONTGENEVRE : « Pour la LGV Nice-Paris, le tracé par les métropoles fait l’objet d’études. Cette ligne devrait nous permettre de faire plus de fret et de TER [sur la ligne actuelle ? NDLR]. Mais dans cette affaire, la SNCF est certes partie prenante mais en tant qu’opérateur, pas décideur. Pour la liaison par le Montgenèvre, même réponse, la SNCF n’est qu’opérateur. »

 

LES CHIFFRES :

 

- 700 TER circulent chaque jour en Paca.

- 100 000 voyageurs/jour

- 8000 cheminots

- depuis 1998, la Région a investi 3,5 milliards d’euros (achat de matériel et infrastructures). Son investissement est de 220 millions par an

- 127 millions sont consacrés aux travaux sur la ligne Manosque-Aix-en-Provence.

 

 

"Merci, mon cher Guillaume, pour ces précisions..."

Commenter cet article